Sup des RH ou l’orthographe au cœur des ressources humaines


Quel enthousiasme quand nous avons entendu parler du Projet Voltaire pour la première fois par voie de presse ! Enfin un outil didactique qui osait aborder de façon pertinente et précise mais néanmoins ludique une vraie problématique, devenue tabou au sein de nos établissements ainsi que dans nombre d’entreprises tout en étant un réel enjeu.

Sup des RHSup des RH, école de référence des RH qui forme depuis quinze ans des professionnels des ressources humaines, a toujours eu conscience de l’enjeu de la maîtrise de la langue et notamment de l’orthographe. La direction de l’école ainsi que la direction pédagogique ont mis en place un certain nombre de modules qui favorisent l’apprentissage de la langue et de ses codes. Par ailleurs, chacune de nos évaluations prévoit un item « orthographe et maîtrise des codes ».

Le Projet Voltaire répond à cet enjeu et à cette nécessité de ne plus se voiler la face. L’outil est attractif, pédagogique, didactique, interactif et facile d’accès. Il permet par le canal utilisé d’inviter chacun à progresser à son rythme et où qu’il se trouve (application smartphone). Cela change tout !

L’ensemble de l’équipe pédagogique a souhaité intégrer le Projet Voltaire à la plupart de nos cursus de formation comme tout autre module, en invitant toutefois l’apprenant à l’autonomie afin de ne pas créer de situation crispante supplémentaire qui stigmatiserait l’orthographe dans un cours standard. Nous sommes conscients de la difficulté mais nous veillons à motiver chacun dans cet exercice et à ne percevoir que les progrès réalisés. Par chance, ces progrès sont visibles rapidement.

Nous savons que le sujet de l’orthographe est parfois difficile à verbaliser parce que trop souvent stigmatisant voire stigmatisé. Aussi, nous avons associé directement ou indirectement chaque classe à compter de la 3e année, et nous comptons aller plus loin. Nous avons aussi associé la plupart de nos écoles partenaires en province. Toutes ont accueilli ce projet et cet outil avec autant d’enthousiasme que nous. Enfin un outil bien fait, adapté aux modes de communication de nos publics et qui répond à un véritable besoin conscient et identifié.

Nous avons à ce jour peu de recul et de retour, car nous sommes au début d’une belle aventure, mais nous sentons les publics motivés et pressés de se confronter à cet enjeu d’envergure ! Nous avons toutefois mesuré combien, sans que cela soit imposé, nombre d’étudiants ont accueilli favorablement cette initiative.

Pour sensibiliser les gens au Projet Voltaire, nous les invitons à se rendre sur le site et à parcourir l’ensemble des informations. La vidéo « Victime de l’orthographe » illustre parfaitement la réalité d’une situation souvent source de stress… La mise en situation en ligne avec visibilité immédiate de la correction est aussi très intéressante et nous incite à aller plus loin !

C’est en dédramatisant, en ne voyant pas dans l’orthographe une difficulté mais un outil qui facilite la communication, qui augmente la force de persuasion ainsi que l’employabilité, que tous les acteurs oseront aller de l’avant. Le Projet Voltaire est aussi une réponse utile et adaptée aux besoins de certains collaborateurs au sein des organisations. En effet, la non-maîtrise des codes de la langue et de l’orthographe en particulier peut être un véritable frein ou plafond de verre face à une dynamique de carrière. Le tabou de la langue est parfois dramatique alors que la solution est accessible.

Sabine de Villoutreys, directrice de SUP des RH et CFA des RH


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *