C’est la faute à Voltaire – l’IUT de Nancy Brabois organise une dictée concours


Dynamisé par l’expérience Projet Voltaire, l’IUT de Nancy Brabois organise un concours d’orthographe autour d’une dictée, avec 2 étudiants volontaires par département, soit 20 candidats en tout.

– Communiqué de presse –

C’est la faute à Voltaire !

Si, mardi 15 février, une vingtaine d’étudiants volontaires, issus des huit départements de l’IUT Nancy-Brabois, fera une dictée, c’est la faute à Voltaire, du nom du projet de remise à niveau en langue française de la société WOONOZ. Depuis 2008 en effet, les étudiants sont fortement incités à  renforcer régulièrement leur niveau en langue française écrite. Grâce à ce logiciel, ils travaillent, selon leurs difficultés, en autoformation guidée. Contre toute attente, les étudiants acceptent avec soulagement l’aide ainsi mise à disposition : lors de leurs premiers pas sur le marché du travail, ils sont en effet les premiers à souffrir de leurs faiblesses linguistiques.

Samedi 19 février à 15 h, lors des Portes Ouvertes de l’IUT, c’est à Éric Marchal, écrivain lorrain, que reviendra l’honneur de remettre le prix du meilleur en dictée, aux étudiants qui auront participé au concours. Pour cet auteur, récompensé en 2009 du prix Carrefour pour son premier roman, Influenza, s’associer à ce projet allait de soi, non seulement en tant qu’écrivain attaché à la langue française, mais aussi en tant que responsable de projet en Recherche et Développement au Product Technology Centers chez Nestlé WATERS à Vittel. « Ma carrière de romancier a commencé avec l’écriture de ma thèse en immunologie » estime cet ancien étudiant de la faculté de pharmacie. Encadrant aujourd’hui de nombreux stagiaires, il raconte notamment avoir entièrement réécrit le mémoire d’un étudiant de l’UFR STAPS, qui travaillait avec lui à l’Institut de l’Eau, tant il y avait de fautes…

« Cette dictée est une belle initiative en direction de jeunes adultes qui vont entrer dans la vie active et qui, bien souvent, n’ont pas conscience de l’importance que garde l’écriture chez les  employeurs, ceci à tous les niveaux. Et rien ne remplace la lecture dans l’expérience de l’orthographe ».

Agenda

Mardi 15 février à 13 h 15, Amphi 1 IUTNB : dictée « c’est la faute à Voltaire »

Samedi 19 février à 15 h, salle de conférence : remise des prix par Éric MARCHAL, auteur du roman Influenza, paru chez Anne CARRIÈRE

Porteur du projet Voltaire : Hugues GARNIER, Chef de département R&T

Contact : Jennifer THIRIET, Chargée de communication

 

IUT Nancy-Brabois
rue du Doyen Urion
CS 90137
54601 VILLERS-LES-NANCY Cedex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *