Le Projet Voltaire – Retour d’expérience de l’école Saint-Gabriel – Saint-Michel à Saint-Laurent-sur-Sèvre


Roselyne Arnou, chargée de formation à l’école Saint-Gabriel – Saint-Michel, nous explique pourquoi son établissement a décidé de travailler avec le Projet Voltaire.

En utilisant le Projet Voltaire, notre objectif est de fournir à nos étudiants de BTS un outil simple d’utilisation qui leur permet de travailler leurs difficultés en orthographe en totale autonomie.
Nous avons fait le constat que le niveau en orthographe des étudiants est très hétérogène. Les élèves sont peu réceptifs à l’apprentissage de type scolaire qu’ils ont connu tout au long de leur scolarité. Le Projet Voltaire est une façon plus attrayante de travailler leurs lacunes.
Nous utilisons le Projet Voltaire pour nos étudiants de BTS. C’est le professeur de culture générale et expression qui pilote les entraînements.
Nous avons aussi un groupe d’élèves de terminale volontaires qui l’utilisent dans le cadre d’un approfondissement proposé par un professeur de français.
Les retours sont globalement positifs, les étudiants apprécient l’autonomie et la simplicité de l’outil.
Le Projet Voltaire leur a apporté confiance en eux et possibilité de progression à leur propre rythme.
Les seules réserves concernent les étudiants qui ont un rapport à la langue difficile. En effet, les dysorthographiques sont en échec sur quelques exercices.

Roselyne Arnou,
chargée de formation à l’école Saint-Gabriel – Saint-Michel
à Saint-Laurent-sur-Sèvre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *