Groupe ISEN, Toulon – Retour d’expérience sur le Projet Voltaire


Christian Willem, directeur des classes préparatoires du groupe ISEN, Toulon, nous explique pourquoi cette école d’ingénieurs a décidé de travailler avec le Projet Voltaire.

ISEN école d'ingenieursDepuis combien de temps connaissez-vous le Projet Voltaire? Comment l’avez-vous connu ?
Depuis un an environ. Je l’ai connu par une proposition pédagogique de l’organisme.

Pourquoi avez-vous choisi de travailler avec le Projet Voltaire ?
Parce que j’ai constaté la carence des étudiants en orthographe. Carence préjudiciable eu égard à la communication écrite qu’on est en droit d’attendre d’un cadre !

Comment avez-vous utilisé le Projet Voltaire au sein de votre entreprise ? Pour quels publics ? À quelle fréquence ? Avec quels objectifs ?
Le Projet Voltaire a été imposé en 1re année de nos classes préparatoires intégrées. L’abonnement d’un an laisse la liberté aux élèves de progresser à leur vitesse. Le professeur responsable a accès aux statistiques d’utilisation de chacun des élèves. À la fin de chaque période ou au retour de vacances intermédiaires, un niveau est requis et un test est proposé par le professeur. En fin de parcours, des fiches de révision regroupant les difficultés par thème et non par niveau permettent une révision générale avant de passer la Certification Voltaire. En fin d’année, on propose aux élèves le passage de la Certification Voltaire mais ce n’est pas obligatoire. 75 % se sont inscrits.

Quel retour avez-vous eu des utilisateurs ?
Des réactions très variées mais l’accompagnement pédagogique du professeur permet de valoriser les apprentissages, surtout en dédramatisant. La démarche est incitative et non évaluée. Seule la Certification Voltaire apportera une évaluation personnelle.

Qu’est ce que cela vous a apporté ?
Un retour aux fondamentaux permettant à des scientifiques de réaliser des écrits courants, tels que des e-mails, sans trop de fautes.

Que diriez-vous à une personne qui n’a jamais travaillé avec le Projet Voltaire pour lui donner envie de l’essayer ?
Approche intéressante par un logiciel et adaptée aux études supérieures.

Un mot pour qualifier le Projet Voltaire/ une phrase pour conclure ?
La communication prend une place de plus en plus importante dans l’entreprise : du coup, la maîtrise de l’orthographe élémentaire est indispensable.

 

Christian Willem

Directeur des classes préparatoires

Responsable Promo-ISEN

Groupe ISEN, Toulon


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *