Les origines de ces fameuses expressions : « Une coupe sombre » et « une coupe claire »


une coupe sombreCertaines expressions sont utilisées à contresens. C’est le cas d’une coupe sombre. Victime du terme sombre, l’expression a perdu sa signification première pour désigner actuellement une suppression drastique.

Empruntée à l’univers forestier, une coupe sombre est une méthode de gestion des arbres, et d’ensemencement. Au sein d’un massif ou d’une forêt, il s’agit de retirer ici et là quelques arbres pour que ceux qui restent puissent ensemencer la terre avec leurs graines. Le sous-bois est ainsi préservé. La coupe sombre permet également de maintenir suffisamment d’ombrage, tout en aérant légèrement la forêt.

A contrario, la coupe claire consiste à abattre l’intégralité des arbres d’une zone afin de permettre aux jeunes pousses de s’épanouir avec la lumière du soleil, sans subir l’ombre des arbres. Cette partie devient alors tout simplement une clairière.

Ainsi, lorsque l’on parle par exemple de la suppression d’un grand nombre d’emplois au sein d’une entreprise, il faudrait parler de coupe claire, c’est-à-dire d’une coupe sévère, draconienne.
Or, les connotations de l’adjectif sombre sont si négatives dans le langage courant que l’expression coupe claire n’est pas employée spontanément. Synonyme de quelque chose de terrible, de menaçant, d’inquiétant et d’une certaine fatalité, le terme sombre a contribué à modifier le sens de cette expression arboricole jusqu’à en perdre l’idée initiale.

Et vous, connaissez-vous d’autres expressions adoptées par le langage populaire et qui ont perdu leur sens originel ?


2 réponses à Les origines de ces fameuses expressions : « Une coupe sombre » et « une coupe claire »

  1. soky dit :

    Très intéressant. Je ne connaissais pas du tout cette expression.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *