actualités

Rideau de théâtre rouge écarté
Publié le 11 avril 2018

Jardin, cour, filage, paradis… Parlez-vous « théâtre » ?

Le vocabulaire du théâtre est riche de termes très imaginés, dont l’explication est souvent historique. Ainsi, l’interjection « Merde ! » que l’on utilise familièrement pour souhaiter bonne chance à une personne qui passe un examen ou un entretien, par exemple, vient du théâtre. Le mot « paradis », qui compose le titre du film Les Enfants du paradis, a une acception bien particulière au théâtre. D’autres mots et expressions sont à (re-)découvrir au cours de cet aparté spécialement dédié aux lecteurs de notre blog ! JARDIN / COUR Au théâtre, pour se situer sur scène, on utilise les mots « jardin » et « cour » (cf. les initiales…

Médecin tenant un stéthoscope
Publié le 10 avril 2018

Babinski, décompenser, érythrosique… Parlez-vous le jargon médical ?

C’est de notoriété publique : les médecins ont une écriture quasi indéchiffrable. Tout aussi obscur est leur langage, ponctué de termes savants, souvent reformés sur le latin ou sur le grec. Ainsi un patient peut-il être « cortiqué » ou « érythrosique », autrement dit « intelligent » ou « alcoolique ». Aux côtés de termes plus courants, comme « antécédents », se côtoient des noms de réflexe et de syndrome, tels Babinski et Münchhausen. Prescription du jour : retenir ce petit lexique par cœur vous permettra de mieux comprendre votre docteur ! ANTÉCÉDENTS C’est le B.A.-BA, ce qu’il faut savoir sur chaque patient, à partir des informations qu’il fournit (maladie, allergie…). Il y…

Hésitation entre le masculin et le féminin
Publié le 5 avril 2018

À trancher une bonne fois pour toutes : le pluriel de « amour », « délice » et « orgue »

Amour, délice, orgue, ces trois noms ont une particularité bien connue des amateurs de dictées : ils sont masculins au singulier et féminins au pluriel. Du moins, en théorie… En pratique, cette règle, qui remonte au XVIe siècle et qui trouve sa justification dans l’étymologie, est de moins en moins respectée. Des écrivains s’en sont eux-mêmes affranchis. Il était temps de trancher la question une bonne fois pour toutes ! La tradition : changement de genre au pluriel Amour « Amour », pour commencer, est bien masculin au singulier, tout comme le latin amor dont il est issu : un amour fervent, un amour malheureux, un…

Photo-montage de William Shakespeare avec des lunettes rose
Publié le 4 avril 2018

Accorder ou ne pas accorder « tel » : telle est la question !

Comment ce petit mot de trois lettres peut-il nous donner autant de fil à retordre ? Avant de lever le voile sur ce mystère, faisons les présentations ! « Tel » est généralement employé comme adjectif indéfini pour exprimer une similitude ou introduire des exemples. L’accord varie selon qu’il est employé seul ou avec la conjonction « que ». Distinguons ces deux cas, et bien plus encore… « Tel » s’accorde avec le nom qui suit – quand il est épithète Lorsque « tel » est épithète, il se place devant le nom et s’accorde avec lui. Ainsi, dans l’expression populaire « Tel père, tel fils », le premier « tel » se rapporte au…

Publié le 17 mars 2018

Les salons littéraires : Madame de la Sablière

Nous l’avons vu dans le premier volet de notre série sur les salonnières, consacré à la marquise de Rambouillet : la langue française trouvait dans les salons littéraires un terrain d’expression inégalable. On y récitait des poèmes, on lisait des ouvrages, on jouait la comédie… Comment aurait-il pu en être autrement ? Ces lieux d’effervescence littéraire et intellectuelle réunissaient les plus beaux esprits du XVIIe siècle. Aujourd’hui, poussons la porte du salon de Madame de la Sablière et rencontrons ses hôtes, parmi lesquels le grand La Fontaine ! Où était situé le salon de Madame de la Sablière ? Il se tenait dans…

Portrait de la marquise de Rambouillet
Publié le 16 mars 2018

Les salons littéraires : la marquise de Rambouillet

Le XVIIe siècle marque l’âge d’or de la langue française. Lacréation de l’Académie française (1635), la publication des Remarques sur la langue française de Claude Favre de Vaugelas (1647), la parution du Dictionnaire universel d’Antoine Furetière (1690) et de la première édition du Dictionnaire de l’Académie française en sont quelques illustrations. Mais l’inventaire ne serait pas complet sans les grands salons littéraires dans lesquels les esprits les plus brillants ont fait vivre notre belle langue. Aujourd’hui, intéressons-nous au plus ancien et non moins célèbre salon de la marquise de Rambouillet. Où le salon de la marquise de Rambouillet était-il situé ?…

Visage avec des lettres et des notes de musique
Publié le 10 mars 2018

Break, legato, scat… Parlez-vous « musique » ? (2/2)

Nous l’avons vu dans l’article précédent, la musique a son propre jargon. Des petits mots (même des onomatopées !) généralement tirés de l’anglais, parfois de l’italien, que tout passionné se doit de connaître. Et vous ? Maîtrisez-vous les bases du vocabulaire musical ? Voici huit nouveaux mots qui sauront toucher votre corde sensible… Bounce « Rebond » en français. Très caractéristique de la musique jazz, c’est un tempo moyennement rapide qui « rebondit ». Qu’est-ce qui donne envie de danser, de bouger tout en souplesse, les jambes légèrement fléchies ? Le bounce ! Break C’est, en batterie, l’enchaînement entre deux motifs rythmiques. On reconnaît un excellent batteur à…

Visage avec note de musique à la place des cheveu
Publié le 9 mars 2018

Beat, groove, riff… Parlez-vous « musique » ? (1/2)

Qui s’intéresse à la musique a déjà croisé des termes et des expressions un peu obscures. La plupart sont des anglicismes, pas toujours traduisibles, mais qui ont l’avantage d’être compris par tous les musiciens et mélomanes de la planète. Batterie, guitare, piano, jazz, rap, reggae ou musique classique, voici quelques mots pour parler « musique » sans faire de fausse note ! Beat « Battement » en français. Ce terme se rencontre essentiellement dans le domaine du rap. C’est une musique instrumentale, sur laquelle le rappeur va poser son texte. Dans leurs morceaux, les rappeurs disent souvent qu’ils sont « sur le beat ». –> Un beat peut…

Archimède
Publié le 12 février 2018

Lambda, pi, oméga : que signifient vraiment ces lettres grecques ? (3/3)

Voici une nouvelle (et dernière) série de trois lettres grecques qui nous sont familières. Pourquoi « lambda » passe-t-elle aussi inaperçue ? Elle est pourtant utilisée en marketing : saurez-vous trouver de quelle manière ? Vous souvenez-vous de la valeur de « Pi », cette lettre qui a marqué nos souvenirs d’écolier ? Enfin, « oméga » entre dans plusieurs noms d’œuvres ou de marques. En connaissez-vous ? LAMBDA C’est la onzième lettre de l’alphabet grec, qui correspond au « l » de notre alphabet. Lambda désigne, en anatomie, une partie de notre crâne. En zoologie, c’est un papillon de nuit (également nommé gamma !). Mais c’est en tant qu’adjectif, qualifiant un « individu moyen »,…

Le delta du Nil
Publié le 11 février 2018

Delta, epsilon, iota : que signifient vraiment ces lettres grecques ? (2/3)

Nous l’avons constaté dans l’article précédent : les lettres grecques sont fréquentes dans le jargon scientifique (physique, chimie, mathématiques, astronomie…). Mais on les emploie aussi au quotidien. Respectivement quatrième, cinquième et neuvième lettre de l’alphabet grec, « delta », « epsilon » et « iota » nous servent à désigner un écart ou à évaluer une quantité, une valeur. Voyons dans quelle mesure… DELTA C’est la quatrième lettre de l’alphabet grec, qui correspond au « d » de notre alphabet. En capitale, « delta » est connue pour sa forme triangulaire. Les Grecs l’employaient pour désigner les régions situées à l’embouchure du Nil. Cette acception géographique a été conservée, « delta » désignant de…

loup
Publié le 10 février 2018

Alpha, bêta, gamma : que signifient vraiment ces lettres grecques ? (1/3)

Si les lettres de l’alphabet grec coulent des jours heureux dans le domaine pointu des sciences, symbolisant des données qui nous paraissent abstraites et complexes, certaines sont également employées dans le vocabulaire courant, généralement sous la forme d’expressions. Savez-vous pourquoi l’on parle de « mâle alpha » chez les chiens ou les loups ? Qu’est-ce que la « version bêta » d’un logiciel ? Le « point gamma » en astronomie ? Chez les polytechniciens ? ALPHA C’est la première lettre de l’alphabet grec, qui correspond au « a » de notre alphabet. Elle est fréquente dans les domaines de la physique et de la chimie. On parle, notamment, de la radioactivité…

Canard surfant sur une vague
Publié le 6 février 2018

Albatros, bœuf, tortue : le sens figuré des noms d’animaux (suite)

Voici le second volet de notre article sur le sens figuré des noms d’animaux ! Cette fois-ci, nous attachons chaque nom ou expression à un domaine particulier : sport, cuisine, musique, prêt-à-porter… Ces bêtes à poils et à plumes ont le chic pour s’introduire dans notre vocabulaire, quotidien ou technique, et faire travailler notre imagination. En voici quelques exemples. ALBATROS : le golf Réussir un albatros est l’objectif secret ou avoué de tout golfeur. Il s’agit d’atteindre un trou en 3 coups en dessous du par. Autrement dit, faire 3 fois mieux que le score de référence ! Autres « oiseaux » à chasser sur le…

Page 1 sur 1612345...16