blog

Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière
Publié le 21 novembre 2022

Savez-vous jurer comme Molière ?

L’année 2022 touche presque à sa fin. Elle aura été marquée par la célébration du quadricentenaire de la naissance de Molière. Le Projet Voltaire s’est associé à cet hommage à Jean-Baptiste Poquelin en proposant une série d’articles consacrés aux mots de Molière. Mais le dossier n’aurait pas été complet sans un rapide inventaire des principaux jurons qui sont parvenus jusqu’à nos oreilles, par l’entremise du grand dramaturge français. Il ne tient qu’à vous de les remettre au goût du jour pour « insulter » qui de droit avec une désuète élégance ! Diantre ! Cela ne saute pas immédiatement aux yeux, mais « diantre » est l’altération…

Je joins ? Je joints ? Je joint ?
Publié le 8 novembre 2022

Je joins ? Je joints ? Je joint ?

Facile, le présent de l’indicatif ? Parce que c’est le premier temps qu’on apprend à l’école, on croit maîtriser toutes ses conjugaisons. Or, certains verbes, comme les verbes en -oindre, ne sont pas faciles à conjuguer, même au présent ! La preuve, avec le verbe joindre.

Drapeau Liban
Publié le 26 septembre 2022

Une mastique, estiver, boire une cigarette… Connaissez-vous ces libanismes ?  

Les liens historiques, politiques, culturels entre la France et le Liban remontent au Moyen Âge. Il est donc tout naturel que ces échanges durables aient influencé le « parler libanais », un savant mélange d’arabe, de français et d’anglais. Notre experte en langue française Sandrine Campese a eu le plaisir de dialoguer avec Karl Akiki, vice-doyen de la faculté des Lettres et des Sciences humaines et chef du département de Lettres françaises à l’université Saint-Joseph de Beyrouth.

Publié le 12 septembre 2022

Nouveaux mots du Petit Larousse et du Petit Robert 2023 : que disent-ils de nous ?

C’est désormais la tradition au Projet Voltaire : analyser les mots qui font leur entrée dans les deux dictionnaires de référence : Le Petit Larousse et Le Petit Robert. Si le dictionnaire est censé être une « chambre d’enregistrement de l’usage », entérinant l’adoption de nouveaux mots employés dans le français courant, il fait aussi la part belle à des termes moins connus, parfois venus d’ailleurs, qui enrichissent et précisent notre langue. Quelle que soit la nature de ces mots, ils sont le reflet de la société : de nos comportements, de nos inquiétudes, de nos aspirations… Illustration avec notre sélection spéciale « 2023 ». La crise…

Publié le 1 septembre 2022

« Si fait », « m’amie », « te dis-je »… Savez-vous parler comme Molière ? (partie III)

Suite et fin de notre dossier consacré aux mots emblématiques de Molière, et plus généralement au « parler du XVIIe siècle ». Dans les dictionnaires, ces expressions sont notées vieillies ou littéraires, parfois même elles en ont disparu !

Publié le 12 juillet 2022

Dessein, Hyménée, Venez çà… Savez-vous parler comme Molière ? (partie II)

Voici la seconde partie de notre dossier spécial « langue de Molière » ! Vous avez le dessein de parler comme le grand dramaturge français ? Vous y trouverez de nouveaux mots et expressions qui lui sont chers. Il ne reste plus qu’à les placer habilement au sein d’une conversation.

Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière
Publié le 12 juillet 2022

« Céans », « assurément », « souffrez »… Savez-vous parler comme Molière ? (partie I)

« Molière ». Ce grand dramaturge français a profondément marqué notre histoire et notre culture. Ses pièces, indémodables, indétrônables, sont jouées chaque jour en France et à l’étranger. Mais ce n’est pas tout : son maniement du verbe nous a conduits, au XIXe siècle, à inventer la périphrase « langue de Molière » pour désigner la langue française.

Maîtrisez-vous le jargon des courses auto ?
Publié le 12 mai 2022

Formule 1 – Spécial Grand prix de Monaco : Maîtrisez-vous le jargon des courses auto ?

Cette année, le traditionnel Grand Prix (GP) de Formule 1 à Monaco a lieu le dimanche 29 mai 2022. Vous aimeriez bien suivre l’événement, mais vous ne connaissez rien au vocabulaire de la discipline ? Pas de panique ! Grâce à ces 10 mots et expressions propres aux courses automobiles, vous n’arrivez peut-être pas en « pole position », mais vous y verrez déjà un peu plus clair… Baquet À ne pas confondre avec le « braquet », réservé au cycliste ! Le baquet est le siège du pilote. Il est très profond et possède des flancs très enveloppants, empêchant le corps de se déplacer latéralement dans les…

La force tranquille - Mitterrand
Publié le 12 avril 2022

Slogan de campagne : comment est né
« La force tranquille » ?

Le 8 novembre 1980, François Mitterrand annonce sa candidature devant les Français. L’essentiel de sa campagne est déjà au point : dès l’été, il a rencontré Jacques Séguéla. Le célèbre publicitaire devient le responsable de son équipe de conseillers en communication, laquelle élabore le fameux slogan du candidat socialiste : « La force tranquille ». Comment cette formule est-elle née ? Quel a été son impact sur la victoire de François Mitterrand à l’élection présidentielle de 1981 ? Comment a été conçue l’affiche correspondante, tout aussi connue ? La force tranquille : le fruit d’une étude poussée des Français Loin d’être une invention de dernière minute, « La force…

Publié le 17 mars 2022

Les petites phrases des débats présidentiels : « Mais vous avez tout à fait raison, monsieur le Premier ministre ! » (1988)

Si le face-à-face télévisé qui se déroule le 28 avril 1988 est désormais traditionnel, son schéma, lui, est inédit ! Le président sortant, François Mitterrand (Parti socialiste, PS), est opposé à son Premier ministre, Jacques Chirac (Rassemblement pour la République, RPR).

François Mitterrand - Crédit photo : Comet Photo AG (Zürich)
Publié le 3 mars 2022

Les petites phrases des débats présidentiels : « Vous êtes l’homme du passif » (1981)

En 1974, VGE assène à Mitterrand : « Vous n’avez pas le monopole du cœur » et « Vous êtes un homme du passé ». En 1981, Mitterrand riposte : « Vous êtes l’homme du passif ». La pique a compté dans le débat, même si elle n’explique pas à elle seule la victoire du candidat socialiste.

Valéry Giscard d'Estaing. Crédit photo : Communautés européennes
Publié le 23 février 2022

Les petites phrases des débats présidentiels : « Vous n’avez pas le monopole du cœur » (1974)

« Vous n’avez pas le monopole du cœur » pourrait être la réplique qui a fait gagner VGE en 1974 face à François Mitterrand. Dans quel contexte a-t-elle été prononcée et pourquoi ? Les explications de Sandrine Campese, experte au Projet Voltaire.