actualités

La Belle au bois dormant
Publié le 6 décembre 2018

Anastrophe, antithèse, mot-valise…  Quelles figures de style se cachent dans ces titres de dessins animés Disney ?

Que vous soyez entouré(e) d’enfants ou non, vous n’échapperez pas, en cette fin d’année, aux traditionnels dessins animés Disney ! Et comme nous savons que vous les connaissez par cœur, nous vous proposons de saisir l’occasion pour enrichir votre culture linguistique. Comment ? En révisant les figures de style contenues dans le titre de trois grands classiques : Les Aristochats, La Belle et la Bête et La Belle au bois dormant. Les Aristochats : le mot-valise  Lorsque Wolfgang Reitherman décida de mettre en scène une famille de chats distingués, héritiers de la fortune de leur maîtresse, il se demanda comment il pourrait les nommer. Il…

Bouchées gastronomiques
Publié le 19 novembre 2018

Fusion, organoleptique, saisonnalité… Parlez-vous la langue des fins gourmets ?

Précédemment, nous nous sommes intéressés au vocabulaire du vin. Pour que le « menu » soit complet, il ne reste plus qu’à mettre des mots sur les mets ! Que vous appréciez dîner dans de bons restaurants ou que vous préfériez cuisiner vous-même, vous serez sensible au « langage gastronomique ». Encore mieux que la vie de château, voici dix mots et expression pour vous initier aux joies du palais ! AFFINAGE  C’est le nombre de mois durant lesquels un producteur laisse reposer un aliment pour qu’il se forge un goût affirmé, une saveur corsée. Un fin gourmet sera toujours sensible au caractère d’un comté ou…

Mains stylisées tenant des verres de vin
Publié le 15 novembre 2018

Biodynamique, carafer, rétro-olfaction… Parlez-vous la langue des œnophiles ?

Ce jeudi 15 novembre 2018 est une date importante pour tous les œnophiles, les amoureux du vin : on célèbre l’arrivée du beaujolais nouveau ! L’occasion de déguster ce cru (avec modération) et surtout d’en parler. Or, comme toute passion, l’œnophilie a son langage. En témoignent les nombreuses encyclopédies du vin qui paraissent chaque année. Vous n’y connaissez rien, et vous n’avez pas le temps de lire un dictionnaire entier ? Pas de panique, voici 10 mots et expressions pour vous initier au vocabulaire du « nectar des dieux » et faire forte impression lors d’une future dégustation. BIODYNAMIQUE Un vin biodynamique est un vin…

Portrait de la talonnière Julie de Lespinasse
Publié le 9 novembre 2018

Les salons littéraires : Julie de Lespinasse

Si cette jeune femme fut surnommée « La reine de Paris » ou encore « La muse de l’Encyclopédie », c’est parce qu’elle sut, avec peu de moyens, mais des amis fidèles, faire briller les plus grands esprits de son temps. C’est avec elle que nous clôturons notre série sur les salonnières célèbres des XVIIe et XVIIIe siècles. Où était situé le salon de Julie de Lespinasse ?  En 1764, à l’âge de 32 ans, Julie de Lespinasse ouvre son salon à l’angle de la rue Saint-Dominique et de la rue Bellechasse, dans le 7earrondissement de Paris. Immédiatement, les plus beaux esprits de Paris fréquentent cette maison…

lettres majuscules À È
Publié le 6 novembre 2018

À trancher une bonne fois pour toutes : l’accent sur les majuscules

Doit-on accentuer les majuscules ? Voici une question récurrente en orthographe, et plus précisément en orthotypographie. Loin d’être une fantaisie, l’accentuation des majuscules donne de la lisibilité à nos écrits et supprime les ambiguïtés. Pourtant, cette convention, nécessaire à la compréhension, fait l’objet de débats. Sans plus attendre, mettons l’accent sur les majuscules ! Pourquoi on hésite à accentuer les majuscules  Quand on aborde le sujet, les réactions ne se font pas attendre. Nombreuses sont les personnes affirmant qu’à l’école, elles ont appris qu’on ne devait pas accentuer les majuscules. Sans doute ces recommandations étaient-elles en vigueur avant que l’écriture informatique ou…

Portrait de Madame du Deffand
Publié le 12 octobre 2018

Les salons littéraires : Madame du Deffand

Notre cycle sur les salonnières se poursuit avec Madame du Deffand. « Son histoire, écrit l’académicien André Bellessort, est à la fois extrêmement brillante et infiniment triste ». C’est que Madame du Deffand perdit progressivement la vue vers l’âge de 50 ans et ce drame ajouta à un pessimisme déjà prononcé. Faisons connaissance avec cette « aveugle clairvoyante », comme la nommait Voltaire. Où était situé le salon de Madame du Deffand ?  Dans un appartement du couvent Saint-Joseph, là où avait logé précédemment Madame de Montespan, célèbre favorite de Louis XIV. Lorsqu’elle ne recevait que ses intimes, Madame du Deffand les réunissait dans…

encrier et sa plume sur une feuille de papier
Publié le 11 octobre 2018

Ancre ou encre ? compte, conte ou comte ? panser ou penser ? Révisez les homophones ! (4/5)

Voici l’avant-dernier volet de notre série qui met les homophones à l’honneur. Saviez-vous que ancre s’était d’abord écrit « encre » et ancre, « encre » ? Pas étonnant qu’aujourd’hui encore, leur orthographe ait du mal à s’ancrer dans notre mémoire ! Même chose pour « compte », « conte » et « comte », qui sont encore plus proches que ce que vous pouvez panser, heu, penser ! ancre et encre  Ancre et encre n’ont rien trouvé de mieux que d’échanger leur orthographe au fil du temps ! Ancre, d’abord encre en vieux français, est un emprunt au grec ankura, avec l’idée de crochet, de chose recourbée. Assez logiquement, le nom a évolué pour désigner l’instrument de…

Sorcière sur son balai volant devant la pleine lune
Publié le 10 octobre 2018

Autel ou hôtel ? Balai ou ballet ? Piton ou python ? Révisez les homophones ! (3/5)

Nous continuons notre petit tour d’horizon au pays des homophones ! Avez-vous réservé un hôtel, là où filaient jadis les jeunes mariés après s’être rendus à l’autel ? Puis nous embarquerons sur un balai, d’origine gauloise, pour assister à un ballet, venu d’Italie. Espérons, pour finir, qu’au sommet du piton, mot provençal, ne se trouve pas un python, tout droit issu de la mythologie grecque !   autel et hôtel  Si aujourd’hui ces deux homonymes s’opposent, ils sont tous deux liés, de près (autel) ou de loin (hôtel) à la religion. Dans l’Antiquité, l’autel était la table servant aux sacrifices d’animaux, puis chez les…

Bouche rouge avec langue tirée recouverte du drapeau breton
Publié le 8 octobre 2018

Biniou, kenavo, yec’hed mat… Parlez-vous le « breton » ?

Vous aimez les crêpes et le beurre demi-sel ? La pluie et les vieilles pierres ? Astérix et Nolwenn Leroy ? C’est un bon début, mais pour que la Bretagne vous gagne (vraiment), il est indispensable de maîtriser quelques « bretonnismes ». Voici dix mots qui donneront à votre langage une lueur de Breizh ! BIGOUDEN  Le bigouden, c’est la coiffe traditionnelle des Bretonnes du Finistère : une sorte de bonnet allongé orné de dentelle. Ce sont bien des mamies bigoudènes que l’on voit dans la pub Tipiak (« Ils nous ont volé notre recette, piraaates ! »). BINIOU Mot breton qui désigne une sorte de cornemuse, mais qui s’emploie…

Les Triplés de Nicole Lambert
Publié le 6 septembre 2018

5 minutes pour réviser : l’adverbe

Après le verbe, l’adverbe ! À l’oral comme à l’écrit, nous utilisons quantité d’adverbes. Il faut dire que ces mots sont bien pratiques pour préciser et nuancer nos propos. Un adverbe et hop, le sens de la phrase est changé. La preuve, « Je t’aime », ce n’est pas la même chose que « Je t’aime beaucoup » ! Manier les adverbes est donc essentiel. Encore faut-il savoir les écrire, surtout quand ils se terminent par -ment… Vous avez 5 minutes devant vous ? Lisez immédiatement ce qui suit ! Qu’est-ce qu’un adverbe ?  Dans « adverbe », on reconnaît « verbe »et le préfixe latin ad-qui signifie « après ». L’adverbe, au sens propre, c’est…

Les Triplés de Nicole Lambert
Publié le 5 septembre 2018

5 minutes pour réviser : le verbe

Précédemment, nous avons révisé l’auxiliaire et le participe passé, le COD et le COI, quatre notions à connaître pour savoir « accorder ». Et pour savoir « conjuguer » alors ? Si nous avons parfois des difficultés à conjuguer correctement, c’est que nous avons oublié le b.-a.ba du verbe : sa nature, sa forme, son mode, son temps et son groupe ! Et si on faisait le point sur le verbe en 5 minutes ? Qu’est-ce qu’un verbe ?  Dans une phrase, c’est un mot très important. Il indique : – une action (ce que font les personnes, les animaux ou les choses) ; – un état (comment ils/elles sont). Exemples : – une action :…

peinture d'une femme de dos servant le thé
Publié le 4 septembre 2018

Déjà-vu, derrière, du jour : trois expressions françaises dont les Anglais raffolent ! (4)

Quand un Anglais emploie une expression française, il faut bien reconnaître, en toute modestie, que c’est d’un chic ! Tiens, « chic », un autre mot français passé tel quel dans le vocabulaire anglais. En réalité, il y en a pléthore ! Est-ce pour son élégance, sa précision, sa poésie que la langue française s’invite régulièrement chez sa voisine anglaise ? Le soupçon de snobisme qu’elle véhicule est, en fin de compte, très « british » ! Passons en revue la lettre D pour nous en assurer…  Déjà-vu Cette expression, que l’on pourrait traduire en anglais par already seen, décrit la sensation d’avoir déjà vécu une situation qui…

Page 1 sur 1812345...18