Icône question orthographe

« mystifier » ou « mythifier » ? « démystifier » ou « démythifier » ?

Si vous voulez dire qu’on vous a trompé(e), direz-vous que vous avez été mystifié(e) ou mythifié(e) ?

Icône réponse question orthographe

« Mystifier » quelqu’un, c’est le tromper. Le « démystifier », c’est le détromper. On parlera de mystification et de démystification.

  • Il a mystifié tout le monde en se faisant passer pour le fils de Brad Pitt.
  • J’ai été démystifié par ces révélations.

« Mythifier » quelqu’un ou quelque chose, c’est lui donner un caractère de mythe. À l’inverse, « démythifier » signifie enlever à quelqu’un ou à quelque chose son caractère de mythe. On parlera de mythification.

  • La mort prématurée de l’acteur a contribué à le mythifier.
  • Il faut démythifier ce bilan !

Découvrez également notre règle « hors ou or » et notre règle collision ou collusion.

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
testez gratuitement nos modules d’entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d’utilisateurs !

Icône avis expert orthographe

Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographe Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

À la décharge de ceux qui confondent volontiers ces deux mots, reconnaissons que leur proximité sémantique ne facilite pas les choses : dans la mesure où, par définition, un mythe nous éloigne de la réalité, la mythification est presque toujours une mystification. De la même manière, démythifier quelqu’un, c’est faire en sorte que nous le voyions enfin pour ce qu’il est vraiment. Et cela ne revient-il pas à nous démystifier ?

Icône exercices orthographe

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Il faut démystifier le bac, qui n’est qu’un examen comme les autres.
  2. Ce mouvement nationaliste a le premier mystifié la figure de Jeanne d’Arc.
  3. De faux policiers ont mystifié la vieille dame pour lui soutirer de l’argent.
  4. Dans ses Mémoires, Jules César mystifie son propre personnage.
  5. Pour les psychiatres, il est temps de démythifier la maladie mentale.
  6. Il a mythifié le recruteur en donnant de fausses références.
  7. Avec son Dracula, Bram Stoker mythifie la figure historique de Vlad Tepes.
  8. Avec cet ouvrage mensonger, l’auteur a mythifié une partie du public.
  9. Il nous a mystifiés en se faisant passer pour un expert.
  10. Cet ouvrage de vulgarisation prétend démystifier le monde de la finance.
Icône réponses exercices orthographe

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : Il faut démythifier le bac, qui n’est qu’un examen comme les autres. Il s’agit ici d’ôter son caractère de mythe au bac, et non de le détromper : il faut écrire « démythifier ».
  2. Faux. Il faut écrire : Ce mouvement nationaliste a le premier mythifié la figure de Jeanne d’Arc. « Ce mouvement nationaliste » a fait de Jeanne d’Arc un mythe. C’est donc « mythifié » qu’il faut écrire, et non « mystifié ».
  3. Phrase correcte.
  4. Faux. Il faut écrire : Dans ses Mémoires, Jules César mythifie son propre personnage. Cette phrase signifie que Jules César fait de son propre personnage un mythe. C’est donc « mythifie » qu’il faut écrire, et non « mystifie ».
  5. Phrase correcte.
  6. Faux. Il faut écrire : Il a mystifié le recruteur en donnant de fausses références. Cette phrase signifie que le recruteur a été trompé : il s’agit donc de « mystifié ».
  7. Phrase correcte.
  8. Faux. Il faut écrire : Avec cet ouvrage mensonger, l’auteur a mystifié une partie du public. On pourrait dire : « Avec cet ouvrage mensonger, l’auteur a trompé une partie du public. » C’est donc « mystifié » qu’il faut écrire, et non « mythifié ».
  9. Phrase correcte.
  10. Faux. Il faut écrire : Cet ouvrage de vulgarisation prétend démythifier le monde de la finance. L’ouvrage en question ne prétend pas détromper le monde de la finance, mais lui ôter son caractère de mythe : il s’agit donc de « démythifier ».

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Testez gratuitement nos modules d’entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d’utilisateurs !

Icône auteur règle orthographe
Auteurs Projet Voltaire :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire
Articles liés

Laissez un commentaire
*

Très complémentaire et primordial je dirais , la base de tout ce qui englobe l’intelligence , la moralité et la connaissance tout ce dont nous avons la plus besoin.
Merci au PROJET VOLTAIRE ET surtout au Centre Eupéen de Formation

    Bonsoir Marie Georgette, vous commentez un article qui a trait aux paronymes « mystifier » et « mythifier », mais merci quand même pour votre message ! Bonne soirée.

Intéressant. La plupart des gens font souvent des erreurs de langage et à force on en fait aussi… Il convient de remettre les choses au clair.