Icône question orthographe

« Ingambe » : comment bien employer cet adjectif ?

La langue française est facétieuse ! Certains mots, par leur tour, leur sonorité, leur connotation peuvent nous induire en erreur. On croit qu’ils veulent dire une chose alors qu’ils en signifient une autre, et parfois même l’inverse ! C’est le cas d’ingambe.

Icône réponse question orthographe

Le bel adjectif ingambe, attesté au XVIe siècle, vient de l’italien in gamba, qui signifie littéralement « en jambe ». Voilà pour l’origine.

Quelle est la définition de « ingambe » ? « Qui a les jambes lestes », autrement dit « qui se meut facilement ».

Il qualifie surtout des personnes âgées, ainsi dans l’expression « un vieillard ingambe ». Et si, par exemple, un nonagénaire n’est plus ingambe, il pourra déclarer que dans sa jeunesse, il l’était !

Mais alors, pourquoi croit-on que c’est l’inverse ? Parce qu’en français le préfixe in- est le plus souvent privatif : il désigne l’absence, le manque, l’incapacité… Sauf qu’ici, vous l’avez compris, il ne s’agit pas d’un préfixe privatif, mais d’une préposition d’origine italienne. Ce qui fait toute la différence !

On retiendra donc qu’un vieillard ingambe n’est ni impotent ni infirme ; au contraire, il est valide, alerte, gaillard…, autant de synonymes de « ingambe » !

Astuce : Pour ne plus vous tromper, n’hésitez pas à remplacer « ingambe » par « en jambe » ou « en forme » dans la phrase.

À lire également :

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
testez gratuitement nos modules d'entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d'utilisateurs !

Icône avis expert orthographe

Sandrine Campese - experte Projet Voltaire Avis de l’experte – Sandrine Campese, membre du comité d’experts Projet Voltaire

Comment prononcer « ingambe » ? À la française, comme il s’écrit : « in-gam-b’ » ! Ou, en phonétique : [??g??b].

La même racine (gamba pour « jambe ») a permis de former les mots « gambade », « gambader », « gambette »… Mais aussi « gambit » : aux échecs, c’est un coup consistant à sacrifier un pion, par stratégie. Il est plus exactement issu de l’italien gambetto, « croc-en-jambe ».

Vous ne jouez pas aux échecs et pourtant ce mot vous dit quelque chose ? Il compose le titre original de la série à succès Le Jeu de la dame : The Queen’s Gambit !

Icône exercices orthographe

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Cette vidéo virale montre un octogénaire ingambe dansant un rock endiablé.
  2. Jusqu’à sa mort, la reine d’Angleterre a paru ingambe, assurant ses déplacements.
  3. Après une rupture des ligaments croisés, j’ai été ingambe quelques mois.
  4. Remis de son échec, le héros revient sur le devant de la scène, plus ingambe que jamais.
  5. Être ingambe ne m’a pas empêché de remporter une compétition sportive !
  6. Il est encore ingambe et peut donc se déplacer seul.
  7. Des structures adaptées ont-elles été mises en place pour accueillir les personnes ingambes ?
  8. Mieux vaut être très ingambe quand on est alpiniste !
  9. Ton arrière-grand-mère est certes moins ingambe qu’avant, mais elle a toute sa tête !
  10. Devenir ingambe peut faire partie des accidents de la vie.
Icône réponses exercices orthographe

Réponses

  1. Phrase correcte.
  2. Phrase correcte.
  3. Faux. Il faut écrire : Après une rupture des ligaments croisés, j’ai été invalide quelques mois.
  4. Phrase correcte.
  5. Faux. Il faut écrire. Être invalide ne m’a pas empêché de remporter une compétition sportive !
  6. Phrase correcte.
  7. Faux. Il faut écrire : Des structures adaptées ont-elles été mises en place pour accueillir les personnes invalides ?
  8. Phrase correcte.
  9. Phrase correcte.
  10. Faux. Il faut écrire : Devenir invalide peut faire partie des accidents de la vie.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Testez gratuitement nos modules d’entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d’utilisateurs !

Icône auteur règle orthographe
Pour cette règle d'orthographe Projet Voltaire :
Sandrine Campese, autrice et membre du comité d’experts Projet Voltaire.
Marie-France Claerebout, relectrice, correctrice d’édition et formatrice.
Articles liés