Achalandé, dénoter, ingambe : ces mots mal employés (1/2)

La particularité des noms, adjectifs et verbes suivants ? Ils font l’objet de contresens et d’emplois maladroits. Pourtant, ils ont chacun une signification bien précise, justifiée par l’étymologie. Et si nous mettions un peu d’ordre dans ce chaos verbal, afin que notre vocabulaire ne se réduise pas à néant, que notre magasin de mots soit toujours bien approvisionné et dénote une expression soignée ?

Dire « achalandé » au lieu de « approvisionné »

Georges Hautecourt dans Les Aristochats
Georges Hautecourt dans Les Aristochats, un vieillard ingambe !

Dans le langage soigné, l’adjectif achalandé conserve son sens premier, « qui a beaucoup de chalands (c’est-à-dire de clients) ». Ainsi, un magasin, un bar ou encore un musée achalandé est très fréquenté, très couru.

Pour dire « fourni en marchandises », on préférera employer approvisionné. D’où « une boutique, une vitrine bien approvisionnée ».

Dire « chaos » au lieu de « néant »

Néant signifie « rien ». Exemple : « Signes particuliers : néant ». On retrouve le nom dans les verbes anéantir et annihiler (réduire à néant, détruire complètement).

À l’inverse, le chaos n’est pas rien ! Il désigne, étymologiquement, le premier état de l’Univers (du grec khaos), qui est un état de confusion, de désordre grave. Exemple : jeter un pays dans le chaos.

On ne dira plus « En ce moment, dans ma vie, c’est le chaos, il ne se passe rien », on dira « C’est le néant ! ».

Dire « dénoter » au lieu de « détonner »

Dénoter, c’est indiquer, désigner par une caractéristique. Exemple : Cet acte dénote un certain courage. On pourrait dire aussi « révéler », « signifier ».

Si l’on veut dire que quelque chose « sort du ton », alors, c’est détonner qui convient ! Ce verbe s’applique d’abord à la musique : détonner, c’est jouer ou chanter faux. Au sens figuré, ce qui « détonne » n’est pas en harmonie avec le reste.

On ne dira plus « Des chaussures vertes avec une robe rouge, ça dénote ! », on dira « Des chaussures vertes avec une robe rouge, ça détonne ! ».

Attention à ne pas confondre détonner (avec deux « n ») et son homophone détoner (avec un « n ») qui signifie « exploser avec bruit ».

Dire « ingambe » au lieu de « invalide »

 L’adjectif ingambe vient de l’italien in gamba, que l’on pourrait traduire par « en jambes » et qui a donné « gambade », « gambader ». Il signifie « qui a un usage normal de ses jambes », « qui se meut facilement ».

Par conséquent, un vieillard ingambe n’est pas du tout « impotent » ou « invalide » ; au contraire, il est alerte, en pleine forme !

Dire « stipuler » au lieu de « disposer »

Stipuler vient du verbe latin stipulare qui signifie « promettre ». Terme juridique, il veut dire « énoncer comme condition dans un contrat ».

Si l’on se réfère à cette définition, il n’est donc pas correct de dire qu’une loi « stipule » (une loi n’étant pas un contrat !). Il est préférable de dire qu’elle dispose.

Sandrine Campese

Crédit photo 

Articles liés

Laissez un commentaire
*