« les cent euros que cela m’a coûtés » ou « les cent euros que cela m’a coûté » ?

Erreur d’accord du participe passé

Dans cette phrase, « les cent euros » semble être un COD, et on a envie d’accorder le participe passé en conséquence.

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs !

Règle avec les verbes de mesure

Attention, dans la phrase « les cent euros que ce pull m’a coûté », « cent euros » n’est pas un COD mais un complément circonstanciel. Par conséquent, même si ce complément est placé avant le verbe, le participe passé ne s’accorde pas.

Il en va de même pour le participe passé des verbes « courir », « mesurer », « peser », « valoir », « vivre » quand ils sont construits avec un complément circonstanciel indiquant une mesure, un poids, un prix, une durée.

> les trois mètres que le géant a mesuré dans son enfance, les mille euros que l’article a valu

Le participe passé de ces verbes s’accorde au contraire quand le verbe, employé au sens figuré, admet un COD.

> les efforts que cela m’a coûtés, la punition que sa bêtise lui a value

N.B. Le participe passé des verbes « durer », « marcher », « régner » est toujours invariable, ces verbes étant intransitifs (c’est-à-dire qu’ils n’admettent pas de COD).

Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Est-il langue plus subtile que celle qui vous oblige à écrire « les cent mètres qu’il a couru ont suffi à le mettre hors d’haleine », mais « les cent mètres qu’il a courus tout au long de l’été lui ont permis d’arriver en pleine forme aux Jeux olympiques » ? Dans la première phrase, en effet, il s’agit de la distance et « cent mètres » est un complément circonstanciel qui n’influe pas sur l’accord du participe. Dans la seconde, il est question de la course et il s’agit bien d’un COD : de ce fait, le participe passé s’accorde avec lui ! What else ?

 

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Les deux heures qu’a durées la conférence en ont paru vingt.
  2. Durant les dix ans qu’il a régnés, le pays a connu la paix.
  3. Chopin a composé les plus belles pages du romantisme durant les trente-neuf années qu’il a vécues.
  4. La récompense que lui a value son travail était méritée.
  5. Les cinquante kilos que j’ai pesé à vingt ans sont loin, hélas…
  6. Les cinq cents mètres que le vieil homme a marché l’ont épuisé.
  7. Cette maison ne vaut plus les deux millions qu’elle a valus autrefois.
  8. Les épreuves que j’ai vécues m’ont affaibli.
  9. L’assurance vous remboursera les deux cents euros que le dépannage vous a coûtés.
  10. Cet Américain est nostalgique des trois ans qu’il a vécus à Paris.

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : Les deux heures qu’a duré la conférence en ont paru vingt. « Les deux heures » n’est pas un COD, mais un complément circonstanciel indiquant une durée : le participe passé ne s’accorde pas.
  2. Faux. Il faut écrire : Durant les dix ans qu’il a régné, le pays a connu la paix. Le participe passé du verbe « régner » est toujours invariable.
  3. Faux. Il faut écrire : Chopin a composé les plus belles pages du romantisme durant les trente-neuf années qu’il a vécu. « Les trente-neuf années » n’est pas un COD qui, placé avant le verbe, commanderait l’accord du participe passé, mais un complément circonstanciel indiquant une durée : « vécu » ne s’accorde pas.
  4. Phrase correcte.
  5. Phrase correcte.
  6. Phrase correcte.
  7. Faux. Il faut écrire : Cette maison ne vaut plus les deux millions qu’elle a valu autrefois. « Les deux millions » n’est pas un COD, mais un complément circonstanciel indiquant un prix : « valu » ne s’accorde pas.
  8. Phrase correcte.
  9. Faux. Il faut écrire : L’assurance vous remboursera les deux cents euros que le dépannage vous a coûté. « Les deux cents euros » n’est pas un COD, mais un complément circonstanciel indiquant un prix : « valu » ne s’accorde pas.
  10. Faux. Il faut écrire : Cet Américain est nostalgique des trois ans qu’il a vécu à Paris. « Les trois ans » n’est pas un COD, mais un complément circonstanciel indiquant une durée : le participe passé ne s’accorde pas.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire
Articles liés

Laissez un commentaire
*

Bonjour,
La liste des verbes que vous proposez est-elle exhaustive ou doit-on l’utiliser avec d’autres si le sens est respecté ? Plus particulièrement, nous avons un débat avec l’accord de « parcouru » dans la phrase suivante : « Les cent kilomètres qu’il a parcouru l’ont épuisé. » J’ai préalablement interrogé les Grands Maîtres de Orthographe Voltaire mais leurs avis sont contradictoires.
Merci pour votre réponse.

Bonjour,

Comment écrit-on » Deux cents ans vous regarde » s il vous plaît ? J écrirais  » regarde » mais je l ai vu écrit  » regardent » ( il s agit d un titre d une photo avec 4 amis qui fêtent leurs 50 ans d où les  » 200 ans cumulés « . Merci a Vous!

    Bonjour Elodieparigot, le pluriel est de mise : « Deux cents ans vous regardent » ! Cf. la célèbre citation de Napoléon : « Soldats, du haut de ces pyramides, quarante siècles vous contemplent. » Bon anniversaire à vos amis et bonne journée !

Bonjour,
Merci pour vos explications.
Si je comprends bien, les verbes tels que coûter, valoir ou peser sont intransitifs au sens propre et transitifs au sens figuré? Pour moi, cela sonne bizarre. De plus, les compléments circonstanciels ne sont-ils pas censés être suppressibles ? Je me vois mal dire: « Ce pull coûte. » ou « Cette maison vaut. »
Merci pour votre réponse.

    Bonjour Frédéric, retenez simplement ceci : quand vous posez la question « combien ? », il n’y a pas d’accord du participe passé. Exemple : « les cent euros que ce pull m’a coûté » (ce pull m’a coûté combien ? cent euros) ; quand vous posez la question « quoi ? », on accorde le participe passé : « les efforts que cela m’a coûtés » (cela m’a coûté quoi ? des efforts). Bonne journée !

    Merci, chère Blandine, d’être l’ambassadrice d’1 faute par jour. Vous pouvez également parler à vos amies de notre jeu @DicteeLarousse, toujours sur Twitter ;-). Bonne vacances et à bientôt !

Bonsoir encore une préocupation.
Comment faire pour expliquer un mot et une expression ? Je veux dire lorqu’il/ elle est tiré(e) d’un texte et on demande son explication selon ce texte. Je crois bien qu’il y a une maniere ou une methode typique à cela. Si c’est bien le cas, je serai très ravi que vous me la montriez avec si possible un exemple à l’appui.
Merci et je compte enormement sur vous car j’ai parcouru plusieurs sites et les resultats ne sont pas les plus excomptés.

Deux questions:
1-le pleonasme est-il une faute ?
2-quel est la nature du  » que » qui précède toujours la conjugaison des verbes au subjonctif, comme « que je vienne » ?

    Bonjour Richard,
    1- c’est plutôt une maladresse, un tic de langage. D’ailleurs, le grand grammairien du XVIIe siècle, Vaugelas, connu pour son purisme, les tolérait !
    2 – ici, « que » est une conjonction de subordination, qui introduit une proposition subordonnée dont le verbe est au subjonctif.

Svp ! Soit les phrases suivantes:
1-didier est decedé hier.LE saviez-vous ?
2-je soutiens la france, ON va remporter l’Euro.
3-ON me soigna en moins du temps QU’ON puisse le dire.

Quelle est la nature et la fonction de:
-LE et EN de la phrase1
-ON de la seconde et
-ON, QU’ et ON de la phrase 3 ?

Bonjour,

je m’interroge sur le verbe « payer »:

Va-t-on écrire : les sommes que j’ai payées ou les sommes que j’ai payé?
Pour moi, il faudrait accorder du fait que « payer » est un verbe transitif. Toutefois, on dit « payer combien »… Donc je ne sais pas.

Merci d’avance.

Bonjour,

la phrase n°3 ne me semblait avoir aucun problème au premier regard :

Chopin a composé les plus belles pages du romantisme durant les trente-neuf années qu’il a vécues

Visiblement, il faut écrire les trente-neuf années qu’il a vécu. Qu’en serait-il si on ne précisait pas qu’il y a 39 années ?

J’aurais tendance à écrire (certes la phrase perd de son sens) :

Chopin a composé les plus belles pages du romantisme durant les années qu’il a vécues

Autrement dit, est-ce que c’est le fait de préciser qu’il y a 39 années qui fait que ce n’est plus un COD (ça me semble bizarre) ?

Je vous remercie
Nico

    Bonsoir Nicolas, dans les deux cas (les trente-neuf années ou les années), il n’y a pas de COD mais un complément circonstanciel indiquant une durée (la préposition « durant » nous met sur la voie). Par conséquent, « vécu » ne s’accorde pas. Bonnes fêtes et à bientôt !

bonjour
@marine : j’avais aussi oublié cette règle, lorsque l’on peut dire combien il s’agit du complément circonstanciel. Si l’on reprend la phrase : les cent euros que ce pull m’a coûté, le pull m’a coûté combien ?

Par contre : les efforts que cela m’a coûtés : cela m’a coûté quoi.
J’espère que je ne me suis pas planté !

Bonjour,
Je m’entraîne en ce moment sur le niveau excellence et, pourtant, il n’y a rien à faire, je n’arrive pas à comprendre cette règle. J’ai du mal à faire la distinction COD/complément circonstanciel. Quand je pense avoir compris, finalement ce n’est pas bon.
Si vous pouviez m’aider à comprendre…

    Ici, on peut accorder le participe passé : « Les sommes que j’ai perdues », car « perdre » est bien un verbe transitif.
    J’ai perdu quoi ? Réponse : « les sommes », COD placé avant l’auxiliaire avoir, donc on accorde.