Icône question orthographe

« intéresser » ou « interresser » ?

Plus le mot est long, plus le risque de faire des erreurs est grand : voilà qui explique sans doute pourquoi l’on trouve parfois écrit « désinterressement » pour « désintéressement ».

Icône réponse question orthographe

Le verbe « intéresser », comme tous les mots de cette famille (« désintéressé », « intéressant », « désintérêt », etc.), ne prend qu’un « r ». Ne pas oublier pour autant de mettre un accent aigu au « e » qui précède le « r » !

Retenez donc ceci : pour tous les mots de la famille de « intéresser », un seul « r », et un accent aigu avant lui.

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
testez gratuitement nos modules d’entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d’utilisateurs !

Icône avis expert orthographe

Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographe Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

On se gardera de confondre aujourd’hui le « désintéressement », qui est une qualité, et le « désintérêt », lequel n’en est certes pas une ! Quand ce dernier traduit une indifférence, un manque d’intérêt et de curiosité intellectuelle, le premier indique que l’on n’a pas l’argent pour moteur, que l’on est au contraire altruiste et généreux. On ne dira donc pas d’une classe qu’elle est « désintéressée » quand elle ne prête pas une oreille attentive à ce que lui raconte le professeur !

Icône exercices orthographe

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. L’auteur de cet article s’interresse aux rapports entre pouvoir et argent.
  2. Le spectacle étant ininterressant, les spectateurs quittent la salle.
  3. Que les personnes intéressées se manifestent au plus vite.
  4. Les clients qu’il a démarchés ont paru très interressés par son produit.
  5. Pourquoi affiche-t-il un air intéressé alors qu’il s’en moque ?
  6. L’immobilier reste un placement interressant.
  7. Aujourd’hui, notre offre est la plus intéressante du marché.
  8. Ses tarifs étant interressants, je travaille souvent avec ce fournisseur.
  9. La population interressée par un tel produit est jeune et citadine.
  10. Votre analyse de la situation est surprenante, mais intéressante.
Icône réponses exercices orthographe

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : L’auteur de cet article s’intéresse aux rapports entre pouvoir et argent.
    Pour tous les mots de la famille de « intéresser », un seul « r », et un accent aigu avant lui : on n’écrit donc pas « s’interresse », mais « s’intéresse ».
  2. Faux. Il faut écrire : Le spectacle étant inintéressant, les spectateurs quittent la salle.
    Pour tous les mots de la famille de « intéresser », un seul « r », et un accent aigu avant lui : on n’écrit donc pas « ininterressant », mais « inintéressant ».
  3. Phrase correcte.
  4. Faux. Il faut écrire : Les clients qu’il a démarchés ont paru très intéressés par son produit.
    Pour tous les mots de la famille de « intéresser », un seul « r », et un accent aigu avant lui : on n’écrit donc pas « interressés », mais « intéressés ».
  5. Phrase correcte.
  6. Faux. Il faut écrire : L’immobilier reste un placement intéressant.
    Pour tous les mots de la famille de « intéresser », un seul « r », et un accent aigu avant lui : on n’écrit donc pas « interressant » mais « intéressant ».
  7. Phrase correcte.
  8. Faux. Il faut écrire : Ses tarifs étant intéressants, je travaille souvent avec ce fournisseur.
    Pour tous les mots de la famille de « intéresser », un seul « r », et un accent aigu avant lui : on n’écrit donc pas « interressants », mais « intéressants ».
  9. Faux. Il faut écrire : La population intéressée par un tel produit est jeune et citadine.
    Pour tous les mots de la famille de « intéresser », un seul « r », et un accent aigu avant lui : on n’écrit donc pas « interressée », mais « intéressée ».
  10. Phrase correcte.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Testez gratuitement nos modules d’entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d’utilisateurs !

Icône auteur règle orthographe
Auteurs Projet Voltaire :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire
Articles liés

Laissez un commentaire
*