Icône question orthographe

« Je me permets » ou « je me permet »

Comment conjuguer le verbe permettre à la première personne du présent de l’indicatif : « je permets » ou « je permet » ? La présence du pronom complément « me » change-t-elle quelque chose ? Écrit-on « je me permets » ou « je me permet » ?

Icône réponse question orthographe

Permettre est un verbe du troisième groupe. Il se conjugue sur le modèle de mettre. Ainsi, tout comme on écrit « je mets », « tu mets »…, on écrit « je permets », « tu permets », avec un « s » qui suit le « t ».

Mais alors, quand écrit-on « permet », sans « s » ? À la troisième personne du singulier : « il, elle, on permet » (de la même façon : « il, elle, on met »).

Comme nous sommes au présent de l’indicatif (et qu’il n’y a donc pas de participe passé !), la présence du pronom complément « me » n’a aucune incidence sur la terminaison. « Je me permets », « tu te permets », « il, elle, on se permet ». Poursuivons la conjugaison : « nous nous permettons », « vous vous permettez », « ils, elles se permettent ».

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
testez gratuitement nos modules d'entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d'utilisateurs !

Icône avis expert orthographe

Sandrine Campese - experte Projet Voltaire Avis de l’experte – Sandrine Campese, membre du comité d’experts Projet Voltaire

Vous avez compris la règle ? Je me permets de vous féliciter ! Oui, « féliciter » est ici à l’infinitif. La présence de « vous » ne doit pas conduire à écrire « félicitez ». « Vous » est ici un pronom complément, pas un pronom sujet, et cela fait toute la différence !

De la même façon, on écrira : « Je me permets de vous contacter » (et non « contactez », erreur très fréquente). Certes, il est préférable d’éviter l’anglicisme (to contact) et de dire : « Je me permets de prendre contact avec vous. »

Quoi qu’il en soit, pour faire apparaître l’infinitif, il suffit de le remplacer par un verbe d’un autre groupe. Exemple : « Je me permets de vous offrir… » (et non « offrez »).

Icône exercices orthographe

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Je me permets de vous adresser ma candidature qui, je l’espère, retiendra votre attention.
  2. Madame, je me permets de vous envoyer un exemplaire dédicacé de mon livre.
  3. Cher inconnu, je me permet de vous écrire encore pour vous dire : « Je vous aime ! »
  4. Je me permet de laver tes vêtements avec les miens, ça ira plus vite.
  5. À la suite de l’envoi de votre devis, je me permets de vous recontacter.
  6. Comme vous n’avez pas répondu à mes deux précédents courriels, je me permets de vous relancer.
  7. Je me permet de vous contacter pour vous faire part de mon mécontentement.
  8. Il est interdit de fumer dans l’établissement, je me permet de vous le rappeler.
  9. Je me permets de vous solliciter afin d’obtenir une bourse me permettant de terminer mes études.
  10. Je me permet de vous demander un petit service : pourriez-vous aller chercher mon fils à l’école ?
Icône réponses exercices orthographe

Réponses

  1. Phrase correcte.
  2. Phrase correcte.
  3. Faux. Il faut écrire : Cher inconnu, je me permets de vous écrire encore pour vous dire : « Je vous aime ! »
  4. Faux. Il faut écrire : Je me permets de laver tes vêtements avec les miens, ça ira plus vite.
  5. Phrase correcte.
  6. Phrase correcte.
  7. Faux. Il faut écrire : Je me permets de vous contacter pour vous faire part de mon mécontentement.
  8. Faux. Il faut écrire : Il est interdit de fumer dans l’établissement, je me permets de vous le rappeler.
  9. Phrase correcte.
  10. Faux. Il faut écrire : Je me permets de vous demander un petit service : pourriez-vous aller chercher mon fils à l’école ?

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Testez gratuitement nos modules d’entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d’utilisateurs !

Icône auteur règle orthographe
Pour cette règle d'orthographe Projet Voltaire :
Sandrine Campese, autrice et membre du comité d’experts Projet Voltaire.
Marie-France Claerebout, relectrice, correctrice d’édition et formatrice.
Articles liés