Icône question orthographe

« elle a chanté » ou « elle a chantée » ? L’accord du participe passé avec l’auxiliaire avoir

Parce que le sujet est « elle », féminin singulier, on a envie d’écrire « elle a chantée des airs d’opéra » au lieu de « elle a chanté des airs d’opéra », sans voir que le verbe est conjugué avec l’auxiliaire « avoir ».

Icône réponse question orthographe

Quand il est conjugué avec l’auxiliaire « avoir », le participe passé ne s’accorde pas avec le sujet :

Elles ont signé le contrat.
Elle leur a exposé le problème.
Les concurrents leur ont volé leur idée.

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
testez gratuitement nos modules d’entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d’utilisateurs !

Icône avis expert orthographe

Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographe Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Nous ne perdons pourtant rien pour attendre : nous verrons en effet un peu plus loin que le participe passé conjugué avec l’auxiliaire « avoir » peut – et même doit ! – dans certaines circonstances s’accorder avec son complément d’objet direct. Cueillons donc le jour dans l’attente de lendemains qui déchantent…

Icône exercices orthographe

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. La secrétaire a envoyé toutes les invitations.
  2. J’ai allumé les bougies.
  3. Ces formations ont beaucoup plues à nos salariés.
  4. C’est Julie qui a formée l’assistant du directeur.
  5. La société a signée un accord d’exclusivité avec l’auteur.
  6. Après la réunion, ils ont commenté les interventions de chacun.
  7. Ces fiches de révision nous ont bien servies.
  8. La responsable a engagé des intérimaires pour l’inventaire.
  9. Votre aisance à l’oral a impressionné le recruteur.
  10. Cette année, les ventes en ligne ont dépassées les ventes en magasin.
  11. Ils ont affirmés n’être pour rien dans cette erreur.
  12. Ils ont dansé jusqu’au bout de la nuit.
Icône réponses exercices orthographe

Réponses

  1. Phrase correcte.
  2. Phrase correcte.
  3. Faux. Il faut écrire : Ces formations ont beaucoup plu à nos salariés.
    Conjugué avec l’auxiliaire « avoir » (ici, « ont »), le participe passé ne s’accorde pas avec le sujet. On écrit : « Ces formations ont (…) plu… »
  4. Faux. Il faut écrire : C’est Julie qui a formé l’assistant du directeur.
    Conjugué avec l’auxiliaire « avoir » (ici, « a »), le participe passé ne s’accorde pas avec le sujet. On écrit : « C’est Julie qui a formé… »
  5. Faux. Il faut écrire : La société a signé un accord d’exclusivité avec l’auteur.
    Conjugué avec l’auxiliaire « avoir » (ici, « a »), le participe passé ne s’accorde pas avec le sujet. On écrit : « La société a signé… »
  6. Phrase correcte.
  7. Faux. Il faut écrire : Ces fiches de révision nous ont bien servi.
    Conjugué avec l’auxiliaire « avoir » (ici, « ont »), le participe passé ne s’accorde pas avec le sujet : on écrit « servi ».
  8. Phrase correcte.
  9. Phrase correcte.
  10. Faux. Il faut écrire : Cette année, les ventes en ligne ont dépassé les ventes en magasin.
    Conjugué avec l’auxiliaire « avoir » (ici, « ont »), le participe passé ne s’accorde pas avec le sujet. On écrit « dépassé » et non « dépassées ».
  11. Faux. Il faut écrire : Ils ont affirmé n’être pour rien dans cette erreur.
    Conjugué avec l’auxiliaire « avoir » (ici, « ont »), le participe passé ne s’accorde pas avec le sujet. On écrit « affirmé » et non « affirmés ».
  12. Phrase correcte.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Testez gratuitement nos modules d’entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d’utilisateurs !

Icône auteur règle orthographe
Auteurs Projet Voltaire :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire
Articles liés

Laissez un commentaire
*

    Bonjour Julie, on écrit : « une somme financée ». En effet, le participe passé employé seul (= sans auxiliaire) s’accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte (ici, « somme », féminin singulier). Bon dimanche.

    Bonjour Jacqueline,
    Il suffit de vous abonner à notre compte @1FauteParJour sur Twitter et de regarder ce qu’il se passe sur votre fil Twitter à 9 h précises. Vous devriez y voir apparaître notre phrase.
    Si vous ne la voyez pas, vous pouvez entrer le hashtag #QuelleFaute dans le moteur de recherche de Twitter pour la faire apparaître.