Français en CM2 : comment aider votre enfant à s’améliorer ?

La classe de CM2 est une étape particulière pour votre enfant. En effet, en plus de commencer une nouvelle année scolaire, il se prépare à quitter l’école primaire pour entrer au collège. Pour autant, la rupture n’est pas totale à la fin du CM2, car cette année s’inscrit dans le cycle 3 (CM1, CM2, 6e), qui est une période de “consolidation” avant le cycle 4 (5e, 4e, 3e). Le français reste une des matières principales en CM2.

Avec 8 heures d’enseignement par semaine, il s’agit même de la matière la plus enseignée de l’année. En complément, l’emploi du temps prévoit 12 heures d’expression orale, de lecture et d’écriture intégrées à d’autres activités. Le CM2 est donc une année où votre enfant va consolider les bases de sa maîtrise du français, pour se projeter du mieux possible vers la suite de sa scolarité, et même de sa vie professionnelle.

Comme en CM1, le programme de français en CM2 s’articule autour de quatre grands axes :

  • la compréhension et l’expression orale ;
  • la lecture et la compréhension de l’écrit ;
  • la maîtrise de l’écriture ;
  • la maîtrise de la langue (orthographe, grammaire, lexique…).

Comme pour les autres niveaux, il est possible d’accompagner votre enfant dans son apprentissage du français. Retrouvez dans cet article le détail du programme, les attendus en fin d’année et les principaux outils pour aider votre enfant en français en CM2.

Sommaire :

Découvrez le Projet Voltaire pour les CM2

Les enjeux du langage à l’oral en CM2

Pour permettre à votre enfant de s’adapter aux défis du collège, le programme du CM2 continuer d’insister sur :

  • la compréhension orale ;
  • la lecture et l’expression orale.

La compréhension orale en CM2

Dans la continuité des progrès réalisés en français en CM1, l’année de CM2 va permettre de comprendre des messages de plus en plus variés : messages oraux, discours, textes lus…

En fin d’année, votre enfant parviendra à :

  • rester attentif de plus en plus longtemps (jusqu’à 15 minutes environ) ;
  • adapter son écoute pour identifier les éléments importants des messages entendus, les enchaînements entre ces éléments, les aspects vocaux ou gestuels qui les accompagnent… ;
  • comprendre les éléments entendus pour les restituer à l’oral ;
  • identifier les difficultés rencontrées afin de les surmonter lors d’une deuxième écoute guidée par l’instituteur ou l’institutrice…

Au quotidien, votre enfant va également améliorer sa prise de notes et sa compréhension de l’implicite. Il va appréhender de mieux en mieux les différents genres de discours entendus (exposés, récits, poèmes…).

Lecture orale en CM2 : lire à voix haute avec fluidité

Votre enfant va également améliorer sa lecture orale en CM2. Au cours de l’année, il va apprendre à :

  • lire un texte long à voix haute et  se préparer pour le faire ;
  •  respecter de mieux en mieux la ponctuation des textes lus, le rythme des groupes syntaxiques, les liaisons…

Français en CM2 : développer son expression orale

L’expression orale est une qualité fondamentale pour la suite de la scolarité, et ce, dans toutes les matières. Voilà pourquoi votre enfant va profiter de son année de CM2 pour :

  • parler en adaptant toujours plus son discours à son public, en utilisant des techniques vocales ou corporelles pour se faire comprendre, en s’appuyant sur ses notes et en mettant en voix, seul ou à plusieurs, des textes de plus en plus complexes ;
  • gagner en aisance pour s’exprimer dans des situations de plus en plus variées : en se situant dans un débat, en défendant son point de vue grâce à des éléments vus en classe, en faisant des synthèses et des conclusions de débat…
  • acquérir plus de distance vis-à-vis de son propos  en améliorant ses prises de parole, en faisant la différence entre le langage oral et sa transposition à l’écrit, en apprenant à accepter les critiques du professeur ou du reste de la classe…

Quels exercices à l’école pour améliorer l’oral en CM2 ?

Les instituteurs et institutrices veillent en général à ce que tous les élèves s’expriment, afin que ceux qui seraient déjà très à l’aise ne monopolisent pas la parole, et que toute la classe progresse sur ces points essentiels. Voici quelques exemples d’exercices pour améliorer l’oral en CM2.

Pour améliorer la compréhension orale en CM2, les instituteurs et institutrices peuvent :

  • lire des textes en demandant aux élèves de prendre des notes dans leur cahier pour leur faire travailler le lexique ou repérer des éléments importants ou implicites ;
  • proposer des dictées ;
  • demander aux élèves d’indiquer quels éléments (vocaux, gestuels…) leur ont permis de comprendre le message qu’ils viennent d’entendre…

Pour aider les élèves à mieux prendre en compte leur auditoire, les professeurs des écoles peuvent :

  • faire lire des extraits de manuels aux élèves, qui joueront sur leur voix et leurs gestes pour capter l’attention du public ;
  • organiser des exposés en variant les contraintes, par exemple s’exprimer avec ou sans notes ;
  • faire lire des textes rédigés par les élèves ou des extraits d’un roman étudié en classe…

Pour des échanges de plus en plus variés, les élèves peuvent :

  • participer à des débats avec un point de vue à défendre ;
  • participer à des jeux de rôle improvisés ou préparés ;
  • prendre la parole les uns après les autres pour partager leurs sentiments sur une œuvre d’art, en évitant de répéter les propos déjà énoncés, en s’appuyant si besoin sur un brouillon…

Pour adopter une attitude critique par rapport à son propos, les exercices proposés peuvent :

  • viser à réguler la vie de classe ou les débats, en distribuant le temps de parole, en établissant des règles collectives… ;
  • être suivis d’un temps d’échange, après un exposé par exemple, pour écouter ce que la classe a pensé de la présentation, afin de corriger la posture, la manière d’introduire, les répétitions… ;
  • être accompagnés d’une grille d’évaluation connue de toutes et tous pour les présentations orales, et dans laquelle figureront les progrès accomplis au cours de l’année.

Comment aider mon enfant à améliorer son oral ?

Si votre enfant rencontre des difficultés à l’oral en CM2, parlez-en avec le professeur responsable de la classe : il saura évaluer les points d’amélioration à travailler à la maison.

Voici quelques exemples de moyens  pour aider votre enfant.

  • Invitez-le à s’exprimer sur ses goûts, ses préférences, ses idées, son quotidien…
  • Familiarisez-le avec les différents niveaux de langue et les contextes dans lesquels on peut les utiliser (familier, courant, soutenu).
  • Pour faciliter sa maîtrise des niveaux de langue, aidez-le à varier ses pratiques. Regardez des films spécifiques, emmenez-le voir des pièces de théâtre adaptées à son âge…

Lecture et compréhension de l’écrit

La lecture est également travaillée en CM2. Parmi les objectifs poursuivis :

  • gagner en fluidité de lecture ;
  • comprendre et s’approprier de mieux en mieux les textes ;
  • devenir un lecteur autonome.

Français en CM2 : lire avec fluidité

Parvenir à déchiffrer un texte ou une consigne est fondamental, surtout avant d’entrer au collège. Voilà pourquoi l’année de CM2 est une année de consolidation de la lecture, avec l’objectif que les élèves gagnent en fluidité. L’objectif en fin d’année est de lire :

  • des textes longs, après préparation ;
  • à une vitesse moyenne de 120 mots par minute (contre 90 en CM1) ;
  • à voix haute, en respectant la ponctuation, les liaisons… 

 Lecture en CM2 : comprendre et s’approprier des textes littéraires

Au cours de l’année, votre enfant va lire des œuvres de plus en plus longues et complexes (bien qu’adaptées à son niveau), et affiner ses goûts. Grâce à des discussions en classe, il va continuer de construire sa première culture littéraire et artistique, et voir son intérêt pour la lecture grandir.

Ainsi, en CM2, votre enfant va apprendre à :

  • résumer l’essentiel d’un texte qui contient des éléments explicites et implicites, en s’appuyant sur les connecteurs logiques, le choix des temps verbaux, les marques du genre et du nombre… ;
  • reconnaître les principaux genres littéraires (poésie, théâtre, conte, roman…) ;
  • discuter avec ses camarades des personnages de l’œuvre, de leurs relations, de leurs projets… 

 Vers une autonomie de lecture et de compréhension

La fluidité et le goût de la lecture s’accompagnent également d’une autonomie de plus en plus grande pour comprendre les textes, les documents et les images, mais aussi pour les interpréter. Votre enfant va de mieux en mieux :

  • identifier le sens d’un ou de plusieurs textes, grâce à des stratégies de compréhension, en relevant des informations, en les recoupant, en faisant des déductions…
  • utiliser ses connaissances pour interpréter le texte qu’il est en train de lire ;
  • donner des mots-clés pertinents dans son analyse du texte…

Quels exercices en classe pour améliorer la compréhension de l’écrit en CM2 ?

Les élèves de CM2 doivent lire et écrire au moins 2 heures chaque jour. La plupart des exercices sont effectués de manière explicite, afin que les élèves développent des stratégies pour améliorer leur lecture. Pour ce faire, les exercices proposés peuvent être par exemple :

  • des schémas ou des fiches de lecture, pour identifier les informations principales, la structure ou la chronologie d’une histoire, les liens entre les personnages ou les événements… ;
  • différents exercices ludiques, comme des rallyes lecture ;
  • des gammes de lecture, ces exercices basés sur la répétition, pour automatiser la reconnaissance de certains mots ou de certaines syllabes ;
  • des ateliers d’écriture pour exprimer l’émotion que procure un texte.

Comment aider un enfant en CM2 à mieux lire ?

Pour aider votre enfant à améliorer son niveau de lecture en CM2, l’idéal est de l’aider… à lire ! Pour cela, veillez à garder une attitude positive et encourageante, et pensez à demander conseil au professeur de votre enfant. Voici quelques pistes pour aider votre enfant dans son apprentissage de la lecture.

  • Emmenez-le à la bibliothèque et, au besoin, demandez conseil : les bibliothécaires sauront vous donner des idées de livres adaptés aux goûts et au niveau de votre enfant.
  • Abonnez-le à un ou plusieurs magazines sur un sujet qui le passionne (dinosaures, sport…) et d’un format adapté à ses goûts (bandes dessinées, articles…).
  • Aménagez des moments  réservés à la lecture, avec l’aide d’un adulte ou en autonomie…

Écriture et expression écrite en CM2

Comme la maîtrise de la lecture, celle de l’expression écrite est essentielle pour le bon déroulement de la scolarité, puis de la vie professionnelle. En CM2, l’objectif est de travailler :

  • l’écriture à la main, pour écrire de manière fluide ;
  • l’écriture au clavier, pour maîtriser de mieux en mieux le traitement de texte ;
  •  le fond, avec des situations d’écriture variées, des textes de plus en plus approfondis, des réécritures.

Ces activités ont pour objectif de mettre l’écriture au service de l’élève qui gagne en autonomie grâce à la prise de notes ou à la rédaction de synthèses.

Une écriture à la main fluide et efficace

La maîtrise du geste graphique se poursuit en CM2. L’objectif à la fin de l’année est de pouvoir copier en écriture cursive un texte :

  • d’une quinzaine de lignes (contre 5 en CM1) ;
  • de manière lisible et soignée ;
  • sans oubli ou erreur ;
  • en respectant la forme du modèle (ponctuation, calligraphie, lignes, mise en page).

 Une meilleure maîtrise des logiciels de traitement de texte

Les cours de CM2 intègrent depuis quelques années déjà la maîtrise des logiciels de traitement de texte. L’objectif n’est pas seulement de savoir copier un texte court, mais également de pouvoir :

  • utiliser les fonctionnalités du logiciel pour réviser son texte (orthographe, grammaire…) ;
  • savoir intégrer les caractères spéciaux (é, è, à…) ;
  • respecter une mise en page et une ponctuation spéciale ;
  • enregistrer son travail.

Réfléchir, apprendre : de nouvelles ambitions pour l’écriture en CM2

Cette maîtrise approfondie et plus variée de l’écriture a pour objectif d’aider les élèves à mieux réfléchir et mieux apprendre. Ainsi, en CM2, votre enfant va :

  • écrire dans son cahier de brouillon pour noter ce qu’il retient d’un exposé, d’une sortie, d’une rencontre avec un artiste… et en faire une synthèse ;
  • reformuler par écrit l’essentiel d’un texte ou d’une leçon, et ainsi organiser ses idées ;
  • répondre à des questions en utilisant les mots de l’énoncé et en justifiant sa réponse.

 Français en CM2 : écrire et réécrire des textes variés

Récits, poèmes, saynètes… En CM2, votre enfant connaît de mieux en mieux les codes de l’écrit et des genres, et il peut les appliquer à ses propres productions.

  • Il organise davantage son écriture, avec des étapes de rédaction de mieux en mieux identifiées (brouillon, premier jet, relecture, correction…).
  • Selon les matières, il varie ses écrits (légende de carte, rédaction de règles du jeu, description d’une œuvre d’art, titraille de journal pour raconter une sortie scolaire…).
  • Il sait faire évoluer son texte, notamment pour réécrire à partir de nouvelles consignes ou de nouveaux critères (améliorations, corrections  à la suite d’une relecture guidée, cohérence textuelle, concordance des temps, nouveaux personnages, structuration en paragraphes…).

 Quels exercices pour améliorer la production écrite en classe de CM2 ?

En CM2, les instituteurs et institutrices prévoient au moins un moment d’écriture par jour : on parle parfois de jogging d’écriture. Les conditions peuvent varier en fonction des matières et des exercices prévus. Ainsi, en CM2, votre enfant pourra être amené à :

  • – prendre part à des ateliers d’écriture avec des consignes spécifiques, par exemple utiliser 3 connecteurs logiques (alors, tandis que, mais encore…) et 3 connecteurs temporels (d’abord, ensuite, enfin…) ;
  • effectuer des gammes d’écriture, avec des exercices pour enrichir les phrases et éviter les répétitions, pour corriger des textes, pour mieux maîtriser la ponctuation… ;
  • rédiger des textes qui sollicitent également sa créativité, par exemple continuer une poésie, rédiger un acrostiche avec un mot donné, raconter un conte du point de vue d’un personnage secondaire…

Comment aider son enfant à améliorer son écriture en CM2 ?

Comme lorsqu’il apprenait l’écriture en CP, en CE1 ou en CE2, votre enfant a besoin d’écrire le plus possible pour progresser. Pour l’aider dans cette démarche, commencez par demander conseil à son professeur. Il pourra vous indiquer des idées d’exercices, mais également vous rassurer sur le niveau attendu d’un élève de cet âge, et vous donner des consignes pour accompagner votre enfant de manière constructive. Voici quelques idées pour aider votre enfant à écrire davantage :

  • faites-lui écrire des lettres, des courriels ou des cartes postales ;
  • proposez-lui des jeux d’écriture, comme des mots fléchés ;
  • aménagez un espace  réservé, comme un bureau dans sa chambre…

Grammaire, orthographe, lexique… L’étude de la langue en CM2

L’objectif du cycle 3 est de donner aux élèves une autonomie suffisante en lecture et en écriture, afin  qu’ils entament le cycle 4 de la meilleure des manières. En CM2, votre enfant va donc continuer de s’améliorer en grammaire, en orthographe ou en vocabulaire.

Les relations écrit/oral de mieux en mieux maîtrisées

En CM2, votre enfant fait de plus en plus de liens entre ses connaissances orales et écrites. En fin d’année, l’objectif est de :

  • connaître l’ensemble des phonèmes (éléments sonores du langage, par exemple le son) et des graphèmes (comment les phonèmes s’écrivent,  par exemple le phonème [ f ] peut s’écrire f, ph, ff) ;
  • maîtriser les variations en genre et en nombre, à l’oral comme à l’écrit, des noms, pronoms, verbes, adjectifs, déterminants… ;
  • connaître certaines homophonies lexicales et grammaticales, certains mots irréguliers, la plupart des pluriels particuliers  (-al/-aux ; -ail/-aux…).

Enrichir le lexique

Votre enfant continue de développer son lexique en CM2. Son expérience lui permet de retenir davantage de mots, mais il maîtrise également de nouvelles approches pour acquérir du vocabulaire :

  • il perfectionne son utilisation du dictionnaire et connaît son fonctionnement ;
  • il connaît les principaux préfixes et découvre les racines latines et grecques ;
  • il consolide sa maîtrise de l’homonymie et découvre les notions de polysémie et de dérivation.

Grammaire en CM2 : phrase simple, phrase complexe

La grammaire désigne la façon d’organiser la phrase pour lui donner du sens. En CM2, votre enfant aura deux objectifs majeurs :

  • identifier les constituants de la phrase simple (qui ne comporte qu’un seul verbe conjugué) ;
  •  se repérer dans la phrase complexe (qui comporte au moins deux verbes conjugués).

Ce double objectif passe par une capacité à :

  • repérer les prépositions parmi les mots invariables  (chez, dans, de, entre…) ;
  • identifier les principaux compléments circonstanciels (temps, lieu, cause), ainsi que les compléments d’objet direct (COD),  indirect (COI) et la préposition qui les introduit ;
  • isoler le sujet d’une phrase, même quand il est inversé ;
  • identifier le complément du nom, l’épithète, l’attribut du sujet…

Orthographe en CM2 : grammaticale et lexicale

Lorsque l’on se réfère à la façon dont le mot est écrit dans le dictionnaire, on parle d’orthographe lexicale. Lorsque l’on parle de la forme du mot qui change selon les contextes (genre, nombre…), on parle d’orthographe grammaticale. En CM2, votre enfant va développer ces deux approches. À la fin de l’année, l’objectif est de :

  • distinguer les classes de mots en fonction des variations qu’ils subissent ou non  (adjectif, pronom, verbe…) ;
  • maîtriser la notion de participe passé et ses accords quand il est employé avec  l’auxiliaire « être » ;
  • progresser en conjugaison, en comprenant notamment la formation du passé composé, du passé simple et du plus-que-parfait de l’indicatif, et en mémorisant leurs formes simples ;
  • comprendre les règles morphologiques de la formation des mots, et repérer le radical, les marques de temps et de personne… ;
  • orthographier correctement les mots invariables appris en grammaire, ou les homophones grammaticaux  (ce/se, c’est/s’est…).

CM2 : quelle pédagogie en étude de la langue ?

Pour améliorer la grammaire, la conjugaison, le lexique ou l’orthographe en CM2, les professeurs disposent de différents leviers, que ce soit au cours de séances  réservées ou au travers des différents échanges écrits ou oraux dans les autres matières. Les instituteurs et institutrices peuvent par exemple :

  • proposer des exercices pour différencier des homonymes dans des contextes variés  (a/à ; et/est ; c’est/s’est ; t’ont/ton…) ;
  • organiser des ateliers pour différencier l’infinitif du participe passé (manger/mangé) ou le participe présent de l’adjectif verbal (assourdissant son public/ un bruit assourdissant) ;
  • proposer des textes thématiques pour faire deviner des mots inconnus grâce au contexte et au champ lexical (une description de la mer pour comprendre « embruns » ou « écume », par exemple) ;
  • mettre en place des jeux d’écriture pour associer les préfixes et les suffixes à leur signification (stable/instable/stabilité) ;

Comment aider votre enfant à développer sa maîtrise de la langue ?

La maîtrise du français en CM2 est rarement totale, même pour les élèves qui ont de grandes facilités. Si vous souhaitez aider votre enfant, voyez avec lui (et son professeur) quels sont les points de langue qui lui posent problème.

Vous pouvez l’encourager à lire et à écrire pour améliorer indirectement sa maîtrise de la langue. Vous pouvez également lui offrir un cahier de vacances, ou passer par le Projet Voltaire, qui propose des aides thématiques et adaptées au programme. Nos ateliers du CM2 abordent notamment :

  • le COD et le COI ;
  • l’accord du participe passé ;
  • les pluriels complexes (pour les noms en -ou, en -z, -en -al…) ;
  • les méthodes pour différencier « son » et « sont », « a » et « à », « ou » et « où »…

La maîtrise du français en CM2 est donc plus que jamais fondamentale avant d’entrer au collège. Heureusement, même si votre enfant peut présenter des difficultés, rien n’est jamais perdu. Les différents points de progression se travaillent au quotidien, de préférence avec l’avis du professeur, et toujours avec la bienveillance des parents.

Articles liés