Français en CM1 : comment aider votre enfant à s’améliorer ?

Le CM1 est une classe charnière dans la scolarité de votre enfant. En plus d’entrer dans une nouvelle classe, votre enfant entre dans un nouveau cycle d’enseignement. Après le cycle 2 (CP, CE1, CE2), qui se concentrait sur les apprentissages fondamentaux, votre enfant attaque le cycle 3, qui le conduira jusqu’au collège (CM1, CM2, 6e). Ce cycle constitue une période de consolidation avant le cycle 4 (5e, 4e, 3e).

Français en CM1 : comment aider votre enfant à s’améliorer ?

Le français en CM1 reste une matière essentielle. La compréhension et l’expression, orale comme écrite, sont essentielles pour mener ce cycle de “consolidation” à bien. Pour ce faire, le programme de français prévoit 8 heures d’enseignement par semaine, ce qui fait du français la matière la plus enseignée en CM1. En plus de ces 8 heures consacrées à la matière, 12 heures sont dévolues chaque semaine à l’expression orale, à la lecture et à  l’écriture.

Tout au long de l’année, votre enfant va donc approfondir ses connaissances et en développer de nouvelles, à travers quatre grands axes :

Retrouvez dans cet article comment ces quatre objectifs s’appliquent à la scolarité, comment se fait l’évaluation du français en CM1, et comment vous pouvez aider votre enfant s’il rencontre des difficultés en cours d’année.

Je découvre le module les fondamentaux CM1.

L’oral, l’une des bases du français en CM1

Comme dans les classes précédentes, l’oral reste un élément phare du français en CM1. L’objectif de cette nouvelle année est d’acquérir de nouvelles compétences pour s’adapter à des situations plus complexes. En fin d’année, votre enfant devra être capable :

  • d’écouter pour comprendre un message oral, une consigne, un texte lu ;
  • de prendre la parole en fonction de son public ;
  • de participer à des échanges dans des situations variées.

Compréhension de l’oral en CM1 : savoir écouter

En CM1, votre enfant continue d’améliorer sa compréhension orale. Au quotidien, il gagne en autonomie et apprend à mieux écouter, notamment :

  • en améliorant son attention sur des périodes de plus en plus longues (jusqu’à 10 minutes) ;
  • en écoutant des messages variés (propos oraux, textes lus, consignes…), afin de mémoriser des informations et de pouvoir en restituer l’essentiel (en répondant aux questions : qui, quoi, quand, où) ;
  • en réutilisant les éléments entendus pour construire une réponse argumentée ;
  • en identifiant les éléments qu’il n’a pas compris pour poser des questions.

Français en CM1 : parler en prenant en compte son auditoire

Corollaire de la compréhension orale, l’expression orale de votre enfant va se développer en CM1. Là encore, les enjeux sont multiples, car de bonnes capacités à l’oral l’aideront à se faire comprendre dans toutes les matières, à prendre la parole en public dans sa vie professionnelle, à exprimer ses sentiments dans sa vie quotidienne… Pour progresser dans ce domaine, votre enfant apprendra en CM1 à :

  • parler pour se faire entendre de son auditoire, avec une voix de plus en plus audible et compréhensible (volume de la voix, articulation…) ;
  • prendre la parole en s’aidant d’un texte rédigé ou préparé  (des notes pour présenter un conte, par exemple) ;
  • réciter des textes courts et de formes variées (poésie, prose…), avec l’aide de l’instituteur ou de l’institutrice.

L’enjeu de ces nouveaux exercices est d’habituer les élèves à prendre la parole dans des situations de plus en plus complexes, afin de les préparer à des formats plus normatifs dans le futur (par exemple, des exposés).

Participer à des échanges oraux

En CM1, votre enfant va apprendre à mieux échanger à l’oral, avec ses camarades comme avec l’instituteur ou l’institutrice. Pour ce faire, il est amené progressivement à :

  • maîtriser les règles de la discussion (ne pas couper la parole, attendre son tour, rebondir sur le sujet abordé…) ;
  • utiliser le lexique appris en classe ou utilisé par ses camarades ;
  • organiser son propos (présenter un article, donner des arguments pour expliquer son point de vue…) ;
  • adopter une attitude critique vis-à-vis de son propos, en identifiant les moments où il n’a pas respecté certaines règles, après avoir écouté un enregistrement de la discussion, par exemple.

En CM1, les élèves ont donc davantage conscience des règles qu’ils doivent respecter à l’oral, et des conventions qui régissent les différents contextes d’échanges. Le cycle 2, du cours préparatoire (CP) au CE2, posait les premières bases de cette imprégnation. À partir du CM1, ces apprentissages se font de manière plus explicite, et avec le concours des élèves, qui peuvent s’auto-évaluer.

Français en CM1 : quels exercices pour améliorer l’oral ?

En CM1, l’oral se développe lors des cours de français, mais également dans les autres matières. En effet, l’une des priorités imposées aux instituteurs et institutrices est de solliciter l’expression orale des élèves. Pour ce faire, les professeurs des écoles tâchent en général de mettre en place un cadre propice à ce que chacun puisse prendre la parole, en restant attentifs à la valeur des arguments, au développement du vocabulaire et à l’organisation du propos des élèves.

Pour ce faire, les outils pédagogiques à la disposition des professeurs sont nombreux. En voici quelques exemples :

  • une prise de notes pendant que l’enseignant lit un texte à voix haute, pour noter les lieux, personnages et thèmes du texte ;
  • des ateliers où votre enfant devra raconter un événement précis (ses vacances, un week-end…) ;
  • un résumé oral d’une séquence vidéo diffusée en classe, prise de notes à l’appui ;
  • des séances où votre enfant devra réguler la vie de la classe, pour s’approprier les règles de la discussion et les codes des échanges oraux ;
  • des jeux de rôle improvisés ou préparés  ;
  • une analyse d’œuvre d’art à l’oral, avec un débat sur les émotions que suscite un tableau, par exemple ;
  • le “speed-booking”, pour recommander à ses camarades un livre que l’on a aimé ;
  • des exercices avec enregistrement audio ou vidéo, que votre enfant pourra consulter ensuite, soit pour commenter sa propre prise de parole, soit pour écouter une deuxième fois un extrait qu’il aurait mal compris.

Cette liste n’est pas exhaustive : les enseignants disposent d’une relative liberté pour appliquer les grands principes de l’oral en CM1. Ils sont en général attentifs à ce que tous les élèves de la classe participent aux échanges, afin que tous puissent progresser en prenant régulièrement la parole.

Comment aider son enfant à améliorer son oral en CM1 ?

Si votre enfant rencontre des difficultés à l’oral, vous pouvez l’aider de différentes façons. Vous pouvez notamment :

  • échanger régulièrement avec lui, en lui demandant son avis sur certains sujets pour entamer des discussions ;
  • réserver des moments  à votre enfant pour discuter avec lui ;
  • regarder ou écouter avec lui des programmes adaptés à son âge ;
  • lui demander de développer ses arguments.

De manière générale, la première chose à faire pour aider votre enfant à améliorer son expression orale est de demander l’avis de son instituteur ou de son institutrice. C’est la personne la plus compétente pour évaluer le niveau de votre enfant et vous donner des conseils.

Français en CM1 : lecture et compréhension de l’écrit

Le cycle 3 vise à former des élèves lecteurs. En CM1, votre enfant va donc apprendre progressivement à :

  • lire avec plus d’autonomie et de fluidité ;
  • comprendre de mieux en mieux les textes qu’il lit.

Français en CM1 : gagner en fluidité de lecture

Le programme de CM1 vise les objectifs suivants :

  • une autonomie accrue ;
  • une lecture silencieuse efficace ;
  • une lecture à voix haute claire ;
  • l’aisance et la rapidité.

L’une des priorités du programme de français en CM1 est de renforcer, quand c’est nécessaire, l’automatisation des correspondances graphème-phonème (CGP), c’est-à-dire de la transformation des textes lus en sons.

En CM1, votre enfant va améliorer sa lecture et être amené à :

  • déchiffrer de mieux en mieux les textes, notamment les graphèmes complexes (j/g, ph, ch…) ou les mots irréguliers ;
  • mémoriser les mots fréquents pour les identifier directement lorsqu’il les lit ;
  • lire à voix haute avec fluidité, en respectant la ponctuation et les groupes de mots.

L’objectif à la fin de l’année est de pouvoir lire une demi-page (1 400/1 500 signes) avec une fluence de lecture de 90 mots par minute.

Lecture en CM1 : vers le plaisir de lire

Au-delà de l’acte de lecture, le CM1 est également l’année où votre enfant peut développer son plaisir de la lecture. Ce développement se fait étape par étape, avec, par exemple :

  • la lecture de textes qui demandent de s’adapter à des contextes différents (comprendre une histoire, réaliser une recette…) ;
  • le développement d’automatismes dans la lecture pour gagner en autonomie (mémoriser des informations, faire des hypothèses, relier les informations…) ;
  • l’identification de personnages, même lorsqu’ils sont désignés implicitement par des noms ou des adjectifs variés.

L’objectif en fin de CM1 est de lire et comprendre de manière autonome un texte d’une vingtaine de lignes. Au cours de cette année, les élèves commencent donc à construire une culture littéraire commune, avec des lectures adaptées à leur âge : contes, bandes dessinées, éditions jeunesse de classiques…

Quels exercices pour améliorer la lecture en CM1 ?

Les instituteurs et institutrices disposent de nombreux leviers pour améliorer la lecture de leurs élèves en CM1. Exercices avec ou sans manuel, fiches imprimées adaptées aux élèves, mini-séances distillées tout au long de l’emploi du temps…

Les procédés pédagogiques sont nombreux, et permettent une meilleure compréhension de l’écrit et une appréhension de plus en plus efficace du sens des textes.

Voici quelques exemples d’exercices pour améliorer la lecture en CM1 :

  • lire un texte imprimé en soulignant les mots qui posent problème ou qui relèvent d’un même champ lexical, par exemple ;
  • lire un texte en autonomie, accompagné de questions : quel est le thème du texte ? Existe-t-il des synonymes pour tel ou tel mot ? Quel est le sens de ce mot ?
  • chercher dans un texte les indices permettant de comprendre certains éléments implicites (le lieu, les personnages, leurs intentions…) ;
  • des concours comme des rallyes lecture ;
  • résumer un texte pour en extraire le sens.

Français en CM1 : comment aider votre enfant à mieux lire ?

Vous pouvez aider votre enfant en restant dans une posture d’encouragement à la lecture. Cela peut passer par :

  • des moments  consacrés à une lecture accompagnée, un quart d’heure en rentrant à la maison, par exemple ;
  • un passage en bibliothèque ou en librairie, afin que votre enfant choisisse des livres qui lui plaisent spontanément ;
  • des discussions avec le professeur, les libraires ou les bibliothécaires sur les livres qu’ils recommanderaient pour votre enfant.

Écriture, rédaction et expression écrite en CM1

Comme dans les classes précédentes, la lecture et l’écriture sont indissociables. Elles sont souvent travaillées lors de séances communes, avec des cahiers ou carnets de lecture, par exemple. En CM1, l’écriture continue de progresser au quotidien, tant au niveau du geste de l’écriture, qui est de mieux en mieux maîtrisé, qu’au niveau du fond de l’écriture, avec des textes de plus en plus variés et aboutis.

Français en CM1 : une écriture en progression…

En arrivant en CM1, votre enfant pratique l’écriture depuis plusieurs années déjà. Lors de cette nouvelle année scolaire, il va continuer d’améliorer son geste graphique, avec notamment :

  • une meilleure connaissance du tracé des majuscules en écriture cursive, par exemple ;
  • de nouvelles stratégies pour copier des textes plus facilement (prise d’indices, mémorisation des mots ou des groupes de mots…) ;
  •  de nouvelles stratégies pour bien se relire après avoir copié un texte, et se corriger si nécessaire.

Le CM1 est une année durant laquelle l’écriture gagne en rapidité et en exactitude. En fin d’année, l’objectif est de copier un texte de 5 lignes, sans oubli ou erreur, tout en respectant la calligraphie et la mise en page. En parallèle, les élèves apprennent les bases de l’écriture au clavier, avec un logiciel de traitement de texte.

… et qui se diversifie

Au-delà du tracé des lettres et des mots, le CM1 est également une année durant laquelle votre enfant écrit des textes de plus en plus variés. Il va notamment :

  • utiliser son écriture pour réfléchir et apprendre, et ce, dans toutes les matières (écrits de travail, brouillons de réflexion, réécriture et amélioration d’un texte précédent…) ;
  • acquérir une méthode de planification et de révision pour écrire un texte (organiser ses idées, produire des phrases cohérentes…) ;
  • prendre en compte les normes de l’écriture en fonction des contextes (récit, lettre, réécriture…).

L’objectif en fin de CM1 est de parvenir à reformuler à l’écrit trois idées retenues après la lecture d’un texte.

Quelle pédagogie pour améliorer l’écriture en CM1 ?

Les élèves de CM1 disposent de différents supports pour écrire au quotidien. Le cahier de brouillon est un outil de travail privilégié, tandis qu’un cahier est réservé à chaque matière. La pratique de l’écriture est donc régulière, et elle sert de plus en plus à d’autres usages : préparer une prise de parole à l’oral, par exemple. En général, les professeurs des écoles prévoient chaque jour une séance qui donne lieu à une rédaction, d’un format qui peut varier :

  • rendu évalué ;
  • brouillon ou notes ;
  • plans ou schémas ;
  • lexiques.

L’écriture est au cœur de la plupart des enseignements et reste une activité de production. Les encouragements, les situations de travail motivantes et porteuses de sens, et les activités collaboratives contribuent à faire de l’écriture un moment plaisant.

Écriture et expression écrite en CM1 : comment aider votre enfant ?

Pour progresser, votre enfant doit écrire régulièrement. Vous pouvez donc prolonger le travail de l’enseignant à la maison. L’idéal est de solliciter le professeur de votre enfant pour lui demander les démarches les plus adéquates. Il peut s’agir :

  • d’aménager un lieu  réservé aux devoirs (un bureau dans sa chambre, par exemple) ;
  • de lui faire produire des écrits variés et réguliers (liste de courses, courriel, courrier…) ;
  • de l’encourager à écrire des histoires s’il en a envie.

Grammaire, orthographe, lexique… L’étude de la langue en CM1

Après une découverte et un développement des différents aspects du français en CE1 et en CE2, le cycle 3 fait entrer l’étude de la langue dans une nouvelle dimension. En CM1, la grammaire, l’orthographe, le vocabulaire et la conjugaison sont enseignés plus explicitement, et l’élève les utilise pour maîtriser de mieux en mieux les relations entre l’oral et l’écrit.

Français en CM1 : une grammaire approfondie

La grammaire est la façon d’organiser la phrase pour lui donner du sens. L’apprentissage plus explicite de cette matière amènera votre enfant à :

  • mieux se repérer dans la phrase simple et complexe, en identifiant le sujet, le verbe, le complément… ;
  • identifier et changer le type ou la forme des phrases (déclarative, interrogative, forme négative…) ;
  • différencier les principales classes de mots (nom, adjectif qualificatif, pronom personnel sujet, adverbe…) ;
  • –        accorder certaines classes de mots en genre et en nombre ;
  • conjuguer les verbes au temps du passé, au futur, etc.

L’orthographe et le lexique en CM1 : des bases de plus en plus solides

Au cours de l’année de CM1, votre enfant va enrichir son lexique et continuer d’apprendre de plus en plus de mots. Dans cette optique, il va connaître de mieux en mieux l’orthographe lexicale, en-dehors de tout contexte. En CM1, votre enfant va notamment :

  • apprendre à définir le sens d’un mot en fonction de son contexte (et différencier les homonymes, par exemple) ;
  • catégoriser et mettre en lien les mots (champs lexicaux ou sémantiques, synonymes, antonymes…) ;
  • mémoriser l’orthographe de mots couramment employés (vie quotidienne, vie scolaire, mots invariables.)

Étude de la langue : quels exercices et quelle pédagogie en CM1 ?

Le passage dans le cycle 3, avec la classe de CM1, est une grande avancée du point de vue de l’étude de la langue. Malgré la rigueur de l’enseignement et l’autonomie de plus en plus grande des élèves, les professeurs n’attendent évidemment pas un sans-faute dans tous ces aspects. L’apprentissage de l’orthographe, par exemple, met d’abord en avant les régularités de la langue (verbes du premier groupe…), plutôt que les exceptions, qui sont relativement nombreuses et peuvent induire votre enfant en erreur. C’est en comprenant les bases les plus stables de la langue que les élèves peuvent développer leur réflexion sur son fonctionnement.

Ces enseignements font donc l’objet de séances de travail spécifiques, pour structurer et expliciter les connaissances des élèves. Elles sont également mises en pratique dans toutes les activités qui mettent en œuvre le langage, à l’écrit comme à l’oral, et dans toutes les matières.

Français en CM1 : comment aider son enfant à développer sa maîtrise de la langue ?

Si votre enfant rencontre des difficultés, vous pouvez l’aider en lui faisant acquérir davantage de vocabulaire :

  • au quotidien, assurez-vous qu’il comprend ce qu’on lui demande, et expliquez-lui les mots qu’il ne comprend pas ;
  • en cas de doute, invitez-le à définir les mots qu’il emploie pour vous assurer qu’il les utilise dans le bon contexte ;
  • n’hésitez pas à l’inscrire à une activité extra-scolaire pour l’amener à découvrir de nouveaux mots (musique, dessin, sport.

Les progrès se feront au jour le jour : n’hésitez pas à demander régulièrement conseil aux professeurs des écoles. Ils restent les personnes les plus à même de vous conseiller sur la meilleure façon d’aider votre enfant.

La classe de français en CM1, en tant que première année du cycle 3, peut donc constituer un grand pas en avant pour votre enfant. Oral, lecture, écriture, maîtrise de la langue : les points de progression sont nombreux, et se travaillent au quotidien, dans toutes les matières, à l’école comme à la maison. Si votre enfant rencontre des difficultés, demandez conseil à l’instituteur ou l’institutrice, et restez disponible et positif pour que votre enfant surmonte ces obstacles.

Articles liés