5 minutes pour réviser : l’adverbe

Après le verbe, l’adverbe ! À l’oral comme à l’écrit, nous utilisons quantité d’adverbes. Il faut dire que ces mots sont bien pratiques pour préciser et nuancer nos propos. Un adverbe et hop, le sens de la phrase est changé. La preuve, « Je t’aime », ce n’est pas la même chose que « Je t’aime beaucoup » ! Manier les adverbes est donc essentiel. Encore faut-il savoir les écrire, surtout quand ils se terminent par -ment… Vous avez 5 minutes devant vous ? Lisez immédiatement ce qui suit !

Qu’est-ce qu’un adverbe ? Les Triplés de Nicole Lambert

Dans « adverbe », on reconnaît « verbe »et le préfixe latin ad-qui signifie « après ».

L’adverbe, au sens propre, c’est ce qui se place après le verbe pour en modifier ou en préciser le sens.

Mais un adverbe peut aussi s’ajouter à un adjectif, un autre adverbe ou une proposition (un morceau de phrase contenant un verbe).

Les adverbes se classent en fonction de leur sens. Il y a 8 classes d’adverbes : 

– de manière : vite, joliment, bien, facilement ;

– de temps : jamais, autrefois, demain, tard ;

– de lieu : ici, là-bas, ailleurs, partout ;

– de négation : non, ne pas, ne jamais ;

– de quantité / intensité : beaucoup, assez, très ;

– d’affirmation : oui, volontiers, vraiment, certes ;

– de doute : peut-être, probablement ;

– de relation logique : par conséquent, ainsi, en effet.

La principale caractéristique d’un adverbe, c’est qu’il est invariable.

 

Les adverbes en -ment

Généralement, pour former un adverbe de manière, on met l’adjectif au féminin et on ajoute le suffixe -ment :

amical –> amicale + ment = amicalement

négatif –> négative + ment = négativement

franc –> franche + ment = franchement 

Pourquoi -ment ?

Hérité du latin mente(l’esprit), ce suffixe signifie « dans l’esprit », « de manière ».

Parfois, un accent aigu se glisse entre l’adjectif féminin et l’adverbe :

confuse –> confusément

précise –-> précisément

profonde –> profondément

Attention, il y a des exceptions…

Lorsque l’adjectif se termine par les voyellesé, i, ou u, on ajoute simplement -ment, sans passer par le féminin :

vrai –> vraiment

poli –>poliment

cru –> crûment(ou crument)

Il y a même des exceptions aux exceptions ! 

gai –> gaiement (gaîmentest vieilli)

gentil –> gentiment

impuni–> impunément

 

Choisir entre « a » ou « e »

Difficile de savoir si l’adverbe s’écrit avec un « a » ou un « e », sachant que les terminaisons de « bruyamment » et de « prudemment » (-ammentet –emment) se prononcent de la même façon.

Solution : se reporter à l’adjectif d’origine.

Les adjectifs terminés par -ant font leurs adverbes en -amment :

méchant –> méchamment ; élégant ? élégamment

Les adjectifs terminés par -ent font leurs adverbes en -emment :

intelligent –> intelligemment ; fréquent ? fréquemment

Notons, dans ces exemples, le doublement du « m ».

Bien sûr, il y a des exceptions :

lent –>lentement

présent –> présentement

véhément –> véhémentement

Doit-on écrire « négligemment » ou « négligeamment » ? L’adjectif étant « négligent », l’adverbe correspondant s’écrit négligemment. En revanche, « obligeant » donne obligeamment.

Ironie du sort

L’adverbe compendieusement signifie « en abrégé » !

À mémoriser, l’orthographe des adverbes suivants : apparemment(apparent), constamment(constant), évidemment (évident), violemment (violent).

Enfin, certains adjectifs n’ont pas d’adverbe : complexe, charmant, conservateur, accusateur…On se contentera donc de dire : d’une manière complexe, d’un ton accusateur, d’un air charmant, d’une façon conservatrice…

Réviser les adverbes en fermant les yeux et en se relaxant, sur fond de musique douce, c’est possible ! Cliquez vite ici !

Sandrine Campese

Crédit photo

Articles liés

Laissez un commentaire
*

Je suis très contente d’etre en contact avec le projet volière car , c’est pour moi une opportunité de renforcer mes capacités en français . Merci pour l’appui.

    Bonjour Lama, merci à vous pour votre message. Il semble que vous ayez mêlé « Voltaire » et « Molière », pour écrire « Volière » ;-). Bon après-midi.

Bonjour,
Mon commentaire n’a rien à avoir avec l’article mais j’ai une question qui me titille. A chaque fois que j’écrit, j’ai toujours un problème au niveau du  » de ou d’  » . Quand est-ce que le mot qui le suit devient singulier ou pluriel ?
Je vous remercie d’avance