Icône question orthographe

« Rebattre les oreilles » ou « rabattre les oreilles » ?

Entre « rebattre » et « rabattre », une seule voyelle d’écart, mais deux sens différents ! Quelle est cette expression servant à indiquer que l’on « rabâche » quelque chose ? Est-ce « rebattre » ou « rabattre les oreilles » ?

Icône réponse question orthographe

Littéralement, le verbe rebattre signifie « battre à nouveau ». On peut rebattre des cartes, c’est-à-dire les mêler à nouveau. Il n’y a que dans l’expression « rebattre les oreilles » que « rebattre » est employé au sens figuré. La définition de « rebattre les oreilles » ? Répéter à satiété.

Mais alors, pourquoi est-on tenté d’écrire « rabattre les oreilles » ? Parce que le verbe rabattre existe, tout simplement ! Sauf qu’il a des sens bien différents de « rebattre », parmi lesquels « refermer, replier ». Par exemple, « rabattre le capot d’une voiture ». Mais « rabattre les oreilles », cela peut être au mieux, inutile, impossible ; au pire, douloureux !

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
testez gratuitement nos modules d'entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d'utilisateurs !

Icône avis expert orthographe

Sandrine Campese - experte Projet Voltaire Avis de l’experte – Sandrine Campese, membre du comité d’experts Projet Voltaire

Attention à la construction : « rebattre les oreilles à quelqu’un de quelque chose » (avec quelque chose fonctionne également selon l’Académie française). Ainsi, l’on rebat les oreilles à quelqu’un d’une histoire.

Précisons que ce « quelque chose » est le plus souvent inintéressant, voire pénible ou désagréable pour celui ou celle qui l’entend pour la énième fois ! « S’il n’avait pas eu les oreilles rebattues des maximes fanatiques », écrit Voltaire.

Mais il arrive aussi que cela parte d’un bon sentiment, qu’il s’agisse même de compliments. « Ma mère avait demandé à connaître ce nouvel ami, des mérites duquel je lui rebattais les oreilles », écrit Gide.

Icône exercices orthographe

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Ce soi-disant humoriste rabat les oreilles à son public des mêmes blagues douteuses.
  2. Ce haut gradé rebat les oreilles à ses soldats d’ordres particulièrement vindicatifs.
  3. L’âge avançant, on rebat souvent les oreilles à nos proches des mêmes histoires.
  4. Les enseignants rabattent les oreilles aux élèves de remontrances.
  5. Cette députée rebat les oreilles à son opposante de propos totalement vides.
  6. La gardienne de mon immeuble me rebat les oreilles de ses histoires de chats.
  7. Combien de fois m’as-tu rabattu les oreilles de cette histoire abracadabrantesque ?
  8. Si tes parents te rebattent les oreilles de leurs recommandations, c’est pour ton bien.
  9. Le professeur rabat régulièrement les oreilles à ses étudiants de leurs choix d’orientation.
  10. Il y a quelque temps, les médias nous rabattaient les oreilles de la crise sanitaire.
Icône réponses exercices orthographe

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : Ce soi-disant humoriste rebat les oreilles à son public des mêmes blagues douteuses.
  2. Phrase correcte.
  3. Phrase correcte.
  4. Faux. Il faut écrire : Les enseignants rebattent les oreilles aux élèves de remontrances.
  5. Phrase correcte.
  6. Phrase correcte.
  7. Faux. Il faut écrire : Combien de fois m’as-tu rebattu les oreilles de cette histoire abracadabrantesque ?
  8. Phrase correcte.
  9. Faux. Il faut écrire : Le professeur rebat régulièrement les oreilles à ses étudiants de leurs choix d’orientation.
  10. Faux. Il faut écrire : Il y a quelque temps, les médias nous rebattaient les oreilles de la crise sanitaire.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Testez gratuitement nos modules d’entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d’utilisateurs !

Icône auteur règle orthographe
Pour cette règle d'orthographe Projet Voltaire :
Sandrine Campese, autrice et membre du comité d’experts Projet Voltaire.
Marie-France Claerebout, relectrice, correctrice d’édition et formatrice.
Articles liés