Icône question orthographe

À vau-l’eau : orthographe et définition

Voici une très jolie expression de la langue française, subtile et poétique, qui mérite d’être plus souvent employée… à condition de l’écrire correctement et de l’utiliser à bon escient !

Icône réponse question orthographe

L’expression « à vau-l’eau » a pour origine trois mots : « à », « vau » et « eau ». C’est précisément une locution adverbiale, attestée dès le XVe siècle.

Voilà donc pourquoi elle s’écrit « à vau-l’eau », avec un unique trait d’union entre « vau » et « l’eau ».

Quelle est la définition de « à vau-l’eau » ? La locution a d’abord un sens propre : « au fil de l’eau, au gré du courant ». En effet, « vau » est une variante ancienne de « val », que l’on retrouve dans « aval », c’est-à-dire là où descend un cours d’eau.

De cette idée d’écoulement vers le bas est né le sens figuré de « se perdre, se désorganiser, péricliter peu à peu ».

Reste à savoir comment l’employer ! La plupart du temps, elle va de pair avec le verbe « aller ». On dit « aller à vau-l’eau », voire « s’en aller à vau-l’eau ». On peut aussi l’utiliser sans verbe : « Voilà tous mes projets à vau-l’eau ! » Et « partir à vau-l’eau », alors ? Bien que Le Petit Robert et Le Petit Larousse ne la mentionnent pas en exemple, cette variante se rencontre fréquemment dans l’usage.

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
testez gratuitement nos modules d'entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d'utilisateurs !

Icône avis expert orthographe

Sandrine Campese - experte Projet Voltaire Avis de l’experte – Sandrine Campese, membre du comité d’experts Projet Voltaire

C’est le même « vau », forme vieillie de « val », que l’on retrouve dans l’expression « par monts et par vaux », où il est bien question de montagnes et des vallées. D’ailleurs, notre expert et champion du monde d’orthographe Bruno Dewaele ne s’y est pas trompé, en baptisant son blog « Par mots et par vaux ».

De même, dans « Vaux-le-Vicomte », nom du célèbre château, « vaux » est aussi le pluriel de « val » et qualifie un lieu situé dans les « vallées ».

Icône exercices orthographe

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. À force de dépenses excessives, sa fortune s’en va à veau-l’eau.
  2. Je devais me marier, déménager, et maintenant tout est à vau-l’eau !
  3. « Tout part à-vau-l’eau », a conclu, pessimiste, le commentateur.
  4. « Voilà tous mes plans à vau-l’eau », a écrit Honoré de Balzac.
  5. La rivière polluée charriait des bouteilles qui s’en allaient à vau l’eau…
  6. Dépassée par la vie matérielle et numérique, la vraie vie va-t-elle à vau-l’eau ?
  7. Les rêves de ces habitants, victimes d’inondations, semblent partir à vau-l’eau.
  8. Sur ce fleuve, nul besoin de ramer, les embarcations vont à vau-l’au.
  9. Je fuis les oiseaux de mauvais augure, ceux pour qui tout part à-vau l’eau !
  10. À vau-l’eau est le titre d’un roman de l’écrivain français Joris-Karl Huysmans.
Icône réponses exercices orthographe

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : À force de dépenses excessives, sa fortune s’en va à vau-l’eau.
  2. Phrase correcte.
  3. Faux. Il faut écrire : « Tout part à vau-l’eau », a conclu, pessimiste, le commentateur.
  4. Phrase correcte.
  5. Faux. Il faut écrire : La rivière polluée charriait des bouteilles qui s’en allaient à vau-l’eau
  6. Phrase correcte.
  7. Phrase correcte.
  8. Faux. Il faut écrire : Sur ce fleuve, nul besoin de ramer, les embarcations vont à vau-l’eau.
  9. Faux. Il faut écrire : Je fuis les oiseaux de mauvais augure, ceux pour qui tout part à vau-l’eau !
  10. Phrase correcte.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Testez gratuitement nos modules d’entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d’utilisateurs !

Icône auteur règle orthographe
Pour cette règle d'orthographe Projet Voltaire :
Sandrine Campese, autrice et membre du comité d’experts Projet Voltaire.
Marie-France Claerebout, relectrice, correctrice d’édition et formatrice.
Articles liés