Escape game pédagogique pour les entreprises et l’enseignement

L’escape game*, ou jeu d’évasion, s’est largement popularisé au cours de la dernière décennie. Le principe est plaisant : il s’agit pour l’équipe de participants de résoudre des énigmes afin de s’échapper d’une pièce… en un temps limité ! Coopération et gestion du stress sont de mise ! Le concept, qui fait fureur, s’inspire des jeux vidéo de type escape the room et se décline sous des formes diverses (jeu de société notamment). Depuis quelque temps, on leur confère des objectifs pédagogiques : les escape games deviennent ainsi des jeux durant lesquels on apprend en s’amusant.

Découvrez le détail dans ce dossier Voltaire, ainsi que la contribution du Projet Voltaire avec son jeu d’évasion Revolt-IA.

Sommaire

Qu'est-ce qu'un escape game ?

S’échapper d’une sale en un temps limité en résolvant des énigmes : tel est le concept d’un escape game, qui peut également avoir des objectifs pédagogiques : ce dossier Voltaire vous dit tout sur le sujet et vous présente le jeu d’évasion Revolt-IA.

Qu’est-ce qu’un escape game ?

S’échapper d’une pièce en un temps donné…

Un escape game est un jeu de rôle grandeur nature qui consiste le plus souvent à s’échapper d’une pièce dans laquelle on est enfermé, cela en un temps limité (généralement 60 minutes). Les concepts sont divers et variés : résoudre un meurtre, trouver un trésor, s’évader de prison, etc. Le jeu peut tout aussi bien se dérouler dans une salle ou un établissement privé que dans une maison (voire même une belle demeure) ou en plein air.

Pour progresser dans le jeu, les participants (généralement au nombre de 3 à 6) sont amenés à découvrir des indices dans les éléments du décor, à venir à bout de combinaisons sur des cadenas ou des coffres-forts, etc. Fouille, manipulation et réflexion constituent les trois types d’épreuves à accomplir. La résolution – avant la fin du temps imparti – de la dernière énigme (qui peut mener par exemple à l’ouverture de la porte permettant de s’échapper) marque la victoire des joueurs.

Très souvent, les joueurs interagissent directement avec l’environnement dans lequel ils sont plongés. Il n’est pas rare que les espaces soient conçus pour découvrir des doubles fonds et des portes secrètes ! Les jeux d’évasion sont donc avant tout destinés à un public curieux, aventureux, en recherche de sensations fortes et friand de découvertes. L’esprit d’équipe est la clé de la réussite.

Avec ou sans intrigue

Certains escape games peuvent être accompagnés d’une histoire ou d’une intrigue plus ou moins élaborée, sorte de « fil rouge » qui guide les participants. Ainsi, on peut se retrouver piégé dans la maison d’un tueur fou dont on explore le passé. D’autres jeux d’évasion invitent seulement à résoudre des énigmes sans lien scénaristique entre elles.

Les escape games proposent donc une expérience ludique et unique. Très souvent, ils plongent les joueurs dans un univers spécifique (laboratoire, prison, île au trésor, vaisseau spatial, maison hantée, etc.). Le décor est alors pensé en conséquence. Parfois, les jeux d’évasion s’inspirent de séries ou de franchises à succès (Harry Potter, Pirates des Caraïbes, Star Wars, Saw…).

La plupart du temps, un maître du jeu est présent pour aider les participants si nécessaire. L’animation du jeu peut reposer sur lui. Il ne se manifeste pas physiquement, mais par l’intermédiaire d’un écran. Il peut également donner des indications vocalement pour aiguiller une équipe qui peine à progresser.

Jeu coopératif, l’escape game favorise le team building en entreprise

Un escape game est généralement conçu pour que plusieurs personnes puissent jouer ensemble et coopérer. Il favorise la cohésion d’équipe, ce qui en fait un jeu très apprécié des managers pour du team building en entreprise. En effet, on triomphe rarement sans l’aide des autres et il est indispensable de mobiliser tous les participants pour l’emporter. Certains jeux d’évasion sont prévus pour que plusieurs équipes s’affrontent et d’autres – plus rares – sont conçus pour une seule personne.

Popularisés depuis les années 2010, les escape games ont « fleuri » un peu partout en France et sont présents dans toutes les grandes métropoles (Paris, Lyon, Marseille, Lille,Toulouse…). Très souvent, une société organisant des escape games dispose de plusieurs salles, chacune étant destinée à un jeu d’évasion. Certains sont accessibles au grand public, d’autres – du fait de leur thématique ou de leur difficulté – sont réservés à des personnes averties.

Les escape games se déroulent avec ou sans scénario.

À l’origine des escape games, l’escape room des jeux vidéo

L’origine des escape games est à chercher du côté des jeux vidéo de type escape room (ou escape the room, « salle d’évasion » en français). Ceux-ci consistaient déjà à repérer des éléments dans un décor (virtuel, celui-ci) pour s’échapper ou résoudre une énigme. Ils prenaient généralement la forme de point and click (« pointer et cliquer »). Les amateurs du genre se souviendront sans doute de Crimson room ou Myst.

Certains romans tels que les huis clos imaginés par Agatha Christie et certains films comme Cube ont probablement, eux aussi, joué un rôle dans l’essor des escape games. Le succès actuel des escape games a conduit à créer de nombreuses déclinaisons. Certains jeux d’évasion sont ainsi jouables sous forme de jeu de société et/ou via une application sur téléphone – comme les très célèbres Unlock !

Enfin, il est désormais possible d’organiser chez soi, dans les locaux professionnels ou dans une salle de classe, son propre escape game personnalisé. Il est possible de sélectionner un jeu selon l’univers, l’âge et le nombre de joueurs, la difficulté, l’univers, l’ambiance

Les escape games au service de la pédagogie

Apprendre tout en jouant

Le concept de l’escape game a été étendu au domaine de l’éducation. Il s’agit presque toujours de s’échapper d’une pièce, de résoudre des énigmes et d’accomplir une mission, mais cette fois-ci dans un contexte pédagogique (apprentissage, remise à niveau, révision, découverte, etc.). Ces jeux d’évasion spécifiques existent pour tous les publics, de l’école primaire à la vie active en passant par le collège, le lycée et les études supérieures. Ils peuvent être créés « sur mesure », à la demande d’un formateur, d’un enseignant ou d’un responsable de ressources humaines.

Selon le jeu, on peut être amené à se familiariser avec des disciplines très diverses, à un niveau adapté aux participants. On trouve ainsi des escape games pédagogiques basés sur des énigmes mathématiques, sur la connaissance de l’histoire et de la géographie, sur la maîtrise d’une langue (anglais, espagnol…) ou sur des disciplines comme les sciences cognitives. Certains escape games peuvent avoir des objectifs pédagogiques spécifiques (apprendre à se repérer dans une bibliothèque, démêler le vrai du faux dans les informations, utiliser un outil numérique, etc.).

Escape games en ligne ou présentiels

De même que les jeux d’évasion classiques, ces escape games particuliers peuvent se dérouler en situation réelle ou via une application. Ce type de solution favorise un apprentissage dans des conditions ludiques. Il existe désormais des escape games pédagogiques clés en main, conçus pour permettre aux participants d’aborder des notions ou des disciplines spécifiques.

Notons que le secteur du jeu vidéo a également exploité la tendance. Certains titres proposaient notamment d’enquêter à la cour de Louis XIV accompagné de Vauban. D’autres plongeaient les joueurs dans un château de Transylvanie où logeait un vampire fort bien connu en littérature et dans le cinéma…

Les jeux d'évasion peuvent se dérouler en présentiel ou en distanciel.

Revolt-IA, un escape game sur l’orthographe et l’expression écrite créé par le Projet Voltaire

Un escape game pédagogique adapté aux entreprises et au monde de l’enseignement

Au regard de ses ambitions, à savoir promouvoir l’égalité des chances et la performance grâce à la maîtrise du français, le Projet Voltaire a lui aussi créé son propre jeu d’évasion : Revolt-IA. Une manière ludique pour chacun de découvrir ses lacunes et d’en apprendre plus sur la langue française.

Découvrir Revolt-IA

Le principe est simple : une intelligence artificielle a pris le contrôle du monde, elle a aboli toute liberté d’expression, et les participants incarnent la résistance. Chargés de s’opposer à la police de la pensée, ils doivent coopérer et répondre à des énigmes… qui portent sur des thématiques d’orthographe et d’expression. Avec ce jeu d’évasion, le Projet Voltaire propose une autre manière de travailler sur les difficultés de français.

Revolt-IA s’adresse aux entreprises et s’adapte parfaitement à des événements de type team building. Le jeu permet de prendre conscience de son niveau en français et des progrès à réaliser. Il représente un premier pas vers les solutions proposées par le Projet Voltaire pour améliorer le niveau de maîtrise du français des collaborateurs.

Revolt-IA est également une solution à destination des établissements d’enseignement. Du lycée à l’université – on organise très facilement cet escape game en classe ou dans un amphithéâtre, et ce, sans grande logistique. Un bon moyen de sensibiliser les étudiants à leur niveau de maîtrise du français et aux impacts sur leur employabilité future. Une approche qui leur donnera, à coup sûr, envie de s’améliorer en orthographe et en expression.

Découvrez Revolt-IA, le jeu d'évasion du Projet Voltaire.

Jouer à Revolt-IA

Plutôt que de concevoir votre propre escape game, faites appel à nos services.

On joue à Revolt-IA grâce à une application sur téléphone. Une partie peut se dérouler en présentiel ou en distanciel. Dans le premier cas, l’équipe des participants se retrouve dans une même pièce et communique directement. Dans le second, les joueurs se trouvent dans des lieux différents et échangent via une solution type Skype. Il est possible de faire participer plusieurs équipes en même temps.

Attention : contrairement à la plupart des escape games, Revolt-IA ne s’adresse pas aux particuliers, mais uniquement aux entreprises, associations, structures scolaires et universitaires et collectivités.

Après avoir constitué et inscrit les équipes (6 personnes au maximum par équipe, plusieurs équipes possibles), vous recevez le mode d’emploi du jeu et les informations clés à transmettre aux participants. Le jour J, il suffit de se connecter à l’application Revolt-IA pour lancer le jeu.

Le concept vous intéresse ? Vous souhaitez proposer à vos salariés ou à vos élèves de travailler leur orthographe et leur expression dans un contexte ludique ?

Je découvre Revolt-IA

* Le mot « escape game » a été préféré au mot « jeu d’évasion », car il s’agit du terme le plus couramment utilisé pour désigner ce type de jeu. Veuillez nous excuser pour l’usage de cet anglicisme sur cette page.

Articles liés

Laissez un commentaire
*