Cigarette, hirondelle, milanaise… Les mots de l’élégance vestimentaire

À l’occasion de la Fashion Week de Paris, qui se déroule cette année du 23 septembre au 1er octobre, nous vous proposons de réviser le vocabulaire de l’élégance sartoriale (vestimentaire). Si vous passez la porte d’un tailleur, ces mots, souvent très imagés, parfois empruntés à l’anglais, seront indispensables pour vous faire comprendre !

BALEINES
Elles ne sont pas réservées au soutien-gorge ! Insérées dans un col de chemise, ces petites tiges métalliques ou en plastique permettent de le rendre droit et d’y nouer une cravate. Bien sûr, il n’y a pas de baleine sur un col Mao ou sur un col boutonné (button-down) !

BESPOKE
Terme anglais qui désigne le vrai « sur-mesure » (on dit aussi « grande mesure »). Un vêtement bespoke est conçu par un maître tailleur sans utilisation d’un patron existant, parfaitement adapté à la morphologie du client.

CALCÉOPHILE
Un calcéophile est un amoureux des chaussures ! Bien sûr, il n’est pas question ici de baskets, mais plutôt de richelieux (laçage fermé), de derbys (laçage ouvert), de cousu blake (couture unique) ou de cousu goodyear (double couture)…

CIGARETTE
La cigarette, le dandy ne la porte pas à la bouche, mais sur l’épaule ! C’est le morceau de tissu plus ou moins épais qui fait la transition entre l’épaule et la manche. Les Anglais aiment les épaules très structurées, avec épaulette et cigarette marquées, les Italiens les préfèrent naturelles, voire arrondies.

DROP
C’est la différence de taille entre la veste et le pantalon d’un même costume. Le drop varie généralement de 2 à 8. Un homme de forte corpulence choisira un drop 2 ; un homme mince, un drop 8. Plus la valeur est importante, plus la veste est ajustée et plus la ligne est élégante.

ENTOILÉ
Pour avoir du maintien, la veste d’un costume est doublée d’une toile. On distingue le costume entoilé, où la toile intérieure est cousue, du costume thermocollé, où la toile est collée par des petits points de résine. Un costume entoilé est plus souple et agréable à porter qu’un costume thermocollé, plus rigide.

HIRONDELLES
Ce sont les petits triangles de tissu qui relient les pans avant et arrière de la chemise afin de renforcer la jointure. Ils sont généralement blancs et peuvent comporter la griffe du couturier.

MILANAISE
C’est le type de boutonnière que l’on trouve sur les vestes des costumes bespoke. La milanaise est réalisée à partir d’un petit câble rigide entouré d’un fil de soie plus fin. Elle est aussi résistante qu’esthétique.

MONTECRISTI
Qui dit élégance, dit chapeau ! Le Montecristi est un modèle de panama fabriqué dans la région de Montecristi, en Équateur. Caractérisé par sa paille fine et serrée, il nécessite six mois de travail. C’est la quintessence des chapeaux de paille.

SPREZZATURA
Mot italien que l’on peut traduire par « nonchalance étudiée ». Un costume dépareillé, une pochette improvisée, un tissu un peu froissé, des chaussettes colorées… sont des petits détails qui donnent ce style faussement négligé. Le temple de la sprezzatura ? Le Pitti Uomo, un salon de la mode masculine qui a lieu deux fois par an à Florence.

Sandrine Campese
Crédit photo

Articles liés