À la carte, à la mode, amuse-bouche : 3 expressions françaises dont les Anglais raffolent ! (1)

Nous l’avons vu dans un précédent billet, l’emprunt de la langue anglaise au français est considérable : 63 % des termes anglais ont une origine française, soit 37 000 termes au total. Cette fois-ci, nous vous proposons un inventaire des expressions françaises que les Anglais utilisent telles quelles, par précision, par élégance voire par snobisme. Ces « gallicismes », comme on les appelle, revêtent un charme tout particulier quand ils jaillissent au milieu d’une phrase, et nous rendent, il faut bien le reconnaître, assez fiers. Commençons par la lettre « A » !

À la carte Table d'un restaurant avec assiette, serviette et verres

Au restaurant, on a généralement la possibilité de choisir un menu à prix unique, qui comporte plusieurs plats, ou de commander des plats « à la carte » avec des prix individuels. Ce concept a été introduit en Angleterre par le chef français Georges Auguste Escoffier quand il dirigeait les cuisines de l’hôtel Carlton de Londres au début du XXesiècle.

Ce que disent les Anglais : It’ll have to be the à la carte menu for me; I’ve got a terrible craving for truffles. (Ce sera un menu à la carte pour moi, j’ai une folle envie de truffes.)

À la mode

Même si les Anglais disposent de l’adjectif fashionable, ils trouveront plus élégant d’utiliser le gallicisme « à la mode ». Outre-Manche, le lien entre la France et la mode s’est établi sous le règne de Louis XIV. Pour l’aristocratie britannique, la cour du Roi Soleil était l’épicentre du bon goût. Non seulement elle a tenu à s’approprier ses codes vestimentaires, mais aussi ses tournures de phrase dont « à la mode » !

Ce que disent les Anglais : Can I suggest these divine little ankle boots, madam? Python-skin platforms are so à la mode(Puis-je vous suggérer ces divines bottines, madame ? Les plateformes en peau de python sont très à la mode.)

Amuse-bouche

L’amuse-bouche, qui sert à réveiller les papilles avant l’arrivée de l’entrée, ne figure pas « à la carte » puisqu’il est toujours choisi par le chef, selon son humeur et son inspiration. Ce concept de « petites bouchées apéritives » est apparu avec le mouvement de la nouvelle cuisine, qui fait la part belle aux petites portions élégamment présentées, aux saveurs intenses et aux associations surprenantes. Notons que c’est bien de l’« amuse-bouche » et non de son équivalent familier et argotique « amuse-gueule » qu’on se régale outre-Manche.

Ce que disent les Anglais : Tonight, mademoiselle, we have an amuse-bouche of green pea and mint sorbet in a crisp parmesan tuile.(Ce soir, Mademoiselle, nous vous proposons en guise d’amuse-bouche un sorbet aux petits pois et à la menthe dans une tuile croustillante au parmesan.)

Source : Chloe Rhodes, A certain je ne sais quoi, Words we pinched from other languages, Michael O’Mara Books Limited, 2015.

 

Sandrine Campese
Crédit photo

 

Articles liés

Laissez un commentaire
*

Toujours très intéressant et vous nem’en voudrez pas de mentionner une petite faute en anglais, sans doute de frappe, il manque un petit ‘t’
Ce que disent les Anglais : It’ll have to be the à la carte menu for me – de plus avec ‘It’ au lieu de ‘I’ on aurait tendance à utiliser la forme entière de ‘will’ pour une prononciation plus facile.