Break, legato, scat… Parlez-vous « musique » ? (2/2)

Nous l’avons vu dans l’article précédent, la musique a son propre jargon. Des petits mots (même des onomatopées !) généralement tirés de l’anglais, parfois de l’italien, que tout passionné se doit de connaître. Et vous ? Maîtrisez-vous les bases du vocabulaire musical ? Voici huit nouveaux mots qui sauront toucher votre corde sensible…

Bounce

Visage avec des lettres et des notes de musique

« Rebond » en français. Très caractéristique de la musique jazz, c’est un tempo moyennement rapide qui « rebondit ». Qu’est-ce qui donne envie de danser, de bouger tout en souplesse, les jambes légèrement fléchies ? Le bounce !

Break

C’est, en batterie, l’enchaînement entre deux motifs rythmiques. On reconnaît un excellent batteur à la complexité de ses enchaînements qui se finissent généralement par un coup de crash !

–> Le crash est un type de cymbales qui projette un son puissant et aigu semblable à un « kiiiiish », qui ponctue généralement le début ou la fin d’un motif rythmique.

Kick

C’est le coup de pédale que le batteur donne à la grosse caisse et qui produit un gros « poum » dans les fréquences graves. Conjugué avec la guitare basse, le kick fait trembler le sol et vibrer la cage thoracique.

Legato

En musique, le « phrasé » est la manière dont on articule le morceau. Il peut être legato (lié) : on glisse d’une note à l’autre sans interruption, comme si elles étaient « coulées ». Ou bien staccato : les notes sont piquées. Choisir de jouer legato ou staccato, c’est ce qui fera la différence entre deux pianistes ou deux violonistes !

–> Le générique de la série Desperate Housewives est joué pizzicato. Au lieu d’utiliser l’archet, on pince les cordes du violon. Résultat : les notes semblent « sautiller » !

Mic

Abréviation de « microphone » prononcé avec l’accent américain, soit [maïk]. «Le mic est devenu ma tenue de combat », chante MC Solaar. On rencontre le mot dans l’expression « drop the mic » ou « mic drop », quand un rappeur « lâche » le micro sur une parole percutante, pour lui donner encore plus d’impact.

Mix

C’est l’essentiel du travail de l’ingénieur du son : mixer (mélanger) plusieurs sources sonores, à l’aide d’une console. Le but du mixage est de permettre d’entendre tout ce qui se passe dans un enregistrement, de supprimer les bruits parasites, d’ajouter des effets…

Scat

Abréviation de scat singing. C’est une façon de chanter le jazz en remplaçant les paroles par des onomatopées. La voix joue alors le rôle d’un instrument. On raconte que, pendant un enregistrement, Louis Armstrong s’est mis à faire du « scat » en imitant une trompette. Ella Fitzgerald est également une grande « scateuse ».

–> Scat… Scatman… Ça ne vous rappelle rien ? C’est bien en chantant le scat que John Scatman s’est fait connaître dans les années 1990 : Ski-ba-bop-ba-dop-bop… !

Wah-Wah

C’est le nom d’une pédale d’effet utilisée sur les guitares électriques. Le son produit, proche de l’onomatopée « oua », imite une voix qui parle, crie, pleure, gémit… C’est une des signatures de Jimi Hendrix.

  Sandrine Campese

Crédit photo

 

 

 

 

 

 

 

Articles liés

Laissez un commentaire
*