Beat, groove, riff… Parlez-vous « musique » ? (1/2)

Qui s’intéresse à la musique a déjà croisé des termes et des expressions un peu obscures. La plupart sont des anglicismes, pas toujours traduisibles, mais qui ont l’avantage d’être compris par tous les musiciens et mélomanes de la planète. Batterie, guitare, piano, jazz, rap, reggae ou musique classique, voici quelques mots pour parler « musique » sans faire de fausse note !

Beat

Visage avec note de musique à la place des cheveu

« Battement » en français. Ce terme se rencontre essentiellement dans le domaine du rap. C’est une musique instrumentale, sur laquelle le rappeur va poser son texte. Dans leurs morceaux, les rappeurs disent souvent qu’ils sont « sur le beat ».

–> Un beat peut se créer à partir d’un scratch. Scratcher, c’est le fait de produire des sons en manipulant d’avant en arrière un disque sur une platine.

Flow

Toujours en rap, c’est la manière de débiter les paroles, en rythme avec le beat. C’est l’équivalent du groove, terme plus générique. Eminem est connu pour son flow rapide ; PNL pour son flow lent et « autotuné » (voix transformée par logiciel).

Groove

En théorie, un musicien doit être « carré », c’est-à-dire jouer une valeur rythmique absolue. Dans la pratique, cette règle ne fonctionne pas toujours. Parfois, jouer avec un peu de retard ou d’avance sur le métronome donne de la vie à un motif rythmique, surtout dans le jazz, le rap, le RNB et le funk. Dans ce cas, on dit que « ça groove ».

–> Les jazzmen se sentent « in the groove » (dans le rythme, dans la note) quand la pulsation, le swing sont au rendez-vous. Chaque membre du groupe est parfaitement en phase avec les autres, musicalement et émotionnellement.

Ostinato

En musique classique, l’ostinato est le fait de répéter la même mélodie obstinément… Le plus souvent, c’est la main gauche au piano ou les contrebasses dans l’orchestre qui produisent l’ostinato. Dans Le Boléro de Ravel, les deux mêmes mesures sont répétées cent soixante-neuf fois !

Riddim

Déformation de l’anglais rhythm (rythme). C’est une séquence instrumentale (basse et batterie, mais aussi cuivre, piano, guitare…) sur lequel un chanteur de reggae pose sa voix. C’est, en quelque sorte, l’équivalent du « beat » pour le rappeur.

–> Le reggae est un style de musique fondé sur la reprise : un même riddim peut se retrouver dans de nombreux morceaux appelés « cuts ». Plus un riddim a de « cuts », plus il est populaire ! Par exemple, Stir it up de Bob Marley et Love so nice de Junion Kelly sont les cuts (versions) d’un même riddim. 

Riff

Courte phrase mélodique, généralement répétée, qui constitue le thème principal d’un morceau. C’est l’équivalent de l’ostinato en musique classique. Le riff de Seven Nation Army de White Stripes fait « Pooo, Po-Po-Po-Po-Pooo Poooo », celui de Satisfaction des Rolling Stones, « Tin-Tiiiin Tin-din-diiiin Tin-din-din-din… ».

Swing

Le swing est une composante essentielle du jazz. C’est à la fois une manière de danser qui donne envie de se « balancer » (to swing) et une manière de jouer de façon « ternaire » des groupes de notes notées « binaires ». C’est ce déséquilibre qui permet au son de « rebondir » !

–> Le titre du morceau de Duke Ellington It Don’t Mean A Thing (If It Ain’t Got That Swing) signifie littéralement « Ça ne signifie rien s’il n’y a pas ce swing ».

Sandrine Campese

Crédit Photo

Articles liés

Laissez un commentaire
*