Icône question orthographe

Pluriel de banal : banals ou banaux ?

Voici une question que vous vous êtes certainement posée : comment écrire « banal » au masculin pluriel ? Faut-il lui ajouter un simple « s » ou changer sa terminaison en -aux ? Et pour « banal » au féminin pluriel, qu’en est-il ?

Icône réponse question orthographe

Commençons par faire les présentations : « banal » est un adjectif. Il qualifie couramment ce « qui est extrêmement commun, sans originalité ».

Comment forme-t-on le pluriel de « banal » ? En ajoutant un -s final pour faire « banals » ! Exemple : un propos banal, des propos banals.

Au féminin singulier, c’est facile, on met un –e final : banal –> banale. Exemple : une plaisanterie banale. Et au féminin pluriel, on ajoute –es pour former « banales » : des plaisanteries banales.

Mais alors, « banal » ne fait-il jamais « banaux » au pluriel ? Si ! Mais dans un cas bien précis. Quand l’adjectif banal a le vieux sens de « qui appartient au ban, qui est soumis au droit de banalité », il fait son pluriel en –aux, d’où « banaux ». Exemples : les fours banaux, les moulins banaux, dont les gens d’une seigneurie étaient tenus de se servir en payant une redevance au seigneur.

En conclusion, « banal » a bien deux pluriels, banal et banaux, mais le premier est celui que vous rencontrez couramment, le second étant bien plus rare !

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
testez gratuitement nos modules d'entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d'utilisateurs !

Icône avis expert orthographe

Sandrine Campese - experte Projet Voltaire Avis de l’experte – Sandrine Campese, membre du comité d’experts Projet Voltaire

Ah, les fameux pluriels français et leurs exceptions ! Un petit rappel de la règle ne peut pas faire de mal : « les adjectifs en –al ont leur pluriel en –als ».

Sauf bancal, fatal, natal, naval qui ont leur pluriel en –aux.

Banal, nous l’avons vu, a deux pluriels selon le sens.

Quant à final, on peut employer indifféremment finals et finaux. Exemple : des « résultats finals » ou des « résultats finaux ». Néanmoins, comme le recommande Le Petit Larousse, on préférera le pluriel « finals » quand le nom désigne des personnes (les utilisateurs finals, les concurrents finals), cela afin d’éviter l’homophonie avec « finaud(s) », adjectif signifiant « qui cache de la finesse sous un air de simplicité » !

De même, mais on le sait moins, l’adjectif « glacial » a deux pluriels : glacials et glaciaux, ce dernier étant plus rare.

Icône exercices orthographe

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. À première vue, ce sont des incidents banaux, mais la réalité est plus complexe.
  2. Faut-il jeter les déchets banals dans la poubelle verte ou dans la poubelle jaune ?
  3. Ces interrogatoires de police sont banaux, il n’y a pas lieu de vous inquiéter.
  4. D’après les habitants, les malfrats étaient des voisins banals, sans histoire particulière.
  5. Les fours banals sont devenus communaux après la Révolution.
  6. Je m’ennuie toujours en compagnie d’individus banaux : je préfère les originaux !
  7. Ces responsables tiennent quantité de propos banals durant les débats télévisés.
  8. Jadis, le seigneur de ce village possédait des fours et des moulins banaux.
  9. Ce photographe recherche des modèles banaux, pas des canons de beauté.
  10. Quand un critique culinaire vient dîner au restaurant, le chef ne lui sert pas de plats banals !
Icône réponses exercices orthographe

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : À première vue, ce sont des incidents banals, mais la réalité est plus complexe.
  2. Phrase correcte.
  3. Faux. Il faut écrire : Ces interrogatoires de police sont banals, il n’y a pas lieu de vous inquiéter.
  4. Phrase correcte.
  5. Faux. Il faut écrire : Les fours banaux sont devenus communaux après la Révolution.
  6. Faux. Il faut écrire : Je m’ennuie toujours en compagnie d’individus banals : je préfère les originaux !
  7. Phrase correcte.
  8. Phrase correcte.
  9. Faux. Il faut écrire : Ce photographe recherche des modèles banals, pas des canons de beauté.
  10. Phrase correcte.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Testez gratuitement nos modules d’entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d’utilisateurs !

Icône auteur règle orthographe
Pour cette règle d'orthographe Projet Voltaire :
Sandrine Campese, autrice et membre du comité d’experts Projet Voltaire.
Marie-France Claerebout, relectrice, correctrice d’édition et formatrice.
Articles liés