5 minutes pour réviser : le COD et le COI

Pour vous, « COD » est l’acronyme du célèbre jeu vidéo « Call of Duty » ? C’est bien, vous connaissez vos classiques, mais savez-vous qu’il signifie aussi « complément d’objet direct » ? Selon la place qu’il occupe dans la phrase, il détermine l’accord ou non du participe passé. C’est dire s’il est important ! Quant à son cousin, le COI, il est tout aussi nécessaire de l’identifier pour ne pas oser un –és injustifié. Vous doutez ? Prenez 5 minutes pour réviser !

Le CODLes Triplés de Nicole Lambert

Qu’est-ce qu’un COD ?

Le complément d’objet direct ou COD désigne l’objet de l’action.

– Il répond à la question qui ? ou quoi ?

– Il n’est jamais introduit par une préposition.

Exemples : Julien attend son frère.

-> Julien (sujet) + attend (verbe) + son frère (qui ? -> COD).

Maxime mange une pomme.

-> Maxime (sujet) + mange (verbe) + une pomme (quoi ? -> COD).

Où se place-t-il ?

Le COD suit généralement le verbe mais il peut être placé avant.

Exemple  : Maxime mange une pomme.

– La pomme que Maxime mange.

– Maxime la mange (ici le COD est un pronom).

À quoi sert-il ?

Quand le verbe est employé aux temps composés, la place du COD détermine l’accord ou non du participe passé.

Dans les exemples suivants, le participe passé s’accorde avec le COD (nom féminin singulier) car celui-ci est placé avant le verbe.

Maxime a mangé une pomme.

– La pomme que Maxime a mangée.

– Maxime l’a mangée.

Le COI

Qu’est-ce qu’un COI ?

Le complément d’objet indirect ou COI désigne également l’objet de l’action.

– Il répond à la question à qui ? ou à quoi ?

– Il est introduit par une préposition.

Exemples : Maxime téléphone à son ami.

-> Maxime (sujet) + téléphone (verbe) + à son ami (à qui -> COI)

Virginie pense à ses vacances.

-> Virginie (sujet) + pense (verbe) + à ses vacances (à quoi -> COI)

Le COI répond également à la question de qui ? ou de quoi ?

Exemple : Maxime parle de cette femme.

-> Maxime (sujet) + parle (verbe) + de cette femme (de qui ? -> COI)

Où se place-t-il ?

Le COI suit généralement le verbe mais il peut être placé avant.

Exemple : Maxime parle de cette femme.

– Cette femme dont Maxime parle.

– Maxime en parle (ici le COI est un pronom).

À quoi sert-il ?

Quand le verbe est employé aux temps composés, la place du COI n’a aucune incidence sur l’accord du participe passé. Celui-ci reste invariable, même si le COI est placé avant le verbe.

Exemple : Maxime a téléphoné à une amie.

– L’amie à qui Maxime a téléphoné.

– Maxime lui a téléphoné.

– Ils se sont téléphoné.

-> Dans tous les cas, poser la question à qui ? permet d’identifier le COI et de ne pas accorder le participe passé.

Sandrine Campese
Crédit photo

 

Articles liés

Laissez un commentaire
*