Accorder ou ne pas accorder « tel » : telle est la question !

Comment ce petit mot de trois lettres peut-il nous donner autant de fil à retordre ? Avant de lever le voile sur ce mystère, faisons les présentations ! « Tel » est généralement employé comme adjectif indéfini pour exprimer une similitude ou introduire des exemples. L’accord varie selon qu’il est employé seul ou avec la conjonction « que ». Distinguons ces deux cas, et bien plus encore…

« Tel » s’accorde avec le nom qui suit

– quand il est épithètePhoto-montage de William Shakespeare avec des lunettes rose

Lorsque « tel » est épithète, il se place devant le nom et s’accorde avec lui. Ainsi, dans l’expression populaire « Tel père, tel fils », le premier « tel » se rapporte au nom père, le second au nom fils, qui sont tous les deux au masculin singulier. Au féminin, on écrira « Telle mère, telle fille ».

Autres exemples : « Elle a filé tel l’éclair », « Tels des Indiens, les fillettes s’étaient peint le visage », « Les collaborateurs ne participant pas au débat, telles les maquilleuses, ne doivent pas entrer sur le plateau ».

–> Après « tel et tel » et « tel ou tel », le nom se rencontre le plus souvent au singulier.

Exemple : « Ce n’est pas parce que tu as tel ou tel problème que tu dois arriver en retard ! ».

– quand il est attribut

La même règle s’applique lorsque « tel » est attribut du sujet, c’est-à-dire employé avec un verbe d’état comme « être ».

Ainsi, dans la formule shakespearienne utilisée dans le titre de cet article, « Telle est la question », « tel » se rapporte au nom question, féminin singulier. D’où l’accord au féminin singulier : « telle ».

De même, Louis XI justifiait son pouvoir absolu par une formule passée à la postérité : « car tel est notre plaisir ». Plus récemment, Céline Dion chantait : « Tel est mon destin », où « tel » s’accorde avec le nom destin, masculin singulier.

–> Dans les expressions « comme tel » ou « en tant que tel », « tel » s’accorde avec le nom auquel il se rapporte. Exemple : « Elle a toujours été considérée comme telle / en tant que telle. »

« Tel (que) » s’accorde avec le nom qui précède

Lorsqu’il est suivi de « que », « tel » s’accorde avec le nom qui précède.

Exemple : « Il a lu plusieurs textes tels que des poésies. » Ici, « tel » s’accorde avec le nom qui précède, c’est-à-dire « textes », masculin pluriel, d’où « tels que ». Le fait que le nom qui suit soit féminin pluriel ne doit en aucun cas vous influencer !

De même : « Notre entreprise a besoin d’une personne telle que vous », « Les bêtes sauvages, telles que les loups et les ours, se rencontrent en montagne », « J’aime les fruits rouges tels que la fraise, la framboise et la cerise ».

Parfois, le nom qui se rapporte à « tel » est un peu plus loin dans la phrase. Cela ne change en rien l’accord.

Exemple : « Certains élèves ne sont pas venus à l’école aujourd’hui, tels que Louise, Jennifer et Norah. » On pourrait dire aussi : « Certains élèves, tels que Louise, Jenifer et Norah, ne sont pas venus à l’école aujourd’hui. »

–> N’employez pas « tel que » à la place de « tel quel » pour dire « tel qu’il est, comme il se trouve » ! Exemples : « Je vous rends votre voiture telle quelle », « Ils ont laissé l’appartement tel quel ».

Sandrine Campese
Crédit photo : William Shakespeare

Articles liés

Laissez un commentaire
*

Bonjour,
j’ai lu cette phrase sur internet :  »Les 13 régions de France métropolitaine TELLE QUE redécoupées par la loi » ; est-ce correct d’accorder  »tel que » avec France dans ce cas ? Même si  »redécoupées » s’accorde avec  »régions » ?

Merci d’avance

    Bonjour French, comme indiqué dans l’article, « tel (que) » s’accorde avec ce qui précède ; d’où « Les treize régions de France métropolitaines telles que recoupées… ». Bon après-midi.

      Merci beaucoup Mme Campese, c’est exactement ce que je pensais. Donc, ils ont oublié le “s” de “telle que” dans l’article que j’ai lu. Bonne journée !

Une analyse récente du linguiste Michel Francard (lien en fin) sème quelque peu le doute sur le bien-fondé de cette préconisation assez arbitraire et en contradiction avec des fondamentaux grammaticaux.
Au sens de « comme » ou « ainsi que », « tel » ou « tel que » ne devraient en effet pas plus varier que leurs stricts équivalents, toujours invariables. Cela permettrait une plus grande lisibilité de la règle qui a d’ailleurs souvent été enfreinte par de grands écrivains. Peut-être une évolution à venir…

https://plus.lesoir.be/219499/article/2019-04-19/avec-tel-il-faut-viser-juste

Bonjour, et merci !

Dira-t-on « si vous entendez peu tel deux de mes amis, nous parlerons plus fort » ou « si vous entendez-peu tels deux de mes amis etc .. » ? C’est « tel », non ?

    Bonjour Choupette, « tel » s’accorde traditionnellement avec le nom qui suit, d’où « Si vous entendez peu, tels deux de mes amis… ». Bonne journée.

Bonjour,
Vous écrivez : « Certains élèves ne sont pas venus à l’école aujourd’hui, tels que Louise, Jennifer et Norah. » On pourrait dire aussi : « Certains élèves, tels que Louise, Jenifer et Norah, ne sont pas venus à l’école aujourd’hui. »
Or, Louise, Jennifer et Norah sont des prénoms féminins.
Il eût donc été plus correct d’écrire :
« CertainEs élèves ne sont pas venuEs à l’école aujourd’hui, telLES que Louise, Jennifer et Norah. » On pourrait dire aussi : « CertainEs élèves, telLES que Louise, JenNifer et Norah, ne sont pas venuEs à l’école aujourd’hui. »
Qu’en pensez-vous ?

    Bonjour Lou, l’exemple consiste à montrer que « tel (que) » s’accorde avec ce qui précède et non ce qui suit. Si nous mettons d’emblée le féminin « certaines élèves », l’exemple n’a plus lieu d’être… Bonne fin d’après-midi.

Bonjour,
Comment écrire « tel » dans cette phrase :
« Il devint un homme bienveillant, tel que le furent avant lui plusieurs de ses confrères »
tel ou tels ?
Merci d’avance pour votre réponse

je subis une phénomène effrayant, tel que: j’écris (souvent) SANS FAUTES, mais une fois vos leçons: dites et lues je reviens au temps de les avoir ignorées, mes automatismes remis en question – moralité: à regrets je VOUS FUIS 😉

    Bonsoir Claude, comment ? Vous accusez le Projet Voltaire de vous pousser à la faute ! Ce serait un comble :-D. Blague à part, si vos « automatismes » sont bons, conservez-les donc. Sinon, rien de tel qu’une petite remise à niveau sur notre site : https://www.projet-voltaire.fr. Bonne soirée

Vous écrivez :
« Tels DES Indiens, les fillettes s’étaient peint le visage »
Vous auriez dû écrire :
« telles des indiens, les fillettes… », parce que « telles » se rapporte à « fillettes », mot qui est précédé de l’article défini.
Mais si vous aviez écrit :
« tels LES indiens… », l’accord était correct, ainsi que lors des deux autres exemples, dans lesquels « tel que » est suivi de l’article défini.

    Bonjour, la présence d’un article défini ou indéfini n’influence pas l’accord de « tel ». Quelles sont vos sources ? Bonne fin d’après-midi.

Il est vrai que la langue française est compliquée, mais je crois que cela fait toute sa beauté. Ceci dit, je suis Québécoise et les expressions anglaises ici sont entendues à profusion… La francisation de toutes ces expressions nous éloigne toujours un peu plus de cette si belle langue q’est notre Français.

Par pitié simplifiez le français partout où vous le pouvez .Pourquoi , parce que « l’english » nous a dèja bouffé au nîveau de la communication internationale et que l’anglicanisation s’infiltre partout dans notre langue . Retraité amoueux du français J’en ai assez de ces « live » et autres anglicanismes utilisés à tout va par nos médias au mépris de la loi Toulon qui date cependant.
Ne parlons pas des mms et autres .comprenez vous que la langue française est en voie de disparition.
Pourtant né polonais j’ai été naturalisé français ce qui ne m’a pas empêché de devenir avocat et de m’integrer Sans avoir bénéficié d’une discrimination positive !.Que signifie le mot discrimination positive si ce n’est une violation du principe d’égalité,

Un indigné.Daniel