Étude CNRS : progresser en orthographe permet de progresser dans toutes les disciplines

Yannick L’Horty, professeur d’économie à l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée et directeur de la fédération TEPP (Travail, emploi et politiques publiques) du CNRS, s’est intéressé à la problématique du décrochage scolaire sous un angle innovant. Partant du constat que 20 % des étudiants sortent de l’enseignement supérieur sans diplôme, il s’est posé une question surprenante : est-ce que la progression en orthographe influe sur les résultats universitaires ? La réponse apportée par cette étude est édifiante : améliorer son orthographe permet d’augmenter ses moyennes de 0,5 à 1 point dans toutes les autres disciplines, littéraires et scientifiques.

L’étude du CNRS menée par Yannick L’Horty et son équipe de chercheurs a été présentée en mai dernier après avoir été éprouvée lors de conférences nationales et internationales. Le protocole expérimental consistait à inciter (à des degrés différents) 849 étudiants des universités de Paris-Est-Marne-la-Vallée et de Lille 1 à s’entraîner avec le Projet Voltaire. Une partie des étudiants régulièrement encouragés et sensibilisés à l’importance de l’orthographe a ainsi progressé dans cette discipline mais également dans toutes les autres, qu’elles soient littéraires ou scientifiques. Ces résultats suggèrent donc un possible lien causal entre la maîtrise de la langue et la réussite scolaire.

« Cette étude est le fruit d’un investissement de longue haleine. Nous avons travaillé trois ans pour mener à bien cette expérimentation et collecter les données, avant de pouvoir effectuer l’ensemble des traitements statistiques. Au final, nous avons été surpris par le caractère très univoque des résultats qui indiquent sans ambiguïté que les étudiants de licence sont pénalisés par leur manque de maîtrise de la langue française. Ce constat est nouveau et il n’a pas encore été considéré dans les actions publiques de prévention du décrochage à l’université », déclare Yannick L’Horty.

TÉLÉCHARGER L’INTÉGRALITÉ DE L’ÉTUDE

Les médias en parlent :
Le Parisien
Le Monde
BFM TV

Articles liés

Répondre à Louis-Philippe Annuler la réponse.

Laissez un commentaire
*