Mettre en place le Projet Voltaire : le retour d’expérience de l’Institut polytechnique LaSalle

Divers

Pascale Rigaud, directrice des études à l’Institut polytechnique LaSalle qui forme des ingénieurs, nous a fait part de son expérience concernant l’utilisation du Projet Voltaire au sein de son établissement. Elle nous parle de son engagement pour remédier aux problèmes d’orthographe des étudiants et leur permettre de passer le Certificat Voltaire avant leur entrée sur le marché du travail.

lasalle-beauvais-institut-polytechnique


Articles liés

Laissez un commentaire
*

Bonjour,

J’envisage de suivre une formation pour devenir écrivain public; quel lien pourriez-vous faire avec cette formation?
Merci par avance pour votre réponse.
Cordialement,
MJ LEFEVRE

Bonjour Med salah, c’est la raison pour laquelle la formation peut être prise en charge par l’école ou l’université lorsqu’on est étudiant, par l’entreprise lorsqu’on est salarié et par Pôle Emploi lorsqu’on est demandeur d’emploi. Merci de votre intérêt et bon après-midi !

Bonjour
Je suis entrain d »‘imposer » à tous les BTS 1 le Projet Voltaire avec plus ou moins de réussite pour le moment mais j’en suis qu’à deux mois d’expérimentation. Cependant je suis perplexe avec les « dys »and co quant à une obligation de résultat comme l’expose ici votre intervenante-témoin de LaSalle…
Bien cordialement,
Valérie Yvelin

Bonjour Valérie, rassurez-vous, les personnes « dys » (certificat médical à l’appui) sont dispensées de l’examen Certificat Voltaire. C’est, par exemple, la règle appliquée à l’ECAM (école d’ingénieurs). Bonne journée.