blog

Publié le 16 septembre 2014

Mode présentiel – pour une utilisation du Projet Voltaire en salle

Le Projet Voltaire a toujours été un outil d’entraînement personnalisé en orthographe. Il s’adapte à son utilisateur. Peut-il s’adapter à un groupe d’utilisateurs et être utilisé en présentiel ?

Publié le 16 septembre 2014

Des astuces collaboratives dans le Projet Voltaire

La rentrée 2014 voit l’arrivée d’une nouvelle fonctionnalité dans le Projet Voltaire : les astuces collaboratives que vous pouvez créer ou récupérer.

Publié le 16 septembre 2014

« Ils ont fait le français » : l’interview fictive de Joachim du Bellay

« Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage. » Ce fameux vers, nous le devons à Joachim du Bellay, un poète du XVIe siècle, qui, avec ses camarades de La Pléiade, s’est engagé à défendre le français. Défendre le français ? Mais contre qui, contre quoi ? À cette époque pourtant, il n’est pas encore « menacé » par l’anglais !

Publié le 5 septembre 2014

Les grands hommes à l’origine de ces noms communs : Eugène Poubelle

Nous l’utilisons tous les jours, tant dans notre langage que dans nos usages, mais savons-nous à qui nous devons la poubelle ? Le 7 mars 1884, Eugène Poubelle, alors préfet de la Seine, signe un arrêté obligeant les propriétaires d’immeubles parisiens à mettre à la disposition de leurs locataires des récipients pour les ordures ménagères. Le tri des déchets est déjà au menu, car chaque immeuble doit être équipé de trois containers : un pour le verre, un pour les papiers et chiffons, et enfin un dernier pour les matières putrescibles. Une véritable avancée en termes d’hygiène, si bien que le…

Publié le 7 août 2014

« Ils ont fait le français » : François Rabelais

De François Rabelais (1483 ou 1494 – 1553), nous avons surtout retenu les noms de deux géants, Gargantua et Pantagruel, titres de ses deux principaux ouvrages parus en 1532 et en 1534. Mais ce que l’on sait moins, c’est qu’à travers ses écrits, l’humaniste a considérablement enrichi la langue française. Plusieurs centaines de mots ont été créés ou du moins attestés pour la première fois dans ses œuvres, au point de parler de « la langue de Rabelais ». Aujourd’hui, nous utilisons un grand nombre de ses néologismes, sans oublier ses expressions et ses jeux de mots, plus savoureux les uns que les autres. Florilège.

Publié le 28 juillet 2014

Bonjour, naguère, pourboire, bonhomme : ces mots agglutinés ont tant à nous dire !

De nombreux mots de la langue française sont formés par « agglutination » : ils sont composés d’au moins deux mots distincts qui, avec le temps, ont fini par ne faire qu’un. Nous sommes tellement habitués à voir et à prononcer ces mots d’un bloc que nous en oublions leur sens premier. Pourtant, ce dernier nous éclaire sur les subtilités de leur usage et pourrait éviter bien des malentendus (mal entendus, où « entendu » a le sens de « compris »). Pour la bonne cause, amusons-nous à dessouder ces drôles de couples !

Publié le 23 juillet 2014

Concours d’orthographe intercommunal « J’épelle 2014 »

Pour la troisième année consécutive, le Club des jeunes de Boissy-Saint-Léger a organisé son Tournoi intercommunal d’orthographe « J’épelle ». Cette année, les villes participantes ont été bien plus nombreuses. Pour cette troisième édition, les animateurs ont invité une dizaine de villes du Val-de-Marne (94) : Sucy-en-Brie, Créteil, Limeil-Brévannes, Villejuif, Santeny, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine, Nogent-sur-Marne, Villeneuve-Saint-Georges et, bien sûr, Boissy-Saint-Léger. La plupart des activités destinées aux jeunes concernaient les loisirs et le sport. Pour innover, il a été proposé aux jeunes une action ludo-éducative dite « intellectuelle ». Deux jeux basés sur l’orthographe ont été proposés par l’équipe pédagogique du Club des jeunes : –          « Les Rois…

Publié le 22 juillet 2014

Ces fameuses expressions : « Battre à plate couture »

Les plus grands compétiteurs savourent, à coup sûr, une victoire à plate couture. Mais quel rapport d’ailleurs entre l’univers de la couture et le fait de battre très nettement ou même d’écraser complètement son adversaire ?

Publié le 18 juillet 2014

Embouteillage, bouchon, goulot : l’origine de ces mots détestés par les automobilistes

Flash infos : « La caravane se détache : 12 km d’embouteillages », « Trafic : 570 km de bouchons cumulés à la mi-journée », « Un tunnel pourrait un jour soulager le goulot d’étranglement de l’autoroute A2 ».

Publié le 11 juillet 2014

iBellule MAIL, pour maîtriser les bonnes pratiques des e-mails professionnels

Le Projet Voltaire est heureux de vous présenter iBellule MAIL, le premier module d’aide à la rédaction de vos e-mails professionnels !

Publié le 11 juillet 2014

Acquérir, conquérir, s’enquérir, requérir : pourquoi sont-ils si durs à conjuguer ?

Le vendredi 4 juillet 2014, la France a été éliminée de la Coupe du monde de football en quart de finale contre l’Allemagne. Comme si la douleur n’était pas assez forte, Didier Deschamps et Mathieu Valbuena ont remué le poteau dans la pelouse en tentant de conjuguer le participe passé du verbe « acquérir ».

Publié le 10 juillet 2014

Les grands hommes à l’origine de ces noms communs : Édouard Robert

Pendant la révolution industrielle de la fin du XIXe siècle, Édouard Robert, un entrepreneur dijonnais, conçoit un biberon à soupape. Le système fonctionne avec une bouteille en verre et un long tuyau muni d’un trou dit « soupape » pour réguler le débit. Grandement plébiscitée par les nourrices, cette invention reçoit la médaille d’honneur durant l’exposition universelle de 1873. L’inscription « Paris 1873 – Exposition universelle – Honneur à Robert » est même inscrite sur les bouteilles en verre. En pleine ascension, le siège de la marque quitte Dijon en 1880 et s’installe à Paris, place Daumesnil. Le célèbre « biberon à soupape » est copié…