Questions d'orthographe Les règles d’orthographe du quotidien expliquées

À trancher une bonne fois pour toutes : « au temps pour moi ! »

Pourquoi l’expression « au temps pour moi » est-elle si souvent travestie en « autant pour moi » ? Il suffit pourtant de se référer à l’origine de l’expression pour en connaître le sens, et donc l’orthographe : « au temps ». Pourtant les « autant » emportent, non pas le vent, mais une adhésion de plus en plus forte. Au point de diviser des familles entières lors du déjeuner dominical. Entre la poire et le fromage, tranchons cette querelle une bonne fois pour toutes ! Commençons par faire les présentations. « Au temps pour moi ! » est ce qu’on appelle une phrase averbale, c’est-à-dire qu’elle ne contient pas de verbe. Les phrases…

« autrement » ou « autrement plus » ?

(Difficulté traitée dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE) Erreur couramment commise Tout comme on dit « nettement plus grand », il est tentant de dire « autrement plus grand », ce qui signifie littéralement « bien plus plus grand ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Utilisé comme comparatif, l’adverbe « autrement » signifie à lui seul « bien plus ». Je le croyais autrement motivé. = Je le croyais bien plus motivé. « Autrement plus » est donc un pléonasme, qu’il vaut mieux éviter. Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion…

« décrépi » ou « décrépit » ?

Si « décrépit » (« affaibli par l’âge, atteint de décrépitude ») se dit surtout des êtres humains mais peut à l’occasion, par effet de style et au prix d’une personnification, se dire des choses, « décrépi » (« qui a perdu son crépi ») doit, lui, être réservé à ces dernières !

« les villes que j’ai eu à visiter » ou « que j’ai eues à visiter » ?

Erreur d’accord du participe passé En voyant un COD placé avant le verbe, on est tenté d’accorder automatiquement le participe passé avec lui, mais est-ce possible dans une phrase telle que « les villes que j’ai eu à visiter » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle pour « avoir à » et « donner à » Le participe passé des verbes « avoir » ou « donner » suivi de la préposition « à » et d’un infinitif reste invariable quand le COD placé avant le participe est complément de l’infinitif et non des verbes « avoir »…

« de suite » ou « tout de suite » ?

(Difficulté traitée dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE) Erreur couramment commise Évitez d’employer « de suite » avec le sens de « tout de suite ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) « De suite » signifie « d’affilée, à la suite l’un(e) de l’autre ». « De suite » au sens de « dans l’instant qui suit » relève du langage familier et doit être évité : c’est « tout de suite » qui convient. Je l’ai vu trois jours de suite ; j’arrive tout de suite. Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du…

« près » ou « prêt » ?

« Près » et « prêt » souvent confondus N’écrivez pas « Quand le café est prêt de bouillir, coupez le feu » mais « Quand le café est près de bouillir, coupez le feu ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! « Près » et « prêt », pour ne plus les confondre Le mot peut être mis au féminin ? C’est qu’il s’agit de l’adjectif « prêt », qui est très souvent suivi de la préposition « à » : Il est prêt à faire des sacrifices pour sa carrière. = Elle est prête à faire des sacrifices pour sa carrière. Dans…

« connection » ou « connexion » ?

Erreur couramment commise Influencé par le terme anglais, on est tenté d’écrire « connection » au lieu de « connexion ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Attention ! « Connexion » s’écrit avec un « x », bien qu’il soit de la même famille que « déconnecter » et « connectique ». Retenez que la « connexion » est un croisement d’informations et songez au panneau routier indiquant un croisement : il représente précisément le « x » de « connexion ». Vidéo Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes…

« langage » ou « language » ?

L’erreur, écrire « language » au lieu de « langage » Bien qu’écrivant dans la langue de Molière, certains ajoutent un « u » inutile à notre beau langage. Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Un truc pour ne plus hésiter sur « langage » Ne vous laissez pas impressionner par l’anglais : chez nous, « langage » ne prend jamais de « u » ! Retenez ceci : qui met un « u » à « langage » mérite un gage. Vidéo Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes Pour trouver ce  « u » que nos…

« sitôt » ou « si tôt » ?

Lorsqu’on peut remplacer le terme qui pose problème par « si tard », on écrit « si tôt ». Sinon, on écrit « sitôt ». C’est aussi ce dernier terme qui entre dans la formation de « pas de sitôt » (c’est-à-dire « pas avant longtemps »).

« res- » ou « ress- » ?

Pour exprimer la répétition d’une action exprimée par un verbe commençant par un s suivi d’une voyelle, on ajoute le préfixe re- en doublant normalement le s qui suit pour éviter d’entendre [z].

« vous contrefaisez » ou « vous contrefaites » ?

Erreur couramment commise Qui n’a jamais écrit « vous contrefaisez une signature » pour « vous contrefaites une signature » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Bien que l’on écrive « vous contredisez », il faut écrire « vous contrefaites ». En effet, les composés de « faire » (« contrefaire », « défaire », « refaire », « satisfaire ») se conjuguent comme ce dernier, qui fait, à la 2e personne du pluriel, « faites ». On ne trouve donc ni « vous contrefaisez », ni « vous satisfaisez », mais « vous contrefaites » et « vous satisfaites ». Pour ne plus faire l’erreur, retenez…

« aussi que » ou « autant que » ?

« Aussi que » s’emploie avec un adjectif ou un adverbe, « autant que » avec un nom ou un verbe.
Aussi grand qu’eux, aussi vite qu’eux… Autant d’exemples que vous voudrez.

Page 1 sur 2212345...22