Questions d'orthographe Les règles d’orthographe du quotidien expliquées

« caféine » ou « caféïne » ?

Erreur couramment commise Le stylo tremblant entre vos doigts parce que vous aviez absorbé trop de caféine, vous avez mis deux points sur le « i » de ce dernier mot au lieu d’un seul. Sinon, jamais vous n’auriez commis cette faute ! Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Impossible de se tromper : quoi que l’on en pense souvent, on ne met jamais de tréma sur un « i » qui suit un « é ». Vidéo Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde…

« moi qui fais » ou « moi qui fait » ? « toi qui mange » ou « toi qui manges » ?

Erreur d’accord du verbe derrière « moi qui » ou « toi qui » — Est-ce moi qui va devoir t’apprendre la grammaire ? — Si j’en crois mes oreilles, ce n’est certainement pas toi qui es le mieux placé pour cela ! Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle derrière « moi qui » et « toi qui » Pour accorder correctement le verbe qui suit le pronom relatif « qui », reportez-vous au mot que « qui » reprend (son antécédent) : c’est avec lui qu’il faut accorder le verbe, en nombre et en personne. Méfiance, par conséquent, quand…

« elle s’est faite faire » ou « elle s’est fait faire » ?

Erreur couramment commise C’est une erreur bien compréhensible que de vouloir suivre les règles générales d’accord du participe passé pour le verbe « faire » et d’écrire « elle s’est faite renvoyer » au lieu de « elle s’est fait renvoyer », ou « les stagiaires qu’elle a faits embaucher » au lieu de « les stagiaires qu’elle a fait embaucher ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Immédiatement suivi d’un infinitif, le participe passé du verbe « faire » est invariable : La fillette s’est fait gronder par son père. Les…

« cote » ou « côte » ?

Erreur couramment commise Si l’on vous demande d’écrire : « S’étant brisé deux côtes, le président éveille la sympathie des Français et voit sa cote de popularité remonter », saurez-vous placer sans hésiter l’accent circonflexe sur la bonne « cote » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs !   Règle (comment ne plus commettre cette erreur) On ne met pas d’accent circonflexe chaque fois que le mot suggère une notation, un classement, une évaluation : la cote d’une voiture, la cote d’une entreprise en Bourse, une cote d’alerte, une cote de popularité, etc. Mais,…

« ni » ou « n’y » ?

Confusion entre deux formes de négation S’ils se prononcent de la même façon, « ni » et « n’y » n’ont rien en commun. Aussi ne faut-il pas écrire « il ni voit rien » mais « il n’y voit rien ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Pour ne plus hésiter entre « ni » et « n’y » Le mot est immédiatement suivi d’un verbe ? Il s’agit presque certainement de « n’y », contraction de « ne y ». La présence, peu après, d’un terme renforçant la négation (« pas », « jamais », etc.) confirme cette hypothèse : La piscine, il n’y va jamais….

« les cent euros que cela m’a coûtés » ou « les cent euros que cela m’a coûté » ?

Erreur d’accord du participe passé Dans cette phrase, « les cent euros » semble être un COD, et on a envie d’accorder le participe passé en conséquence. Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle avec les verbes de mesure Attention, dans la phrase « les cent euros que ce pull m’a coûté », « cent euros » n’est pas un COD mais un complément circonstanciel. Par conséquent, même si ce complément est placé avant le verbe, le participe passé ne s’accorde pas. Il en va de même pour le participe passé…

« intéresser » ou « interresser » ?

Erreur couramment commise Plus le mot est long, plus le risque de faire des erreurs est grand : voilà qui explique sans doute pourquoi l’on trouve parfois écrit « désinterressement » pour « désintéressement ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Le verbe « intéresser », comme tous les mots de cette famille (« désintéressé », « intéressant », « désintérêt », etc.), ne prend qu’un « r ». Ne pas oublier pour autant de mettre un accent aigu au « e » qui précède le « r » ! Retenez donc ceci : pour tous les mots de la…

« jusque chez lui » ou « jusqu’à chez lui » ?

(Difficulté traitée dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE) Erreur couramment commise Doit-on dire qu’il a marché « jusque chez lui » ou « jusqu’à chez lui » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) « Jusque » s’élide toujours devant une voyelle. > jusqu’assez tard, jusqu’à lundi « Jusque » garde son « e » et ne s’accompagne pas de « à » : – quand le mot qui suit est une préposition commençant par une consonne : « chez », « dans », « vers »… > Je l’ai raccompagné jusque chez lui. – quand le mot qui suit…

« les bleu ciel », « les bleus ciel » ou « les bleus ciels » ?

 (Difficulté traitée dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE) Erreur couramment commise « Les bleus ciel du tableau » sont-ils des « bleus clairs » ou des « bleu-gris » ? Et surtout, comment faut-il les écrire ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Quand deux mots sont employés pour qualifier une couleur et que le composé obtenu fait fonction de nom (c’est-à-dire qu’il peut être précédé d’un déterminant), trois cas sont envisageables : – les deux termes formant le composé sont chacun des noms de couleur. Ils…

Adverbes de manière en -ment

(Difficulté traitée dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE) Écriture erronée d’adverbes de manière en -ment Qui n’a jamais hésité entre « infiniement » et « infiniment » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle de construction des adverbes de manière en -ment La règle générale nous dit que les adverbes de manière en -ment se forment sur le féminin de l’adjectif. Amical, amicale donne amicalement. Franc, franche donne franchement. Néanmoins, les adjectifs qui se terminent par ai, é, i, et u donnent des adverbes sans e devant la terminaison -ment….

« s’il neige, je prendrai mes skis » ou « s’il neige, je prendrais mes skis » ?

Confusion entre futur et conditionnel après une condition Même si les formes « prendrai » et « prendrais » sont homophones, n’employez pas l’une pour l’autre ! Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle de concordance des temps « Si » est suivi d’un présent ? On aura, dans la proposition qui suit ou qui précède, recours au futur. Pour vous en assurer, remplacez « je » par « nous » : S’il fait beau, je sortirai. = S’il fait beau, nous sortirons. « Si » est suivi d’un imparfait ? On aura, dans la proposition qui suit ou qui précède, recours…

« quelque » ou « quelques » ?

Erreur couramment commise Qui sait qu’il ne faut pas accorder « quelque » dans « quelque quarante années » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Placé devant un adjectif numéral (« trois », « vingt », « quarante-deux », etc.), « quelque » est adverbe et signifie « environ », « à peu près ». Étant adverbe, il est invariable. > Il a vécu quelque trente ans dans cette maison. En revanche, quand il se rapporte à un nom, « quelque » est adjectif indéfini et s’accorde au pluriel. > Avez-vous quelque idée de l’endroit où…

Page 1 sur 2212345...22