Transitif ou intransitif ?


(Difficulté traitée dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE)

Erreur de construction avec « déblatérer » et « échapper »

Est-ce parce que « déblatérer » commence comme « démolir », et « échapper » comme « ébaucher », que l’on pense pouvoir « déblatérer quelqu’un » ou « échapper un sourire » ?

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

« Déblatérer » et « échapper », toujours intransitifs

Les verbes « déblatérer » et « échapper » n’ont jamais de complément d’objet direct :
– on ne déblatère pas quelqu’un, mais on déblatère contre (plus rarement sur) quelqu’un ;
– on n’échappe pas quelque chose, mais on laisse échapper quelque chose.
Vérifiez : si on remplace « déblatérer » par « râler », et « échapper » par « partir », la phrase doit rester cohérente.

Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

On sera bien inspiré, pour tirer le meilleur parti de la règle qui précède, de ne point prêter une oreille trop attentive aux commentateurs sportifs, lesquels excellent à transformer les verbes intransitifs en transitifs. C’est ainsi que trop souvent, sur les terrains de rugby du Sud-Ouest, un trois-quarts maladroit « échappe la balle », au lieu qu’elle ne lui échappe. Il n’est pas davantage exceptionnel que l’on « joue un adversaire » plutôt que de jouer contre lui, ni que l’on « explose sa défense », quand la logique grammaticale voudrait… qu’on la fasse exploser !

Exercices (cherchez les erreurs)

  1.  Il a gâché son temps de parole à déblatérer contre l’adversaire.
  2.  Faites un puits sur le dessus de la tourte pour échapper la vapeur.
  3.  Voilà une bonne occasion qu’il ne faut surtout pas laisser échapper.
  4.  Entraînez-vous, au lieu de déblatérer les autres concurrents !
  5.  Les mailles du filet sont assez larges pour échapper les petits poissons.
  6.  Ce jaloux passe son temps à déblatérer ceux qui ont mieux réussi.
  7.  Il s’en est pris à un innocent, et a laissé échapper le vrai coupable.
  8.  Il a été sanctionné pour avoir déblatéré l’un de ses professeurs.
  9.  Pendant toute la soirée ils ont déblatéré contre leurs voisins.
  10.  Pour la photo de groupe, il a enfin daigné échapper un sourire.

Réponses

  1.  Phrase correcte.
  2.  Faux. Il faut écrire : Faites un puits sur le dessus de la tourte pour laisser échapper la vapeur.
    « Échapper » s’emploie comme « partir », on ne dit pas « échapper quelque chose ».
  3.  Phrase correcte.
  4. Faux. Il faut écrire : Entraînez-vous, au lieu de déblatérer contre les autres concurrents ! « Déblatérer » s’emploie comme « râler », on ne dit pas « déblatérer quelqu’un ».
  5.  Faux. Il faut écrire : Les mailles du filet sont assez larges pour laisser échapper les petits poissons. « Échapper » s’emploie comme « partir », on dit donc « laisser échapper quelque chose ».
  6. Faux. Il faut écrire : Ce jaloux passe son temps à déblatérer contre ceux qui ont mieux réussi. « Déblatérer » s’emploie comme « râler », on dit donc « déblatérer contre quelqu’un ».
  7. Phrase correcte.
  8.  Faux. Il faut écrire : Il a été sanctionné pour avoir déblatéré contre l’un de ses professeurs. On ne dit pas « déblatérer quelqu’un » mais « déblatérer contre quelqu’un ».
  9.  Phrase correcte.
  10.  Faux. Il faut écrire : Pour la photo de groupe, il a enfin daigné laisser échapper un sourire. « Échapper » n’a jamais de complément d’objet direct, on ne dit pas « échapper quelque chose ».

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Marie-France Claereboutcorrectrice d’édition et formatrice
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

9 réponses à Transitif ou intransitif ?

  1. Sabine dit :

    Bonjour,
    je viens de lire sur le site français facile que pleurer, nager et courir sont par nature toujours intransitifs.
    Mais ne peut-on pas dire :
    je pleure sa mort, je nage le « cent mètres », je cours le cent mètres ?
    Merci.

  2. Jean Favre dit :

    Bonsoir Sandrine,

     » Laisser s’échapper quelque chose ou quelqu’un » est-il correct?

  3. René Chartré dit :

    Bonjour,
    Vous offrez sûrement un module qui traite de l’accord du participe passé ou, encore, de la ponctuation. Je suis grandement intéressé.

  4. Bri dit :

    Bonjour,

    J’aurais dit « déblatérer sur quelqu’un » sans aucune hésitation.
    Or, vous indiquez « déblatère contre (plus rarement sur) quelqu’un ».
    Ce « plus rarement sur » me fait supposer qu’il y a une raison beaucoup moins évidente que mon intuition de départ.

    D’où ma première question : à quelle occasion déblatère-t-on « sur quelqu’un » ?
    Et la seconde, si la réponse n’est pas apportée dès la première : quelle est la différence de signification, s’il y en a une, lorsque l’on emploi « sur » et « contre » avec ce verbe ?

    Merci d’avance,
    A vous lire en réponse et dans les prochains articles.

    B.

    • Sandrine dit :

      Bonjour Bri, nous vous confirmons que le verbe « déblatérer », synonyme de « critiquer », « dénigrer », « dire du mal de », est ordinairement intransitif et suivi de la préposition contre. Exemple : « Il ne cesse de déblatérer contre vous. » (Académie française). « Déblatérer sur » est moins régulier et moins fréquent, quoique employé par de très bons auteurs (mais l’on sait que ces derniers se soucient plus de style que d’orthographe !). Exemple : « Il a déblatéré sur l’impôt, sur les pauvres. » (Victor Hugo). Il n’y a donc aucune différence de sens, juste le choix de suivre la construction régulière ou de la contourner… au risque de se faire corriger ;-). Source : Le Bon Usage. Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *