« Forces conseils » ou « force conseils » ?


Erreur couramment commise

On est tenté d’accorder « force » en lui mettant un « s », puisqu’il se trouve à la place du déterminant devant un nom pluriel.

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)

Employé sans déterminant devant un nom pluriel, « force » signifie « beaucoup de » et est invariable.


Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert –
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Faut-il voir là un adverbe ou un déterminant indéfini ? Les avis sont partagés sur ce point. Toujours est-il que cet emploi du mot force ne date pas d’hier : il remonterait au début du… XIIIe siècle ! Allez vous étonner, après cela, qu’on en fasse un tour littéraire, voire archaïque… Le drôle n’en reste pas moins vivace aujourd’hui, et il arrive même qu’il soit suivi d’un singulier : on peut boire force vin… à son insolente santé !

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Force serveurs ont été embauchés pour le cocktail.
  2. L’an dernier, forces PME ont subi un contrôle fiscal.
  3. Ce magazine appâte le lecteur en promettant forces révélations.
  4. Force candidatures arrivent chaque jour sur mon bureau.
  5. Il m’a accueilli avec forces protestations d’amitié.
  6. Après force coups d’État, des élections ont fini par être organisées.
  7. Forces biographies du président ont paru depuis qu’il a été élu.
  8. Après forces répétitions, la troupe est prête pour la première.
  9. La crise a occasionné force licenciements.
  10. Forces techniciens ont répondu à cette offre d’emploi.

Réponses

  1. Phrase correcte.
  2. Faux. Il faut écrire : L’an dernier, force PME ont subi un contrôle fiscal.
    Employé sans déterminant devant un nom pluriel, « force » est invariable.
  3. Faux. Il faut écrire : Ce magazine appâte le lecteur en promettant force révélations.
    Employé sans déterminant devant un nom pluriel (ici, « révélations »), « force » est invariable.
  4. Phrase correcte.
  5. Faux. Il faut écrire : Il m’a accueilli avec force protestations d’amitié.
    Employé sans déterminant devant un nom pluriel, « force » est invariable.
  6. Phrase correcte.
  7. Faux. Il faut écrire : Force biographies du président ont paru depuis qu’il a été élu.
    Employé sans déterminant devant un nom pluriel, « force » est invariable.
  8. Faux. Il faut écrire : Après force répétitions, la troupe est prête pour la première.
    Employé sans déterminant devant un nom pluriel, « force » est invariable.
  9. Phrase correcte.
  10. Faux. Il faut écrire : Force techniciens ont répondu à cette offre d’emploi.
    Employé sans déterminant devant un nom pluriel, « force » est invariable.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *