« décrépi » ou « décrépit » ?


(Difficulté traitée dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE)

Erreur couramment commise

Dans un monde parfait, jamais on ne rencontrera de « vieillard décrépi ».

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)

Si « décrépit » (« affaibli par l’âge, atteint de décrépitude ») se dit surtout des êtres humains mais peut à l’occasion, par effet de style et au prix d’une personnification, se dire des choses, « décrépi » (« qui a perdu son crépi ») doit, lui, être réservé à ces dernières !


Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert –
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Le verbe « décrépir » n’est pas pour rien dans cette confusion : il s’applique indifféremment aux choses (à un mur, notamment, dont on aurait ôté le crépi) et, métaphoriquement, aux hommes, exposés aux outrages des ans. À l’origine, pourtant, les souches étaient bien distinctes : « décrépit » procède du verbe latin crepare, « craquer », à l’image d’un arbre qui se fend. Quant à « crépi » et « décrépi », ils seraient les héritiers d’un ancien adjectif, crespe, lequel signifiait – que l’on songe à « crêper » – « frisé, ondulé ». Mais ce qui se ressemble ne finit-il pas souvent par s’assembler.

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Pourquoi glisses-tu un personnage décrépi dans chacune de tes pièces ?
  2. Chaque dimanche, nous rendions visite à un vieil oncle tout décrépit.
  3. Au lieu de la jeune fille attendue est arrivée une vieille toute décrépie.
  4. Hormis ce mur décrépi, la maison semble globalement en assez bon état.
  5. Mais si, le rôle du vieux notaire décrépit t’irait très bien, je t’assure !
  6. Malgré ses 90 ans, il est resté jeune et n’a rien d’un vieillard décrépi.
  7. Si votre façade est décrépie, notre entreprise peut en assurer le ravalement.
  8. C’était un bonhomme décrépi qui s’exprimait d’une voix chevrotante.
  9. Ce vieil arbre malingre et tout décrépi a déjà résisté à bien des tempêtes.
  10. Agecanonix, un vieillard décrépi ? Ose donc venir me le répéter ici !

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : Pourquoi glisses-tu un personnage décrépit dans chacune de tes pièces ? Un personnage atteint de décrépitude est dit « décrépit ».
  2. Phrase correcte.
  3. Faux. Il faut écrire : Au lieu de la jeune fille attendue est arrivée une vieille toute décrépite. Une personne atteinte de décrépitude est dite « décrépite ».
  4.  Phrase correcte.
  5.  Phrase correcte.
  6. Faux. Il faut écrire : Malgré ses 90 ans, il est resté jeune et n’a rien d’un vieillard décrépit. Un vieillard affaibli par l’âge est atteint de décrépitude, il est « décrépit ».
  7. Phrase correcte.
  8. Faux. Il faut écrire : C’était un bonhomme décrépit qui s’exprimait d’une voix chevrotante. C’était un bonhomme atteint de décrépitude, soit « décrépit ».
  9. Faux. Il faut écrire : Ce vieil arbre malingre et tout décrépit a déjà résisté à bien des tempêtes. L’arbre n’a jamais été recouvert de crépi, mais il est affaibli par l’âge : il est « décrépit ».
  10. Faux. Il faut écrire : Agecanonix, un vieillard décrépit ? Ose donc venir me le répéter ici ! Une chose est sûre : personne ne soupçonne Agecanonix d’avoir perdu son crépi. C’est de décrépitude qu’il est question, de « vieillard décrépit ».

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Marie-France Claereboutcorrectrice d’édition et formatrice
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *