« dans toute l’acceptation du terme » ou « dans toute l’acception du terme » ?


(Difficulté traitée dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE)

Confusion entre « acceptation » et « acception »

Il peut sembler logique de dire « dans toute l’acceptation du terme » quand on connaît mal le terme « acception ».

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

« Acceptation » et « acception », des sens différents

On ne parle d’« acceptation » que s’il est question d’accepter, de consentir. Si le mot qui pose problème peut être remplacé par « sens », c’est « acception » qu’il faut écrire.

L’acceptation s’oppose au refus ; dans toute l’acception du terme.

Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

La confusion susdite est d’autant moins… inacceptable que l’« acception de personne » – formule utilisée en droit pour signifier qu’une décision, une faveur ou une sanction publique a été prise à l’égard d’une personne plutôt qu’à l’égard d’une autre, en raison d’un choix reposant de façon illégitime sur la personnalité de l’intéressé – se disait indifféremment en latin personae acceptio ou personae acceptatio ! Preuve flagrante que les destinées de ces deux termes, issus l’un et l’autre du verbe acceptare, ont toujours été étroitement liées…

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Cette acceptation est désormais admise dans le Petit Larousse.
  2. Mitaine, dans son acceptation classique, est synonyme de moufle.
  3. Toute commande vaut acceptation du prix par le client.
  4. Le terme, dans sa première acceptation, désignait un animal.
  5. Le mot est le plus souvent employé dans son acceptation figurée.
  6. Cette nouvelle acception du terme nous est venue de l’anglais.
  7. Il a deux jours pour signaler son acceptation ou son refus.
  8. J’estime avoir été pris en otage, dans toute l’acceptation du terme.
  9. Les dictionnaires ne s’accordent pas sur cette récente acception.
  10. Dans son acceptation technique, le crocodile sert à la signalisation.

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : Cette acception est désormais admise dans le Petit Larousse.
    On peut dire « ce sens est désormais admis », on écrit donc « acception ».
  2. Faux. Il faut écrire : Mitaine, dans son acception classique, est synonyme de moufle.
    On ne peut pas dire « dans son consentement classique », ce n’est donc pas « acceptation » mais « acception ».
  3. Phrase correcte.
  4. Faux. Il faut écrire : Le terme, dans sa première acception, désignait un animal.
    On peut dire « dans son premier sens », on écrit donc « acception ».
  5. Faux. Il faut écrire : Le mot est le plus souvent employé dans son acception figurée.
    On ne peut pas dire « dans son consentement figuré », ce n’est donc pas « acceptation » mais « acception ».
  6. Phrase correcte.
  7. Phrase correcte.
  8. Faux. Il faut écrire : J’estime avoir été pris en otage, dans toute l’acception du terme. « Dans toute l’acception du terme » est une expression figée qui signifie « en donnant au terme tout son sens ».
  9. Phrase correcte.
  10. Faux. Il faut écrire : Dans son acception technique, le crocodile sert à la signalisation. On peut dire « dans son sens technique », on écrit donc « acception ».

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Marie-France Claereboutcorrectrice d’édition et formatrice
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *