« conjecture » ou « conjoncture » ?


(Difficulté traitée dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE)

Erreur couramment commise

Qui n’a jamais entendu dire que « les experts se perdent en conjonctures » ?

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)

Si le terme qui pose problème peut être remplacé par « hypothèse » ou « supposition », c’est une « conjecture ». S’il peut être remplacé par « situation » ou « contexte », c’est une « conjoncture » (le résultat d’un concours de circonstances).

Se perdre en conjectures ; bénéficier d’une conjoncture favorable.


Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert –
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

S’il n’est pas rare que la conjecture, que l’on prétend presque toujours « vaine », se teinte d’une nuance péjorative, elle le doit probablement au fait qu’elle s’est épanouie, à l’origine, dans la langue des augures. Certes, par la suite, elle s’est affranchie de cet environnement magique pour coloniser les secteurs didactique et politique, considérés comme autrement sérieux. Pour autant, elle n’en a pas totalement perdu la réputation qui était sienne de représenter avant tout… une idée creuse et sans réel fondement !

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. La prochaine révision de nos tarifs dépendra de la conjecture.
  2. Cette prétendue preuve n’est que pure conjecture.
  3. Faute d’informations, ils en sont réduits aux conjonctures.
  4. Nous sommes soumis aux aléas de la conjoncture économique.
  5. Malgré la conjoncture, le chiffre d’affaires reste satisfaisant.
  6. Ce secteur d’activité est sensible aux variations de conjecture.
  7. Compte tenu de la conjecture, nous ne pouvons produire plus.
  8. Perplexes, les experts eux-mêmes se perdent en conjectures.
  9. La santé du pays est liée à la conjecture économique mondiale.
  10. Avec une meilleure conjecture, nous ferions moins de pertes.

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : La prochaine révision de nos tarifs dépendra de la conjoncture. On parle ici du contexte, de la situation (sous-entendu : économique), on écrit donc « conjoncture ».
  2. Phrase correcte.
  3. Faux. Il faut écrire : Faute d’informations, ils en sont réduits aux conjectures.
    Ils en sont réduits à faire des suppositions : des « conjectures »
  4. Phrase correcte.
  5. Phrase correcte.
  6. Faux. Il faut écrire : Ce secteur d’activité est sensible aux variations de conjoncture. La situation générale influe sur ce secteur d’activité. Il n’est pas question ici d’hypothèse mais de « conjoncture ».
  7. Faux. Il faut écrire : Compte tenu de la conjoncture, nous ne pouvons produire plus. Il n’est pas question de faire des suppositions. La production dépend du contexte, c’est-à-dire de la « conjoncture ».
  8. Phrase correcte.
  9. Faux. Il faut écrire : La santé du pays est liée à la conjoncture économique mondiale. On ne parle pas ici d’hypothèses mais du contexte mondial, on écrit donc « conjoncture ».
  10. Faux. Il faut écrire : Avec une meilleure conjoncture, nous ferions moins de pertes. La phrase signifie « si le contexte était meilleur, nous ferions moins de pertes », on écrit donc « conjoncture ».

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Marie-France Claereboutcorrectrice d’édition et formatrice
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

4 réponses à « conjecture » ou « conjoncture » ?

  1. Nayanka dit :

    Je vous remercie pour cet article. Cette erreur est souvent commise, ceci même dans les médias. J’ai utilisé votre exercice dans le cadre d’une rubrique que j’anime lors de nos réunions de jeunesse àl’eglise et celui ci a eu un vif succès. Bonne continuation et merci encore!!!

  2. Mengi Nketi Zena dit :

    J’ai hate d’apprendre a bien paler et ecrire en comptant sur vous.

    • Sandrine dit :

      Bonsoir, nous sommes heureux que Projet Voltaire puisse vous aider à progresser en français ! J’en profite pour rétablir les accents et la lettre manquant à votre phrase : « J’ai hâte d’apprendre à bien parler et écrire en comptant sur vous. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *