« un acceuil chaleureux » « un accueil chaleureux » ?


Erreur couramment commise

Il n’est pas rare de voir écrites dans le mauvais ordre les trois voyelles (e, u et i) qui se suivent dans les mots de la famille de « cueillir ». Alors, Brigitte « receuille »-t-elle les chatons abandonnés ou les « recueille »-t-elle ?

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)

Pour que l’orthographe rende compte de la prononciation, il est impératif que, dans « cueillir », « accueillir », « recueillir » et les noms correspondants (« accueil », « recueil », etc.), le « u » précède toujours le « e », et non l’inverse !

Rappelez-vous ceci : Une Erreur Impardonnable, et vous aurez l’ordre des voyelles « u », « e » et « i » dans les mots de la famille de « cueillir ».

Vidéo


Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert –
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Là encore, une prononciation respectueuse de la graphie aurait dû nous mettre à l’abri d’une telle erreur. Un mot écrit « receuil » rimerait de toute évidence avec « seuil », un autre noté « acceuil » aurait un faux air d’« accès ». Un peu d’attention devrait donc suffire à éviter cette… erreur impardonnable !

 

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Les clandestins sont hébergés dans un centre d’acceuil.
  2. Mes propositions ont reçu un acceuil favorable.
  3. Des conseillers receuillent par téléphone les avis des clients.
  4. Ce restaurant est réputé pour son accueil chaleureux.
  5. À sa descente de l’avion l’attendait un triste comité d’accueil : la police.
  6. Acceuillons comme il se doit notre partenaire japonais.
  7. Le président prononcera quelques mots d’accueil avant la conférence.
  8. Pour tout renseignement, adressez-vous à l’acceuil.
  9. Avec ce contrat, l’entrepreneur receuille enfin le fruit de son travail.
  10. Quel accueil le public réservera-t-il à cette nouvelle émission ?

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : Les clandestins sont hébergés dans un centre d’accueil.
    Pour ordonner correctement les trois voyelles qui se suivent, rappelez-vous l’expression « Une Erreur Impardonnable », qui vous donne le bon ordre : « u », « e », « i ». Vous constaterez ainsi qu’on n’écrit pas « acceuil », mais « accueil ».
  2. Faux. Il faut écrire : Mes propositions ont reçu un accueil favorable.
    L’expression « Une Erreur Impardonnable » vous donne les trois voyelles qui se suivent dans le bon ordre : « u », « e », « i ». On n’écrit donc pas « acceuil », mais « accueil ».
  3. Faux. Il faut écrire : Des conseillers recueillent par téléphone les avis des clients.
    Si vous hésitez sur l’orthographe des mots de la famille de « accueil », l’expression « Une Erreur Impardonnable » vous donne les trois voyelles qui se suivent dans le bon ordre : n’écrivez donc pas « receuillent », mais « recueillent ».
  4. Phrase correcte.
  5. Phrase correcte.
  6. Faux. Il faut écrire : Accueillons comme il se doit notre partenaire japonais.
    Dans « acceuillons », les trois voyelles qui se suivent ne sont pas dans le bon ordre : « e », « u », « i ». Le bon ordre est celui des initiales de l’expression « Une Erreur Impardonnable » : « u », « e », « i ». Il faut écrire « accueillons ».
  7. Phrase correcte.
  8. Faux. Il faut écrire : Pour tout renseignement, adressez-vous à l’accueil.
    Pour les mots de la famille de « accueil », l’expression « Une Erreur Impardonnable » vous donne les trois voyelles qui se suivent dans le bon ordre : « u », « e », « i ». On n’écrit donc pas « acceuil », mais « accueil ».
  9. Faux. Il faut écrire : Avec ce contrat, l’entrepreneur recueille enfin le fruit de son travail.
    Dans « receuille », les trois voyelles qui se suivent ne sont pas dans le bon ordre. Pour écrire ce mot correctement, suivez l’ordre des initiales de l’expression « Une Erreur Impardonnable » et écrivez « recueille ».
  10. Phrase correcte.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

17 réponses à « un acceuil chaleureux » « un accueil chaleureux » ?

  1. Je ne suis pas convaincu concernant la façon d’écrire le son œil. Je n’entends pas de prononciation différenciée entre chevreuil, écureuil , fauteuil et (Une Erreur Impardonnable donc U E I) dans recueil, cercueil, écueil; ces trois derniers semblant ne pas faire partie de la famille « cueillir ».

  2. RODDE dit :

    Dans la première phrase la simple lecture résout l’interrogation.
    UN ACCEUIL CHALEUREUX se lit :  »Un ac-seuil chaleureux ».

  3. michel dit :

    bonjour
    comme moyen mnémotechnique vous proposez Une Erreur Impardonnable
    Lorsque j’ai écris recueil, je dis le mnémo et je pense « Ah donc je suis entrain de faire une erreur? »

    Il serait mieux de choisir Une Erreur Impossible.
    Cdt

  4. SIMON Patrick dit :

    en kiosque ce jour 2/10/14 en couverture de le nouveau detective « elle a caché son bébé pour que l’assassin ne la voie pas » à mon avis que l’assassin ne la VOIT pas; de plus même si c’est une fille ce devrait être ne le voit pas.
    Merci de lever le doute.
    SIMON Patrick

    • SIMON Patrick dit :

      rectificatif:la phrase exacte est « elle a caché son bébé pour que l’assassin ne LE voiE pas »
      donc reste à savoir si c’est ne le « voiE » pas ou
      voiT

      • Sandrine dit :

        Bonjour, c’est bien le subjonctif présent (ne le voie pas) qui doit être employé dans cette phase. Pour en être définitivement convaincu, il suffit de remplacer le verbe « voir » par le verbe « prendre », par exemple, ce qui donne : « elle a caché son bébé pour que l’assassin ne le prenne pas » (et non « ne le prend pas »). Bonne journée !

  5. soky dit :

    Désolé, je n’ai rien compris. Je suis allé consulter d’autres pages.

    Le son [œj] (comme dans « oeil ») en fin de mot s’écrit -euil comme: fauteuil, deuil, écureuil, seuil… Certains mots font exception à la règle par une inversion des lettres u et a: accueil, cercueil, écueil, orgueil et recueil. Cela permet de conserver le son [g] (comme dans « gro ») ou le son [k] (comme dans « kilo »). Formuler ainsi ça me parait tout de suite plus clair 🙂

    • cuttysark dit :

      Certaines exceptions de la langue française pèchent par leur non-sens
      Que l’adjonction du « U » devant le C ou le G permettent d’en modifier la prononciation , c’est admissible .
      Mais par contre , il aurait été plus sensé de laissé le U qui forme le son « EUIL »et donc avoir une forme telle que celle-ci: « ACCUEUIL »
      Les aberrations de notre langue n’ajoutent pas de richesse à celle -ci , elles l’alourdissent
      Comprenons bien qu’il ne s’agit pas de simplifier à outrance la langue mais à rectifier certains excès de règles et illogismes .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *