« rémunérer » ou « rénumérer » ?


Erreur couramment commise

Les mots de la famille de « rémunérer » laissent parfois perplexe qui veut les écrire, et on finit par lire « rénumération » au lieu de « rémunération ».

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)

Pour bien écrire « rémunérer », respectez l’ordre alphabétique : le « m » vient avant le « n ».

Vidéo


Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert –
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

La confusion ci-dessus dénoncée doit sans doute beaucoup au fait que l’argent n’est autre que du « numéraire » ! Étymologiquement parlant, la « rémunération » n’a pourtant aucun rapport avec ce dernier. Elle est bien plutôt issue du latin munus, -eris, lequel signifiait « don, offrande ». Qui a dit que la connaissance des langues anciennes n’était d’aucun secours dans la vie de tous les jours ?

 

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. La rénumération, élevée, s’explique par le haut niveau d’études requis.
  2. La rémunération n’est pas à la hauteur de mes espérances.
  3. Un bénévole ne peut être rémunéré pour son travail.
  4. La rénumération est fonction de l’ancienneté.
  5. Je suis prêt à accepter tout travail rénumérateur et intéressant.
  6. Un technicien spécialisé est rénuméré au moins 200 euros par jour.
  7. Tout auteur d’une œuvre originale est rémunéré en droits d’auteur.
  8. Pour garder son emploi, il accepte une baisse de sa rémunération.
  9. La rénumération du directeur adjoint comporte une part variable.
  10. Vous estimez-vous justement rénuméré pour votre travail ?

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : La rémunération, élevée, s’explique par le haut niveau d’études requis.
    On écrit toujours « rémunération », avec le « m » avant le « n ».
  2. Phrase correcte.
  3. Phrase correcte.
  4. Faux. Il faut écrire : La rémunération est fonction de l’ancienneté.
    On écrit toujours « rémunération », « rénumération » n’existant pas.
  5. Faux. Il faut écrire : Je suis prêt à accepter tout travail rémunérateur et intéressant.
    Les mots de la famille de « rémunérer » s’écrivent toujours avec le « m » avant le « n ».
  6. Faux. Il faut écrire : Un technicien spécialisé est rémunéré au moins 200 euros par jour.
    On écrit toujours « rémunéré », avec le « m » avant le « n ».
  7. Phrase correcte.
  8. Phrase correcte.
  9. Faux. Il faut écrire : La rémunération du directeur adjoint comporte une part variable.
    On écrit toujours « rémunération », « rénumération » n’existant pas.
  10. Faux. Il faut écrire : Vous estimez-vous justement rémunéré pour votre travail ?
    On écrit toujours « rémunéré », avec le « m » avant le « n ».

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *