« parti » ou « partie » ?


Erreur couramment commise

Je ne sais quel parti prendre : mettrai-je ou non un « e » à « parti » ?

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)

Attention ! Si c’est le nom masculin qui entre dans la composition des expressions « prendre parti » et « tirer parti » (il s’agit dans le premier cas d’un choix, dans le second d’un profit), c’est au nom féminin que l’on a recours dans « faire partie » et « prendre à partie » (il est cette fois question de l’élément d’un tout, puis d’une personne engagée dans un procès) :

Il prend toujours parti pour le plus faible.
Comment tirer parti de ses erreurs ?

mais

 

Vous ne faites plus partie de l’agence.
La star a violemment pris à partie les paparazzis.

Vidéo


Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert –
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

À seule fin de ne rien laisser au hasard, précisons qu’il faut écrire « avoir partie liée avec quelqu’un » quand on veut signifier que l’on a avec celui-ci un projet, des intérêts en commun. Si l’on en croit le Dictionnaire historique de la langue française, le XVIIIe siècle disait même dans ce cas « avoir ses parties liées », mais on comprendra sans peine que l’on soit bien vite revenu au singulier…

 

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Combien d’États font désormais partie de la Communauté européenne ?
  2. Je répugne à prendre parti quand je n’ai pas une claire connaissance de la situation.
  3. Je n’entends pas faire parti de ceux qui critiquent sans proposer.
  4. Il est toujours désagréable d’être pris à partie en public.
  5. Je ne vais tout de même pas le prendre à parti pour si peu !
  6. Comme toujours, il a pris partie pour celui qui lui inspire le plus de crainte.
  7. Ce joueur a eu l’élégance de ne pas tirer parti de la blessure de son adversaire.
  8. L’imitateur a été violemment pris à partie par une de ses victimes.
  9. Il faut savoir tirer partie des faux pas de la concurrence.
  10. Ce cadre ambitieux fait parti de la garde rapprochée du directeur.

Réponses

  1. Phrase correcte.
  2. Phrase correcte.
  3. Faux. Il faut écrire : Je n’entends pas faire partie de ceux qui critiquent sans proposer.
    Il s’agit bien, dans cette expression, de constituer « une » partie de quelque chose, d’où le « e » du féminin.
  4. Phrase correcte.
  5. Faux. Il faut écrire : Je ne vais tout de même pas le prendre à partie pour si peu !
    Il est ici question de « la » partie que l’on affronte dans le cadre d’un procès : le « e » du féminin va donc de soi.
  6. Faux. Il faut écrire : Comme toujours, il a pris parti pour celui qui lui inspire le plus de crainte.
    On prend « le » parti de quelqu’un quand on se range à ses côtés. Il s’agit d’un mot masculin que l’on écrira sans « e » final.
  7. Phrase correcte.
  8. Phrase correcte.
  9. Faux. Il faut écrire : Il faut savoir tirer parti des faux pas de la concurrence.
    Ne tire-t-on pas « le meilleur » parti de quelque chose ? On a ici affaire au mot masculin, lequel s’écrit sans « e ».
  10. Faux. Il faut écrire : Ce cadre ambitieux fait partie de la garde rapprochée du directeur.
    Il en constitue en effet « une » partie : le « e » du féminin n’a rien que de très logique !

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

2 réponses à « parti » ou « partie » ?

  1. Bonjour,

    merci pour la qualité de vos explications, claires et précises.

  2. Françoise Boisse dit :

    Parti ou partie ? Dur, dur !
    La difficulté est justement de savoir si c’est masculin ou féminin !

    Ne devrait-on pas rappeler la définition du sens masculin ?
    Le parti : Choix à faire, résolution à prendre pour agir –> Hésiter entre deux partis. Là si j’hésite, quant à l’orthographe, je pourrais le remplacer par parties (la partie A ou la partie B de mon problème) et donc commettre une erreur !

    On atteint le doute maximum en héraldique : partition divisant l’écu en deux parties égales par une ligne verticale. Le PARTI à dextre s’énonce le premier : parti d’argent et de gueules.

    Pou revenir à vos exemples, on pourrait dire si on ne maitrise pas parfaitement la langue française, « Il prend ‘la partie’ de l’accusé » et là encore commettre une erreur.

    La règle et la vidéo ne renseignent pas suffisamment, c’est dommage.
    Il faut se frotter aux corrections des exercices pour entrevoir une explication.

    Merci à « Projet Voltaire » d’exister et bravo pour tous vos articles !
    Françoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *