« parce que » ou « par ce que » ?


Erreur couramment commise

N’écrivez pas « Je suis surpris parce que je vous entends dire », encore moins « Je suis surpris parceque je vous entends dire ». Prenez votre temps et détachez chaque mot : « Je suis surpris par ce que je vous entends dire. »

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)

Face à une phrase comportant cette expression, demandez-vous ceci : à quelle question le « parce que/par ce que » répond-il ? À « par quoi » ou à « pourquoi » ? Si la phrase répond à la question « par quoi », on écrit « par ce que » en trois mots. Mais si la phrase répond à la question « pourquoi », on écrit « parce que » en deux mots :

Il est surpris par ce que je lui propose.
Quelle question faut-il poser pour avoir cette réponse ? « Par quoi est-il surpris ? » ou « Pourquoi est-il surpris ? ». « Par quoi est-il surpris ? », bien sûr. On écrit alors « par ce que » : « Il est surpris par ce que je lui propose. »

Mais

 

Il a poussé un cri parce que je l’ai surpris.
Quelle question faut-il poser pour avoir cette réponse ? « Pourquoi a-t-il poussé un cri ? » ou « Par quoi a-t-il poussé un cri ? ». « Pourquoi a-t-il poussé un cri ? », bien sûr. On écrit alors « parce que » : « Il a poussé un cri parce que je l’ai surpris. »

Vidéo


Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert –
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Si les attributions de l’une et de l’autre tournure sont aujourd’hui clairement définies et ne font plus débat, il nous faut reconnaître que l’étymologie apporte de l’eau au moulin de ceux qui se trompent : « parce que » s’est à l’origine écrit par ce ke, et notre « parce » en un mot résulte bel et bien de la soudure des deux premiers éléments ! Voilà qui consolera les contrevenants, lesquels pourront toujours se dire qu’ils sont nés trop tard dans un monde trop vieux…

 

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Le client a paru séduit par ce que je lui ai montré.
  2. On l’a déchargé de cette mission par ce qu’il était souffrant.
  3. Julien n’a pas été conquis parce que le vendeur lui a proposé.
  4. Othello est influencé parce que Iago lui chuchote.
  5. Ce restaurateur doit fermer parce que sa cuisine n’est pas aux normes.
  6. Luc parle à la place de Marco parce que celui-ci n’a plus de voix.
  7. Je reste stupéfait frappé parce que l’internet a changé dans notre quotidien.
  8. Parce qu’elle se comporte en diva, la chanteuse se fait des ennemis.
  9. Je suis abasourdi parce que cela suppose de perfidie chez cet homme.
  10. Le professeur n’est pas convaincu parce que l’élève veut démontrer.

Réponses

  1. Phrase correcte.
  2. Faux. Il faut écrire : On l’a déchargé de cette mission parce qu’il était souffrant.
    Cette phrase répond à la question : « Pourquoi l’a-t-on déchargé de cette mission ? » Il faut donc écrire « parce que » en deux mots : « parce qu’il était souffrant. »
  3. Faux. Il faut écrire : Julien n’a pas été conquis par ce que le vendeur lui a proposé.
    Quelle question faut-il poser pour avoir cette réponse ? « Pourquoi Julien n’a-t-il pas été conquis ? » ou « Par quoi Julien n’a-t-il pas été conquis ? » ? La deuxième solution est la bonne : on écrit « par ce que ».
  4. Faux. Il faut écrire : Othello est influencé par ce que Iago lui chuchote.
    « Othello est influencé parce que Iago lui chuchote » ne répond pas à « Pourquoi Othello est-il influencé ? » La bonne question est : « Par quoi Othello est-il influencé ? », et on peut répondre « par ce que Iago lui chuchote ».
  5. Phrase correcte.
  6. Phrase correcte.
  7. Faux. Il faut écrire : Je reste frappé par ce que l’internet a changé dans notre quotidien.
    Cette phrase répond à la question : « Par quoi est-ce que je reste frappé ? » Il faut donc répondre « par ce que l’internet a changé dans notre quotidien », et non « parce que l’internet a changé dans notre quotidien ».
  8. Phrase correcte.
  9. Faux. Il faut écrire : Je suis abasourdi par ce que cela suppose de perfidie chez cet homme.
    Cette phrase répond à la question : « Par quoi suis-je abasourdi ? » Il faut donc répondre « par ce que cela suppose de perfidie chez cet homme », et non « parce que cela suppose de perfidie chez cet homme ».
  10. Faux. Il faut écrire : Le professeur n’est pas convaincu par ce que l’élève veut démontrer.
    Cette phrase répond à la question : « Par quoi le professeur n’est-il pas convaincu ? » Il faut donc répondre « par ce que l’élève veut démontrer », et non « parce que l’élève veut démontrer ».

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

20 réponses à « parce que » ou « par ce que » ?

  1. Mignon Ibara dit :

    Un site très aidant

  2. Mignon Ibara dit :

    Merci pour ce somptueux site

  3. negra dit :

    un site très instructif

  4. gauthier dit :

    je viens de lire la réponse à une question d’il y a deux ans! c’est dire mon suivi n’ayant pas pu accéder à votre site pendant longtemps pour une raison technique que je ne vous infligerai pas à nouveau – autre chose: il y a quelques jours j’ai répondu au problème que vous souleviez ces jours-ci concernant le questionnaire à propos de « parce que » et « par ce que »… je n’y ai fait aucune faute – si je me permets d’intervenir c’est que viens de recevoir la proposition du même problème – le premier ne vous serait-il pas arrivé? si tant est qu’il soit d’un quelconque intérêt pour vous – sans plus merci pour votre attention – claude gauthier

  5. bonjour j’aimerais savoir si on dit c’est là ou le bas blaisse oubien c la que le bas blaisse svp

  6. Romain dit :

    Pour ma part, j’écris parce que quand je peux le remplacer par car. A vrai dire, je ne me pose même pas la question lorsque je l’écris !

    • Sandrine dit :

      Bonjour Romain, tant mieux si cette règle ne vous pose pas de difficultés ! Remplacer « parce que » par « car » (qui introduit aussi une explication, une raison, une cause) peut être un bon moyen de ne pas se tromper, en effet. Merci pour cette astuce 🙂

  7. Audrey dit :

    Bonjour,

    Merci pour ce site.
    Je vous signale juste une petite coquille sur la phrase 9 : Je reste éberlué suis abasourdi parce que cela suppose de perfidie chez cet homme.
    Éberlué ou abasourdi, il faut choisir 😉

  8. gauthier dit :

    j’aborde votre site depuis longtemps, sans jamais pouvoir amorcer des travaux quels qu’ils soient – une faute par jour etc. je ne fréquente ni facebook, ni tweeter: est-ce une carence qui répondrait déjà à ma question – remerciements – claude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *