« ni » ou « n’y » ?


Confusion entre deux formes de négation

S’ils se prononcent de la même façon, « ni » et « n’y » n’ont rien en commun. Aussi ne faut-il pas écrire « il ni voit rien » mais « il n’y voit rien ».

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Pour ne plus hésiter entre « ni » et « n’y »

Le mot est immédiatement suivi d’un verbe ? Il s’agit presque certainement de « n’y », contraction de « ne y ». La présence, peu après, d’un terme renforçant la négation (« pas », « jamais », etc.) confirme cette hypothèse :

La piscine, il n’y va jamais.
N’y prêtez pas attention.

Sinon, il s’agit de la conjonction « ni », laquelle est fréquemment répétée :

Ni ses parents ni ses amis ne le connaissent vraiment.
Je n’aime pas skier, ni nager.
Attention ! Dans cette phrase « ni », bien qu’il soit suivi d’un verbe, ne s’écrit pas « n’y » : remarquez qu’il n’y a aucun terme après le verbe qui renforcerait la négation.

Vidéo

Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Une certitude au moins : quand le mot est répété, il s’agit très probablement de « ni » !  Voilà un point de repère dont il faut rendre grâce à Malherbe : c’est lui en effet qui a recommandé d’utiliser « ni » devant chaque terme alors que l’habitude, jusque-là, était plutôt de ne l’employer que devant le dernier terme de l’énumération. Il est des cas, qu’on se le dise, où les grammairiens peuvent nous faciliter la vie…

 

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Si vous trouvez des fautes, ni faites pas attention.
  2. Quel secrétaire ne maîtrise ni Word ni Excel ?
  3. Le médecin passe dans chaque chambre mais ni reste pas longtemps.
  4. Ses excuses, je n’y crois pas.
  5. Cette mutuelle ne rembourse pas l’acupuncture, n’y l’homéopathie.
  6. Son divorce, il ni fait jamais allusion.
  7. C’est une petite épicerie : on ni trouve pas tout.
  8. Ce graphique ne montre pas le volume des ventes, ni leur progression.
  9. L’impression, le stagiaire ni procède qu’avec l’accord de son tuteur.
  10. Il n’y a aucun dossier à ce nom.

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : Si vous trouvez des fautes, n’y faites pas attention.
    Y a-t-il, peu après le verbe devant lequel se trouve « ni », un terme renforçant la négation ? Oui : « pas ». Ce n’est donc pas « ni » qu’il faut écrire, mais « n’y ».
  2. Phrase correcte.
  3. Faux. Il faut écrire : Le médecin passe dans chaque chambre mais n’y reste pas longtemps.
    « Ni » est ici suivi d’un verbe, « reste », et l’on trouve après le verbe un terme renforçant la négation, « pas » : ce n’est donc pas « ni » qu’il faut écrire, mais « n’y ».
  4. Phrase correcte.
  5. Faux. Il faut écrire : Cette mutuelle ne rembourse pas l’acupuncture, ni l’homéopathie.
    « N’y » est-il suivi d’un verbe ici ? Non, « l’homéopathie » est un groupe nominal. Or, « n’y » est toujours suivi d’un verbe : ce n’est donc pas « n’y » qu’il faut écrire ici, mais « ni ».
  6. Faux. Il faut écrire : Son divorce, il n’y fait jamais allusion.
    Y a-t-il, peu après le verbe devant lequel se trouve « ni », un terme renforçant la négation ? Oui : « jamais ». Ce n’est donc pas « ni » qu’il faut écrire, mais « n’y ».
  7. Faux. Il faut écrire : C’est une petite épicerie : on n’y trouve pas tout.
    Y a-t-il, peu après le verbe devant lequel se trouve « ni », un terme renforçant la négation ? Oui : « pas ». Ce n’est donc pas « ni » qu’il faut écrire, mais « n’y ».
  8. Phrase correcte.
  9. Faux. Il faut écrire : L’impression, le stagiaire n’y procède qu’avec l’accord de son tuteur.
    « Ni » est ici suivi d’un verbe, lui-même suivi d’un terme renforçant la négation, « qu’ ». Pour retrouver les deux termes de la négation, constatez qu’on peut dire : « Le stagiaire ne procède à l’impression qu’avec l’accord… » Ce n’est donc pas « ni » qu’il faut écrire, mais « n’y ».
  10. Phrase correcte.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

2 réponses à « ni » ou « n’y » ?

  1. Elisara dit :

    Bonjour,

    Ôtez-moi (d’) un doute !
    Je m’entraîne actuellement sur la version « Supérieur niveau 2 » aussi bien sur mon ordinateur que sur mon Smartphone.
    Je profite de l’occasion pour vous dire que j’apprécie ce programme d’évaluation et de remise à niveau.
    Une petite remarque, cependant, sur la phrase suivante qui est apparue :

    Je n’ai pu rencontrer ni le directeur sa secrétaire.

    J’ai cliqué entre directeur et secrétaire pensant qu’il manquait « ni ».
    Or, j’ai obtenu « Mauvaise réponse, il n’y a pas de faute » !
    J’ai du mal à comprendre : erreur informatique ou incompréhension de ma part ?
    Merci de m’apporter une explication plus explicite de votre part.

    Avec mes cordiales salutations et à lundi pour @1fauteparjour.

    Elisara

    • Pascal dit :

      Bonjour,
      Merci pour votre message. Il s’agit en effet d’une petite erreur qui sera corrigée dans la prochaine version.
      En vous remerciant pour votre vigilance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *