« mange ! » ou « manges ! » ?


Difficulté avec l’impératif des verbes du 1er groupe

On n’écrit pas « manges ta soupe » mais « mange ta soupe », même si « manger » est ici conjugué à la 2e personne du singulier.

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

La bonne terminaison à la 2e personne du singulier

À la 2e personne du singulier du présent de l’impératif, mode qui se caractérise par l’absence du pronom personnel sujet (« tu », « nous », « vous »), les formes se terminant par un « e » muet ne prennent pas de « s », sauf si elles sont immédiatement suivies de « en » ou de « y » :

Mange mais laisses-en un peu !

N.B. À la 2e personne du singulier de l’impératif présent, « aller » fait « va », sans « s ». Néanmoins, on lui ajoute un « s » s’il est suivi de « y » :

Va au diable !

Mais

 

Vas-y sans tarder.

Vidéo

Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

On remarquera pourtant que l’ajout du « s » devant « en » et « y » n’a rien d’automatique. Il ne s’impose pas plus que le trait d’union quand ces pronoms sont eux-mêmes suivis d’un infinitif : « Va en chercher », « va y mettre bon ordre ». En effet, lesdits pronoms ne dépendent pas là de l’impératif, mais de l’infinitif qui suit. Même remarque, il va sans dire, si « en » est une préposition, et non un pronom : « Manges-en », mais « Mange en silence ».

 

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Changes la mise en page afin que le texte soit plus lisible.
  2. Ne le filme pas en gros plan.
  3. Ajoutes deux échantillons dans chaque colis.
  4. Ne signes pas le contrat avant de l’avoir lu en entier.
  5. Peu importe ce que répond le client : ne le laisses pas raccrocher.
  6. Porte les factures au service comptable.
  7. Ne pénètres pas dans le sas sans combinaison.
  8. Avant d’envoyer ce courrier, corriges-en les fautes.
  9. Mentionnes bien le salaire brut dans le contrat.
  10. Programme une réunion lundi.

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : Change la mise en page afin que le texte soit plus lisible.
    Le « tu » sujet de « changes » n’est pas exprimé, signe qu’on est à l’impératif. Or, à l’impératif, les formes se terminant par un « e » muet ne prennent pas de « s » : on n’écrit pas « changes », mais « change ».
  2. Phrase correcte.
  3. Faux. Il faut écrire : Ajoute deux échantillons dans chaque colis.
    « Ajoutes » est ici conjugué à l’impératif (on remarque que le « tu » sujet n’est pas exprimé), ce qui signifie qu’il ne prend pas de « s ». On écrit « ajoute » et non « ajoutes ».
  4. Faux. Il faut écrire : Ne signe pas le contrat avant de l’avoir lu en entier.
    « Signes » est ici conjugué à l’impératif (on remarque que le « tu » sujet n’est pas exprimé), ce qui signifie qu’il ne prend pas de « s ». On écrit « signe » et non « signes ».
  5. Faux. Il faut écrire : Peu importe ce que répond le client : ne le laisse pas raccrocher.
    Le « tu » sujet de « laisses » n’est pas exprimé, signe qu’on est à l’impératif. Or, à l’impératif, les formes se terminant par un « e » muet ne prennent pas de « s » : on n’écrit pas « laisses », mais « laisse ».
  6. Phrase correcte.
  7. Faux. Il faut écrire : Ne pénètre pas dans le sas sans combinaison.
    « Pénètres » est ici conjugué à l’impératif (on remarque que le « tu » sujet n’est pas exprimé) : il ne prend pas de « s ». On écrit « pénètre » et non « pénètres ».
  8. Phrase correcte.
  9. Faux. Il faut écrire : Mentionne bien le salaire brut dans le contrat.
    Le « tu » sujet de « mentionnes » n’est pas exprimé : on est à l’impératif. Or, à l’impératif, les formes se terminant par un « e » muet ne prennent pas de « s » : on n’écrit pas « mentionnes », mais « mentionne ».
  10. Phrase correcte.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

6 réponses à « mange ! » ou « manges ! » ?

  1. didier dit :

    Coucou

    dans le temps (langage d’ancien combattant, non ?) on m’avait dit à l’école :
    à l’impératif, ou E ou S jamais ES
    c’est facile à mémoriser et ça sonne dans ma tête chaque fois que je dois l’utiliser

    merci pour vos écrits, vos efforts, votre suivi des tracas de langue.
    amicalement

  2. Blaise Ocolot dit :

     » parles- moi » ou parle-moi »

    quelle est la phrase correcte?

    bonjour!

  3. Vincent dit :

    Bonjour,

    Si on dit « Tu me range ta chambre tout de suite ! » ou « Tu me soigne cette vilaine peau », ou encore « Tu me redonne immédiatement ce que tu as pris », est-il correct de considérer qu’il s’agit de l’impératif malgré la présence du pronom personnel et donc de ne pas mettre de « s » à la 2e personne du singulier (« tu me range ta chambre tout de suite » revient à dire « range ta chambre tout de suite »…) ? Ce sont des formulations plutôt utilisées à l’oral donc je n’ai jamais eu l’occasion de les voir écrites.

    Merci d’avance

    Vincent

    • Sandrine dit :

      Bonjour Vincent, les phrases que vous citez en exemple sont à l’indicatif présent (la présence du pronom sujet « tu » doit vous mettre sur la voie). Or, à l’indicatif présent, à la deuxième personne du singulier (tu), le verbe prend un « s » final. La confusion vient du fait que vous utilisez un indicatif à la place d’un impératif, qui est le mode de l’injonction. À la limite, l’impératif peut être remplacé par un futur, « Tu rangeras ta chambre », censé adoucir l’ordre. C’est un futur de « politesse », que l’on retrouve dans les échanges marchands : « Ce sera tout ? » demande le commerçant, plutôt que « c’est tout ? ». Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *