« magasin » ou « magazin » ? « magasine » ou « magazine » ?


Erreur couramment commise

Un « magazine » se trouve dans un « magasin » de journaux, mais où se trouve le « z » ? Dans « magasin » ou dans « magazine » ?

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)

Veillez à ne pas écrire « magazin » pour « magasin », « magasine » pour « magazine ». Si vous ne savez plus lequel des deux termes s’écrit avec un « z », rappelez-vous que « magazine » prend un « z » comme « gazette », et que le « s » de « magasin » se retrouve à l’initiale de « supermarché ».

Vidéo


Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert –
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Joli imbroglio que celui-là ! Le français avait d’abord fait preuve d’indépendance d’esprit en résistant aux influences du latin médiéval (magazenum), de l’arabe (mahazin) et de l’italien (magazzino) pour imposer le « s » à son « magasin ». En revanche, il ne résistera pas, beaucoup plus tard, à celle de l’anglais pour son « magazine », pourtant issu – un comble ! – du français… « magasin ».

 

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Le magazine sera dans les boîtes aux lettres en début de mois.
  2. Les rayons du magazin ont été dévalisés.
  3. Ce grand magasin occupe un bâtiment de trois étages.
  4. Les magasines gratuits sont financés uniquement par la publicité.
  5. Des coupons de réduction sont à détacher à l’intérieur du magasine.
  6. J’aimerais parler au responsable du magasin.
  7. Le magazin ne rouvre qu’à 15 heures aujourd’hui.
  8. Le professeur Tournesol tient une chronique dans ce magasine scientifique.
  9. L’abonné paie son magasine un euro de moins qu’en kiosque.
  10. Les vendeurs du magasin doivent être vêtus de noir.

Réponses

  1. Phrase correcte.
  2. Faux. Il faut écrire : Les rayons du magasin ont été dévalisés.
    Le « magazin » dont il est question ici s’apparente-t-il plus à une gazette ou à un supermarché ?  À un supermarché, bien sûr. Il prend donc le « s » de « supermarché » et s’écrit « magasin ».
  3. Phrase correcte.
  4. Faux. Il faut écrire : Les magazines gratuits sont financés uniquement par la publicité.
    Les « magasines » dont il est question ici s’apparentent-ils plus à des gazettes ou à des supermarchés ? À des gazettes, bien sûr. Ils prennent donc le « z » de « gazette » et s’écrivent « magazines ».
  5. Faux. Il faut écrire : Des coupons de réduction sont à détacher à l’intérieur du magazine.
    Le « magasine » dont il est question ici s’apparente-t-il plus à une gazette ou à un supermarché ? À une gazette, bien sûr. Il prend donc le « z » de « gazette » et s’écrit « magazine ».
  6. Phrase correcte.
  7. Faux. Il faut écrire : Le magasin ne rouvre qu’à 15 heures aujourd’hui.
    Le « magazin » dont il est question ici s’apparente-t-il plus à une gazette ou à un supermarché ? À un supermarché, bien sûr. Il prend donc le « s » de « supermarché » et s’écrit « magasin ».
  8. Faux. Il faut écrire : Le professeur Tournesol tient une chronique dans ce magazine scientifique.
    Le « magasine » dont il est question ici s’apparente-t-il plus à une gazette ou à un supermarché ? À une gazette, bien sûr. Il prend donc le « z » de « gazette » et s’écrit « magazine ».
  9. Faux. Il faut écrire : L’abonné paie son magazine un euro de moins qu’en kiosque.
    Le « magasine » dont il est question ici s’apparente-t-il plus à une gazette ou à un supermarché ? À une gazette, bien sûr. Il prend donc le « z » de « gazette » et s’écrit « magazine ».
  10. Phrase correcte.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

5 réponses à « magasin » ou « magazin » ? « magasine » ou « magazine » ?

  1. Chambaron dit :

    L’explication de Bruno Dewaele est juste, mais on reste sur sa faim car on sait mal le rapport en des « entrepôts  » et la presse.
    Le « On line Etymology Dictionary » nous donne la clé. Après avoir en anglais eu le sens de dépôt, il a été supplanté par warehouse, strore… Il se retrouve en revanche fin XVII° avec le sens et un joli « Z » de « liste périodique des magasins (de munitions) » , puis de mine d’informations diverses. En 1731, paraît à Londres premier numéro du « Gentleman’s Magazine ». qui sera la matrice de toutes les futures éditions périodiques. Il ne disparaître qu’en … 1922 !
    L’abréviation « mag » remonte à 1801.

    Bien littérairement,
    Chambaron

  2. Tag dit :

    Quel idée de génie, un blog avec une écriture en gris clair.

    • Erick dit :

      Bonjour Tag, vous êtes le premier à vous en plaindre. Nous aviserons éventuellement si d’autres que vous nous en font également la remarque. Ceci dit, une seule remarque en trois ans d’existence de ce blog tendrait à prouver que notre approche est plutôt bonne. Qu’en pensez-vous ?

      • john dit :

        Tag : quand on fait l’effort de se mettre à jour et de suivre le quotidien de l’évolution incessante du web, on réalise que les couleurs franches : fond strictement blanc, et police strictement noir, ça fait très 1995, enfin à l’époque de DOS, et des premières pages web… Le but recherché est de casser le contraste trop fort entre des couleurs strictes… Le blanc à l’écran est lumière et pète les yeux (utilisateurs Mac bonjour), le noir de la police scintille et à moins de vouloir une mise en évidence, pas obligatoire…. Certes on est dans une apologie du Flat Design, ou l’hommage de l’absence de fioritures au service de l’ergonomie youpi (avouons-le le flat design a du succès car n’importe quel dev peut le faire sans l’aide d’un graphiste : le pied !!)

        donc « le gris » ? –> c’est une très bonne idée…

        J’aurais beaucoup d’autres choses à redire sur le reste, mais pas le but de mon message

        (désolé pour le déterrage de commentaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *