« m’entend-il » ou « m’entend-t-il » ?


Tendance à utiliser à tort le « t » euphonique

Difficile de savoir quand il faut mettre un t entre le verbe et le pronom sujet ! D’un côté, on écrit : « Qui l’auteur évoque-t-il dans ce paragraphe ? » ; de l’autre : « Qui l’auteur dépeint-il dans ce paragraphe ? »

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Règle d’usage du « t » euphonique

Si l’on place un t entre un verbe se terminant par une voyelle (ou par un c non prononcé) et un pronom tel que « il », « elle » ou « on », on n’en met pas quand le verbe se termine par un t ou un d :

Pense-t-il ce qu’il dit ?
Qui convainct-il ?

Mais :

Pourquoi l’interrompt-il ?
Que répond-elle quand on lui demande son âge ?

Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Si le t analogique s’impose souvent pour faciliter la prononciation et éviter un hiatus, autrement dit la rencontre cacophonique de deux voyelles, il est superfétatoire quand la forme verbale se termine par un d : celui-ci ne se prononce-t-il pas comme un t quand il se lie à une voyelle ? Point trop n’en faut, par conséquent !

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Votre client japonais comprend-t-il le français ?
  2. Le gouverneur a gracié le condamné, aussi suspend-t-on l’exécution.
  3. Le nouveau standardiste répond-il avec aisance au téléphone ?
  4. Combien d’exemplaires l’auteur s’attend-t-il à vendre ?
  5. La description du poste correspond-t-elle à la réalité du travail ?
  6. Pourquoi n’apprend-il pas à se servir de ce logiciel ?
  7. Comment écrit-t-on ce mot ?
  8. Quels articles la boutique vend-t-elle le plus cette saison ?
  9. S’attend-on que je sois autonome dès mon premier jour de travail ?
  10. Quelle thèse cet historien défend-il ?

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : Votre client japonais comprend-il le français ?
    Lorsqu’il y a inversion du sujet, comme ici, et que le verbe se termine par un d, on ne met pas de t entre lui et le pronom sujet : on écrit donc « comprend-il » et non « comprend-t-il ».
  2. Faux. Il faut écrire : Le gouverneur a gracié le condamné, aussi suspend-on l’exécution.
    Lorsqu’il y a inversion du sujet, comme ici, et que le verbe se termine par un d, on ne met pas de t entre lui et le pronom sujet : on écrit donc « suspend-on » et non « suspend-t-on ».
  3. Phrase correcte.
  4. Faux. Il faut écrire : Combien d’exemplaires l’auteur s’attend-il à vendre ?
    Lorsqu’il y a inversion du sujet, comme ici, et que le verbe se termine par un d, on ne met pas de t entre lui et le pronom sujet : on écrit donc « s’attend-il » et non « s’attend-t-il ».
  5. Faux. Il faut écrire : La description du poste correspond-elle à la réalité du travail ?
    Lorsqu’il y a inversion du sujet, comme ici, et que le verbe se termine par un d, on ne met pas de t entre lui et le pronom sujet : on écrit donc « correspond-elle » et non « correspond-t-elle ».
  6. Phrase correcte.
  7. Faux. Il faut écrire : Comment écrit-on ce mot ?
    Lorsqu’il y a inversion du sujet, comme ici, et que le verbe se termine par un t, on n’en met pas d’autre entre lui et le pronom sujet : on écrit donc « écrit-on » et non « écrit-t-on ».
  8. Faux. Il faut écrire : Quels articles la boutique vend-elle le plus cette saison ?
    Lorsqu’il y a inversion du sujet, comme ici, et que le verbe se termine par un d, on ne met pas de t entre lui et le pronom sujet : on écrit donc « vend-elle » et non « vend-t-elle ».
  9. Phrase correcte.
  10. Phrase correcte.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !


Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *