« je le savais » ou « je le savait » ?


Erreur couramment commise

Parce qu’on entend la même chose aux trois personnes du singulier (« je », « tu », « il »), on a tendance à garder la même terminaison dans tous les cas : « je savait », « tu savait », « il savait » au lieu de « je savais », « tu savais », « il savait ».

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)

Parmi les trois personnes du singulier, seule la troisième (il…, elle…, on…, ça…, etc.) prend un t à l’imparfait, contrairement aux deux premières (je… et tu…) qui prennent un s.

N.B. Il en va de même pour les trois personnes du singulier au conditionnel présent : « je saurais », « tu saurais », « il saurait ».

Vidéo

Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

L’erreur ci-dessus décrite résulte pour l’essentiel de ce que l’on pourrait appeler un « accord de proximité ». Le pronom le plus proche du verbe étant ici « le », c’est à la désinence de la 3e personne que l’on a tendance à recourir, au mépris de toute logique grammaticale. En effet ce « le » n’est nullement sujet, mais complément d’objet direct dudit verbe !

 

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Espérait-tu vraiment obtenir ce poste ?
  2. Qu’attendais-tu exactement de ce produit ?
  3. Si je ne craignait pas sa réaction, je lui présenterais mes idées.
  4. J’ai été embauché dans cette entreprise quand j’avais vingt ans.
  5. Les personnes que je formait venaient toutes de l’étranger.
  6. Si tu étais à ma place, quel secteur favoriserais-tu ?
  7. Quand tes résultats étaient médiocres, tu n’obtenait pas de prime.
  8. Prudent, tu communiquais tous les dossiers sensibles à ton supérieur.
  9. Si tu t’estimait mal payé, pourquoi ne le disais-tu pas ?
  10. Pourrait-tu déplacer les cartons entassés dans le hall ?

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : Espérais-tu vraiment obtenir ce poste ?
    À quelle personne « espérer » est-il conjugué ? À la 2e personne du singulier (« tu »). On écrit donc « espérais » avec un « s », et non avec un « t ».
  2. Phrase correcte.
  3. Faux. Il faut écrire : Si je ne craignais pas sa réaction, je lui présenterais mes idées.
    Quel est le sujet de « craindre » ? « Je », 1re personne du singulier. La terminaison est donc « s » et non « t » : « Si je ne craignais… »
  4. Phrase correcte.
  5. Faux. Il faut écrire : Les personnes que je formais venaient toutes de l’étranger.
    Le sujet de « formait » est « je », 1re personne du singulier : écrire « je formait » est donc faux. La terminaison correcte est « s ».
  6. Phrase correcte.
  7. Faux. Il faut écrire : Quand tes résultats étaient médiocres, tu n’obtenais pas de prime.
    Le sujet de « obtenait » est « tu », 2e personne du singulier : on écrit « obtenais » avec un « s », et non avec un « t ».
  8. Phrase correcte.
  9. Faux. Il faut écrire : Si tu t’estimais mal payé, pourquoi ne le disais-tu pas ?
    Le sujet de « estimait » est « tu », 2e personne du singulier : on écrit « estimais » avec un « s », et non avec un « t ».
  10. Faux. Il faut écrire : Pourrais-tu déplacer les cartons entassés dans le hall ?
    « Pouvoir » est conjugué ici à la 2e personne du singulier, « tu » : on écrit « pourrais » avec un « s », et non avec un « t ».

 

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

6 réponses à « je le savais » ou « je le savait » ?

  1. bintou dit :

    Bonjour,

    s’il vous plaît quelle est la phrase correcte parmi ces propositions?

    1.Une usine toute entière a volé en éclats
    2.Une usine tout entière a volé en éclat

    Merci de votre aide!

  2. Erreur vraiment basique de conjugaison. Merci pour les astuces que vous donnez mais n’oublions pas que le mieux est de connaître les règles de base de la conjugaison française.

    Nicolas.

    • Sandrine dit :

      Bonjour Nicolas, vous avez raison mais pour les personnes qui ont des lacunes, je vous assure que les astuces sont utiles ! L’un n’empêche pas l’autre de toute façon ;-). Bon après-midi.

  3. DIVIALLE Sonia dit :

    Projet Voltaire très bien conçu, de manière ludique, donc il donne vraiment le goût de l’apprentissage.
    Par contre, je m’attendais après le test à obtenir une indication de mon niveau et par conséquent, un avis sur le choix de la version la plus adaptée à mes difficultés.
    De plus, le correcteur informatique vers lequel vous nous renvoyés dans l’encadré du bas ne m’accompagne pas à un concours de la fonction publique.

    pour ma part, mes fautes ne sont pas que d’ orthographes mais grammaticales, d’usages et lexicales où me tourner ?

    • Pascal dit :

      Bonjour,
      Pour choisir votre version du Projet Voltaire, c’est simple. Si vous êtes au collège, prenez la version Collège ; si vous pensez avoir un très bon niveau, prenez la version Excellence ; dans tous les autres cas, comme 90 % de nos utilisateurs, prenez le module Supérieur.

      Vous parlez d’un « correcteur informatique ». De quoi s’agit-il ? Le Projet Voltaire n’est pas un correcteur et je n’ai pas souvenir que nous ayons mis un lien vers un outil de correction automatique.

      Le Projet Voltaire est orienté à 60 % sur des fautes grammaticales, pour répondre à votre question « où me tourner ».

      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *