« elles sont venu » ou « elles sont venues » ?


Erreur d’accord du participe passé

On a tendance à écrire le participe passé tel qu’on l’entend, quel que soit l’auxiliaire avec lequel il est employé : « ils sont venu » pour « ils sont venus », « elle est venu » pour « elle est venue », etc.

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Règle avec l’auxiliaire « être »

Le participe passé employé avec l’auxiliaire « être » s’accorde toujours avec le sujet du verbe, en genre et en nombre.

Alors, « elles sont venu » ou « elles sont venues » ?

Pour ne pas vous tromper, repérez l’auxiliaire – ici, « être » (= « sont ») – et posez-vous la question : « Qui est venu ? » La réponse étant « elles », le participe passé prend la marque du féminin ainsi que celle du pluriel : « Elles sont venues. »

Vidéo

Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Il faudra pourtant se souvenir que cette règle, dans l’ensemble bien connue des Français, ne vaut pas à tout coup pour les verbes pronominaux, c’est-à-dire ceux qui se conjuguent avec un pronom réfléchi (« me », « te », « se », etc.).

Quand bien même ces derniers recourraient toujours à l’auxiliaire « être », il leur arrive en effet de rester invariables, comme nous le verrons plus loin.

 

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Les factures ont été édité grâce à ce logiciel.
  2. Nos produits ne sont pas testés sur les animaux.
  3. Mlle Jeanne est pressentie pour le poste de directrice adjointe.
  4. Ces normes seront appliqués partout.
  5. Une enquête a été ordonné par le parquet.
  6. Les représentants de commerce sont rarement bien reçus.
  7. Des scientifiques sont consultés par nos laboratoires.
  8. Les logiciels nécessaires ont été installé sur les machines.
  9. Les mises à jour doivent être effectués régulièrement.
  10. Ce matin, la ministre est arrivé à vélo au ministère.

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : Les factures ont été éditées grâce à ce logiciel.
    On a affaire ici à l’auxiliaire « être » (« ont été »). Qu’est-ce qui a été édité ? « Les factures », féminin pluriel (= elles). On écrit donc : « Les factures ont été éditées… »
  2. Phrase correcte.
  3. Phrase correcte.
  4. Faux. Il faut écrire : Ces normes seront appliquées partout.
    Le participe passé « appliqué » est employé avec l’auxiliaire « être » (« seront »). Qu’est-ce qui sera appliqué ? « Les normes » (= elles). On écrit donc « appliquées ».
  5. Faux. Il faut écrire : Une enquête a été ordonnée par le parquet.
    On a affaire à l’auxiliaire « être » (« a été »). Le participe passé « ordonné » s’accorde donc avec le sujet « une enquête » (= elle) : « Une enquête a été ordonnée… »
  6. Phrase correcte.
  7. Phrase correcte.
  8. Faux. Il faut écrire : Les logiciels nécessaires ont été installés sur les machines.
    Repérons l’auxiliaire : « ont été », forme du verbe « être ». Le participe passé s’accorde donc avec le sujet « les logiciels nécessaires » (= ils), et on écrit « installés ».
  9. Faux. Il faut écrire : Les mises à jour doivent être effectuées régulièrement.
    Puisqu’on a ici l’auxiliaire « être », le participe passé « effectué » s’accorde avec le sujet « les mises à jour » (= elles) et s’écrit « effectuées ».
  10. Faux. Il faut écrire : Ce matin, la ministre est arrivée à vélo au ministère.
    On a affaire à l’auxiliaire « être » (« est »). Qui est arrivé ? « La ministre » (= elle). « Arrivé » s’accorde avec « la ministre », féminin singulier, et on écrit « arrivée ».

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

7 réponses à « elles sont venu » ou « elles sont venues » ?

  1. Christine dit :

    Bonjour,

    Dans cette phrase : « La société s’est taillée une solide réputation » je pense que « taillée » s’accorde avec la société, merci de me le confirmer.

    Bien cordialement,

    • Sandrine dit :

      Bonjour Christine, pour le savoir, il suffit de poser la question : la société a taillé quoi ? Une solide réputation. À qui ? à « s' » (c’est-à-dire à « elle-même »). Le pronom « s' » est COI et non COD, puisqu’il répond à la question à qui ? (et non qui ?). Il n’y a donc pas de raison d’accorder le participe passé « taillé » au féminin-singulier. On écrira donc : « La société s’est taillé une solide réputation. » En espérant vous avoir éclairée, je vous souhaite un excellent week-end.

  2. Weidman dit :

    Bonjour on dit ta venue ou ta venu

  3. Fleur dit :

    Ca ne répond pas a ma question!!!!

    Je le savais deja

  4. Marie Alain dit :

    Que c’est bon de lire un blog qui met (ou remet) le français sur le bon rail !
    J’ai aussi souvent hésité avec la phrase, par exemple : « Ils se sont donné le sacrement de Mariage… » et « Ils ont échangé les alliances qu’ils se sont données » Ai-je bon ?
    Merci encore pour ce blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *