« du » ou « dû » ?


Difficulté avec le participe passé de « devoir »

Si l’on écrit « le montant dû », on n’écrit pas « les sommes dûes », mais « les sommes dues ».

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Règle d’écriture, avec ou sans accent circonflexe

L’accent circonflexe sur « dû » s’impose lorsqu’il s’agit du verbe « devoir » (au participe passé). Attention, cet accent circonflexe disparaît au féminin et au pluriel (« due », « dus », « dues ») :

Sa voiture étant en panne, il a venir à pied.
Ce bonus lui est .

mais

 

Ces bonus lui sont dus.
L’infection est due à un parasite.

Vidéo

Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Traditionnellement, l’accent circonflexe est de rigueur, au masculin singulier, pour les participes passés des verbes « devoir » (dû), « redevoir » (redû), « croître » (crû), « recroître » (recrû) et « mouvoir » (mû). Le premier, le troisième et le quatrième ont sauvé leurs têtes lors des Rectifications de 1990, les réformateurs reconnaissant leur utilité pour éviter une éventuelle confusion avec une forme homophone : le partitif « du », le participe (du verbe « croire ») « cru », l’adjectif « recru » (de fatigue). L’accent ne serait plus exigible, pour ces mêmes réformateurs, sur « mû » et « redû »… mais on ne saurait vous en vouloir si vous le maintenez !

 

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Comment calculer les intérêts d’emprunt sur le montant restant du ?
  2. D’après le contrat de travail, cette prime est dûe au salarié.
  3. Les études de marché ont dû influencer leur politique commerciale.
  4. Le responsable des achats a du trouver un nouveau fournisseur.
  5. À quoi ces malfaçons sont-elles dûes ?
  6. Il aurait du répondre immédiatement au lieu d’attendre.
  7. Comme tout invité, il a dû présenter une pièce d’identité à l’accueil.
  8. La baisse du chômage est due à un marché du travail en grande forme.
  9. Nombre de licenciements sont dûs à la crise.
  10. La réunion a dû être reprogrammée.

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : Comment calculer les intérêts d’emprunt sur le montant restant  ?
    On a affaire ici au participe passé du verbe « devoir », et on écrit « dû ».
  2. Faux. Il faut écrire : D’après le contrat de travail, cette prime est due au salarié.
    « Devoir » est ici conjugué avec l’auxiliaire « être » : on accorde le participe passé avec le sujet « cette prime », féminin singulier, et on écrit « due », le participe passé de « devoir » ne prenant d’accent circonflexe qu’au masculin singulier.
  3. Phrase correcte.
  4. Faux. Il faut écrire : Le responsable des achats a trouver un nouveau fournisseur.
    On a affaire ici au participe passé du verbe « devoir », et on écrit « dû ».
  5. Faux. Il faut écrire : À quoi ces malfaçons sont-elles dues ?
    Le participe passé de « devoir » ne prend d’accent circonflexe qu’au masculin singulier : on n’écrit donc pas « sont-elles dûes » mais « sont-elles dues ».
  6. Faux. Il faut écrire : Il aurait répondre immédiatement au lieu d’attendre.
    On a affaire ici au participe passé du verbe « devoir » : il faut écrire « dû », et non « du ».
  7. Phrase correcte.
  8. Phrase correcte.
  9. Faux. Il faut écrire : Nombre de licenciements sont dus à la crise.
    On a affaire ici au participe passé du verbe « devoir », employé avec l’auxiliaire « être » : on l’accorde avec le sujet « nombre de licenciements », masculin pluriel, et on écrit « dus ». L’accent circonflexe, en effet, ne s’impose qu’au masculin singulier.
  10. Phrase correcte.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

3 réponses à « du » ou « dû » ?

  1. Aky dit :

    « Nos contradicteurs ont dû se rendre à l’évidence et convenir qu’ils avaient tort. »

    Bonjour,

    Je souhaitais savoir pourquoi, dans cette phrase (apparemment correcte), on n’obtient pas :
    « Nos contradicteurs ont dus se rendre à l’évidence et convenir qu’ils avaient tort. »

    Merci d’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *