« il faut mieux » ou « il vaut mieux » ?


Erreur couramment commise

Veillez à ne pas confondre les deux constructions et à ne pas écrire « il faut mieux se lever tôt » pour « il vaut mieux se lever tôt ».

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs !

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)

Si l’expression n’est pas suivie d’un verbe à l’infinitif, il s’agit toujours de « il vaut mieux » :
Il vaut mieux qu’on ne le dit.

Quand un verbe suit, faites passer le « mieux » derrière lui. Si la phrase garde son sens, écrivez « il faut ». Si la phrase perd son sens, écrivez « il vaut » :

Votre copie est illisible : il faut mieux écrire. = Votre copie est illisible : il faut écrire mieux.

mais

 

Il vaut mieux se rendre que de mourir. ≠ Il vaut se rendre mieux que de mourir.

N.B. Il arrive que les deux orthographes soient défendables. C’est alors le contexte qui permet de distinguer entre une nécessité (« il faut mieux se nourrir ») et une préférence (« il vaut mieux se nourrir »).


Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert –
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

On remarquera que le tour « il vaut mieux… » a son alter ego dans la langue élégante : « mieux vaut… », alors que ce n’est pas le cas pour « il faut mieux », dont l’ordre des mots ne peut jamais être inversé. Un moyen supplémentaire de ne pas les confondre ?

 

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Cet exercice, il vaut mieux le faire en deux temps.
  2. Il faut mieux s’adresser directement au chef de projet.
  3. Pour ce poste, il faut mieux recruter quelqu’un de jeune.
  4. Il vaut toujours mieux donner ses tarifs hors taxes.
  5. Il faut mieux enregistrer le fichier au format PDF avant de l’envoyer.
  6. Il faut mieux préparer vos examens si vous voulez les réussir.
  7. Il faut toujours mieux relire ce qu’on a écrit avant de rendre sa copie.
  8. Pour travailler le bois, il faut mieux porter des lunettes de protection.
  9. Il faut mieux ne pas tenir compte de ces chiffres.
  10. Il vaut mieux recourir à une solution moins coûteuse.

Réponses

  1. Phrase correcte.
  2. Faux. Il faut écrire : Il vaut mieux s’adresser directement au chef de projet.
    Faisons passer le « mieux » derrière l’infinitif : « Il faut s’adresser mieux directement au chef de projet. » Cette phrase n’est pas correcte. Il faut donc écrire : « Il vaut mieux s’adresser… »
  3. Faux. Il faut écrire : Pour ce poste, il vaut mieux recruter quelqu’un de jeune.
    En faisant passer le « mieux » derrière l’infinitif, on trouve : « Pour ce poste, il faut recruter mieux quelqu’un de jeune », qui n’est pas correct. Il faut donc écrire « il vaut mieux » et non « il faut mieux ».
  4. Phrase correcte.
  5. Faux. Il faut écrire : Il vaut mieux enregistrer le fichier au format PDF avant de l’envoyer.
    Si « faut » est la bonne orthographe, la phrase gardera son sens si l’on fait passer le « mieux » derrière l’infinitif. Ce n’est pas le cas avec : « Il faut enregistrer mieux le fichier au format PDF… » On écrit donc « vaut ».
  6. Faux… et juste ! « Il faut préparer mieux vos examens si vous voulez les réussir » est correct, mais on pourrait aussi dire : « Il vaut mieux préparer vos examens si vous voulez les réussir. »
  7. Faux. Il faut écrire : Il vaut toujours mieux relire ce qu’on a écrit avant de rendre sa copie. En faisant passer le « mieux » derrière l’infinitif, on trouve : « Il faut toujours relire mieux ce qu’on a écrit avant de rendre sa copie », qui n’est pas correct. Il ne faut donc pas écrire « il faut mieux », mais « il vaut mieux ».
  8. Faux. Il faut écrire : Pour travailler le bois, il vaut mieux porter des lunettes de protection.
    Si « faut » est la bonne orthographe, la phrase gardera son sens si l’on fait passer le « mieux » derrière l’infinitif. Mais « il faut porter mieux des lunettes de protection » ne veut rien dire. On écrit donc « vaut ».
  9. Faux. Il faut écrire : Il vaut mieux ne pas tenir compte de ces chiffres.
    Si « faut » est la bonne orthographe, la phrase gardera son sens si l’on fait passer le « mieux » derrière l’infinitif. Mais « il faut ne pas tenir mieux compte de ces chiffres » ne veut rien dire. On écrit donc « vaut ».
  10. Phrase correcte.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>