Les grands hommes à l’origine de ces noms communs : les frères Montgolfier


Avec son allure majestueuse, la montgolfière impose le respect dans les airs. La conquête du ciel aura suscité bien des rêveries et des expériences mais la création de cet engin volant reste avant tout une histoire de frères…

Nés dans une famille de papetiers au XVIIIe siècle, Joseph et Étienne Montgolfier sont très complémentaires. Alors que le premier, Joseph, délaisse ses études pour réaliser des expériences et s’avère très imaginatif, Étienne est un travailleur invétéré, brillant et méthodique.

La légende veut qu’en 1782, Joseph découvre par hasard le mouvement de l’air en jetant dans une cheminée un morceau de papier, alors aspiré vers le haut sous l’effet de la chaleur. Il décide de réitérer l’expérience avec un morceau de taffetas, très léger. Ce dernier s’élèvera jusqu’au plafond : l’idée de la montgolfière est née.

Les deux frères décident de réaliser ensemble ce projet fou. Ils effectuent des recherches pour déterminer le tissu, la forme et les dimensions iidéaux. Après plusieurs essais privés, le premier vol officiel a lieu le 4 juin 1783. Le ballon gonflé à l’air chaud s’élèvera à 1 000 m d’altitude dans le ciel d’Annonay. Par la suite, un coq, un canard et un mouton seront les premiers êtres vivants à faire leur baptême de l’air, avant d’être suivis par des humains.

Le succès ne tient finalement qu’à un fil. Les frères Montgolfier auront devancé de peu deux scientifiques : Jacques Alexandre Charles et Marie-Noël Robert, travaillant sur un projet de ballon à gaz hydrogène, qui volera le 1er décembre 1783.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *