Le Projet Voltaire devient accessible aux malvoyants


C’est officiel : les malvoyants peuvent désormais accéder à l’entraînement du Projet Voltaire en ligne !

Cette version a pu voir le jour grâce au précieux soutien du CTRDV (Centre technique régional pour la déficience visuelle en Rhône-Alpes), un organisme public qui accompagne les malvoyants et les non-voyants tout au long de leur parcours scolaire. Ce partenariat a permis de mener de nombreuses expérimentations avec des personnes malvoyantes afin d’adapter le mieux possible notre outil à leur profil, ou plutôt à leurs profils.

 Une version simplifiée

Il existe en effet plusieurs types de malvoyance. Certaines personnes voient tout en monochrome, d’autres ne voient que certaines couleurs. De même, la vision des reliefs, des italiques, des polices, des contrastes varie sensiblement d’un individu à l’autre. Parfois, enfin, c’est le champ de vision qui est plus ou moins réduit suivant les situations.

Pour toutes ces raisons, une seule version peut difficilement satisfaire chaque utilisateur malvoyant. Mais celle que nous avons développée avec le CTRDV, éventuellement couplée aux outils propres à chaque personne (loupe électronique, par exemple), donne d’excellents résultats dans l’immense majorité des cas.

Comment se présente le mode « malvoyants » de l’entraînement au Projet Voltaire ? Il est épuré, en noir et blanc, avec des polices plus grosses, des boutons plats sans ombres, sans dégradés et sans couleurs, ainsi que des commentaires sur chaque bouton. Il faut savoir que sur Internet, l’esthétique peut nuire à l’accessibilité des malvoyants.

Un accès rapide

Pour accéder à la version « malvoyants » il suffit de se connecter au Projet Voltaire en ligne et de cliquer en haut sur le symbole :

Pour revenir à la version classique, rien de plus simple : on appuie sur le bouton… « version classique » :

Bien sûr, nous n’allons pas nous arrêter en si bon chemin ! D’autres travaux sont en cours afin de perfectionner l’accessibilité de nos services aux malvoyants. Le CTRDV permet déjà aux malvoyants et aux non-voyants de passer l’examen du Certificat Voltaire, en leur proposant des sujets en braille.

La prochaine étape est de construire une version en ligne du Projet Voltaire pour les non-voyants. Une avancée que nous attendons avec impatience et dont nous vous tiendrons bien évidemment informés !


À propos de Sandrine

Contributrice et modératrice

9 réponses à Le Projet Voltaire devient accessible aux malvoyants

  1. Sandrine dit :

    Merci à toutes et à tous pour vos témoignages et vos messages qui nous font chaud au coeur. Nous allons bien entendu continuer sur notre lancée ! À très bientôt !

  2. Najette dit :

    Bonjour,

    je me joinds aux personnes qui ont écrits précédemment pour vous remercier de votre projet qui est pour nous important bonne continuation et merci encore. Je suis également non voyante.

  3. Soufiane dit :

    Je suis non-voyant et je tiens à vous dire un grand merci!
    Dans notre situation, il faut savoir faire feu de tout bois pour accéder au savoir. Je suis heureux d’apprendre que vous ouvrez un nouveau chemin de la connaissance.

  4. Keltoume dit :

    Bravo pour cette initiative, il est important de penser les outils informatiques pour « tous » et de permettre l’accessibilité à toutes et à tous.
    Encore bravo

  5. Minot dit :

    Je suis entièrement de l’avis de Cathy : une victoire concrète pour le monde des handicapés, monde que la société pense avoir intégré mais en fait : ce sont deux mondes qui vivent en se côtoyant .Là est la nuance…

  6. CATHY dit :

    Magnifique initiative !
    Tout le monde a le droit d’apprendre. Que l’on soit valide ou handicapé, le Savoir doit être accessible à tous.

  7. rabourdin veronique dit :

    Je suis défisciente visuellement. MERCI!!!!
    je ne peux que saluer votre initiative! même en étant fort bien équipee il est toujours difficile et exténuant de naviguer de mémoire!
    je suis ravie! nous sommes tres nombreux dans mon cas!

  8. barbe dit :

    bravo! excellente initiative pour les personnes en situation de handicap. Elles aussi ont droit au perfectionnement pour utiliser avec amour notre belle langue française!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *