Pour qu’ils ne finissent pas à la corbeille, soignez l’orthographe de vos e-mails professionnels


Saviez-vous qu’à partir de deux fautes, un e-mail professionnel risque d’être supprimé sans avoir été lu dans son intégralité ?

Autant dire que soigner son orthographe ne peut qu’être bénéfique, pour votre carrière bien sûr, mais également pour vos relations professionnelles.

Vous éviterez ainsi le premier écueil, qui consiste à se décrédibiliser. Le langage SMS, les fautes de frappe et d’orthographe risquent de dévaloriser vos capacités. En période de recrutement, votre candidature peut même tout simplement être écartée.

Par ailleurs, en relisant bien vos e-mails professionnels et en y accordant autant d’importance qu’à une lettre administrative, vous évitez que le destinataire n’y voie un manque de respect. Dans la vie courante comme dans la vie professionnelle, cultiver ses relations avec les autres est essentiel : gardez-vous de toute forme d’indélicatesse.

Enfin, avec des entreprises de plus en plus exigeantes, mieux vaut ne pas entacher sa carrière professionnelle en passant pour désinvolte, voire paresseux. Ne laissez pas croire à votre interlocuteur que votre seul effort a été d’appuyer sur le bouton « correction automatique ». Effort qui, d’ailleurs, ne permet généralement pas de déceler toutes les erreurs orthographiques de vos écrits.

Alors, pour ne pas faire partie des émetteurs des 25 % d’e-mails professionnels comportant des fautes – selon les résultats du baromètre Qualiweb 2010 (http://bit.ly/x5x6l1) –, prenez plus de temps pour écrire vos messages. Et pensez surtout à soigner votre échange dès l’intitulé, vous aurez ainsi plus de chances de ne pas être écarté d’office.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *